Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire. Ou pas.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gibiers

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Cuisine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 18:20 (2012)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

Mes amis, mes amis, il faut que je vous raconte!

J'avais fait allusion à ce lièvre de contrebande; je l'ai servi aujourd'hui.

Il n'y avait nulle autre occasion que celle de se faire plaisir par ce temps de neige où tout devient calme et immobile, où tout semble réservé au feu de bois et à la bonne cuisine.

Hier soir, j'ai levé le râble et concocté le reste du lièvre en civet.

Le râble, tout simplement, fut déposé dans une terrine et arrosé de la marinade suivante : Un filet d'huile d'olive, Bourgogne blanc thym, laurier, échalote, cèpes séchés, coriandre moulue, verre de Calvados et une gousse d'ail. Gros poivre. Cet ensemble passa une nuit tranquille et un peu fraîche jusqu'à ce dimanche midi.

Egoutté, le râble fut, là aussi très simplement, mis à rôtir sur une grille, au dessus de la marinade dont il fut arrosé très régulièrement pendant une demie heure. Mais ce n'est pas tout!

J'ai parlé du civet mais pas encore de cette idée formidable que donne Philéas Gilbert pour accompagner un râble rôti : L'idée d'une purée de gibier.

J'ai donc pris la part la moins intéressante des morceaux de mon civet, les côtes, que j'ai désossée avec soin. J'ai ensuite récupéré les cèpes de la marinade ainsi que l'échalote. Sans ajouter d'ail, j'ai haché le tout finement et mis le mélange dans une poêle avec un bon morceau de beurre et quelques pointes de muscade. La marinade, elle, une fois généreusement crémée et sucrée d'un peu de Porto blanc, devint la sauce de ce plat.

Le râble fut présenté sur la purée de gibier et accompagné d'un frais Beaujolais.

Mes amis, cette extase qui précédait la sieste ne nécessita que trois petits quarts d'heure de préparation. Elle fut vécue, bien au chaud, dans la maison perdue au milieu de son paysage de neige que le généreux soleil de Normandie rendait éclatant. Ah, et si, je l'avoue, la présence d'un certain Breton n'aurait pu que grandement relever encore le plaisir de ce moment, je dois dire que le monde moderne avec ses tours de béton semblait appartenir à une toute autre dimension de l'Univers, cette même dimension où la Bretagne patauge, triste et lamentable, dans des marais infestés de choux fleurs.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Fév - 18:20 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 20:11 (2012)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

Alors bien sûr la Normandie, toujours fourbe et malhonnête, nous présente cela avec le talent qu'on lui connait - tant littéraire que culinaire - afin de faire oublier ses exactions avec Hannibal. Et je ne peux évidemment pas contester le fond du problème.

Toutefois, l'assassin est habile dans sa présentation, mais un jour, tous les lièvres et autres animaux de la création viendront lui demander des comptes. Et ce jour-là, qu'il ne compte pas sur moi pour assurer sa défense.

Je sais que ma position est d'autant plus indéfendable que j'ai bien souvent profité, avec délice, des exactions Normandes, mais il n'empêche
(c) que je ne saurais me compromettre dans la défense d'un acte où j'ai une responsabilité connexe. Question de bon sens.

C'est lâche, mais c'est ainsi !

Courage, fuyons !


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 15:32 (2012)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

Il faudra tout de même bien qu'un jour, ou un soir - The big one - mon ami Tanguy accepte avec humilité sa condition d'être humain que le Grand Patron a doté de canines et, plus généralement, de toute une physiologie carnassière. Et puis, tous les machinlogues s'accordent à le dire, ce sont le langage et la consommation de viande qui firent de l'Homme un philosophe aux pieds duquel se prosternèrent la Nature, ses paysages et tout le délicieux petit monde qui les peuple.

Alors, avec Brillat-Savarin, avec Kurnonsky, avec Philéas Gilbert, et sans Nicolas Hulot, je célèbre la chasse, que je ne pratique pas, au clavier du piano, au prétexte que les odeurs et les saveurs de faisan, de genièvre ou de vieux Bourgogne sont supérieures à celles, nauséabondes, des poireaux, des endives et des choux-fleur.

Oui mes amis, certaines civilisations gastronomies sont supérieures à d'autres !


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Lun 6 Fév - 17:21 (2012)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

Bien sûr, bien sûr.

Hé bien pour revenir sur une conversation que nous avons eue il y a peu, je me ferai un plaisir d'inviter mon ami Titanic à l'ouverture de la chasse en Beauce. Plus particulièrement dans un charmant village que je connais où, depuis des siècles, des imbéciles s'accouplent avec des abruties au mépris de tout péril consanguin. Ces choses répondent quasiment tous au patronyme de "Sergent" et on peut voir toute la famille (?) réunie sur la place du village lors de l'ouverture de la chasse. Je peux garantir à tout élément, non averti et exogène, de l'émotion dans le spectacle ainsi donné !

Et ce n'est qu'après cet épisode traumatique, mettant en cause l’existence même du Tout-Puissant, que je ne manquerai pas d'interroger mon ami Titanic sur la chasse, les chasseurs et ce qu'il convient d'en penser.

Jusqu'à cette date prochaine - vers septembre - je conseillerais charitablement à Môssieur Titanic de réserver son avis et ses déclarations à ce sujet.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 11:31 (2012)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

Oui, oui (c), je sais bien que cette sorte d'individus peut exister, je sais, je sais. Mais, bon, faut-il pour autant accuser la Chasse dans son entier au nom de ceux qui la défigurent?

Interdit-on la musique au prétexte que quelques bruyants anglo-saxons la dénaturent?

Doit-on en finir avec la France au motif que la Bretagne, cette épouvantable verrue, l'enlaidit et la pollue?

Tanguy, nous deux qui sommes de bonne foi, ne pouvons que nous entendre sur un juste compromis à ce sujet.


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
abc



Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 4 767
Localisation: chalon sur saone

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 14:40 (2012)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

le chasseur n'est pas forcement un sac a puces double d'un assassin.
moi meme, il est de  mon intention de chasser le pepere, race rare de bete-a-foin, cet ete.
bah oui, l'hiver c'est fait pour bourrer les cartouches.
je sais ou le traquer...mais non, pas au pied d'un grand chene, ca c'est  pour les truffes, les vraies quoi., le truc que tu mets dans ta gamelle pour epater l'hote (j'ai horreur des truffes ! je vous le dis tout net).. non, au pied du bbq du ...
_________________
la fière burgonde


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 18:37 (2017)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

Formidable journée! Alléluia! Noël! Noël! Noël!

Hannibal - béni soit son saint nom - revenu de la chasse, m'a vendu aujourd'hui un lièvre encore tout palpitant ainsi qu'un plantureux cuissot de sanglier. Et, en cadeau, de somptueuses rillettes de sanglier.

Après en avoir conclu qu'à l'évidence, Dieu existait bel et bien,  je suis allé compter mes bouteilles de Bourgogne pour m'assurer du sérieux de mes provisions. De ce côté là, je crois que mes amis et moi, nous pourrons tenir tout l'hiver.

Je compte sur le talent d'Hannibal pour aller jusqu'au printemps et vais l'aider en adressant de ce pas à Saint Hubert une prière fervente.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 966

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 18:48 (2017)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

Nous ne savons pas qui est cet animal Hannibal,  mais nous subodorons(à la feuille) qu'il doit être un peu révolutionnaire, un peu collabo, pour avoir autant de sang sur les mains !


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 19:56 (2017)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

Bien sûr que non!
Les Révolutionnaires, tout comme les Collabos, étaient des gens tristes, des abstinents, des végétariens, des pourfendeurs de la Chasse et de la Corrida. En un mot, des ennemis du bonheur. Chacun le sait et je peux aisément le démontrer.
 Et puis, à la campagne, il faut bien dire qu'on a aussi peu révolutionné que collaboré. Et pourquoi l'aurait-on fait? Hein? Je vous le demande! Avons-nous jamais manqué de beurre, de gibier et de salaisons? Le lait et le miel - ainsi que les excellents vins - n'ont-ils pas toujours coulé à flots? Non! Nous autres, gens de souche, sommes conservateurs et ne nous perdons pas parmi les méandres ridicules de ce qui distrait les Citadins de l'essentiel. La guillotine au village? Ah! Ah! Ah! Laissez-moi rire!
  Vous devez confondre, cher Tonton, avec d'autres biotopes où les hommes survivent parmi les tours de béton, empoisonnés par la promiscuité de leurs semblables et soumis à la disette dès que le Prussien approche. Ces gens-là, mon cher Tonton, sont prompts à la révolte contre le bon Roi et dénonceraient leurs voisins pour une barquette de mange industrielle surgelée.

Ils ne sont pas de chez-nous.

 


 

_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 2 Nov - 20:02 (2017)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

Ce soir, je vais juste poêler deux beaux morceaux de sanglier et les servirai découpés en petites escalopes avec une poignée de châtaignes cuites à la vapeur avant d'être beurrées, salées et fortement poivrées. Et il est encore temps d'aller chercher chez le marchand quelques champignons de la Forêt de Brotonne.

J'ai déjà ouvert une bouteille de Givry.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 966

MessagePosté le: Ven 3 Nov - 02:14 (2017)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

Echanson du Présomptif.



Babeuf, tu tues un boeuf et tu voudrais que notre joug soit plus léger?...

Babeuf, tu mirotonnes les sanglots de l'automne, avec le sang chaud des échafauds !

Apprends, misérable assassin,  qu' à la table du Seigneur on ne mange pas de chair tremblante, mais on a faim de Justice et d'espèces éternelles !

Tes marmites sont des chaudrons de sorcières ;  tes bouillons, des brûlures ;  tes sucs, des aspics ;  et toutes tes sauces que jamais rien n' exauce, des  pommades du diable !

L'addition sera salée, et  tu y perdras toute ta maison !


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Dim 5 Nov - 18:12 (2017)    Sujet du message: Gibiers Répondre en citant

Tout ceci, qui n'est qu'hérésie et savonarolerie, se terminera au bûcher des véganités. Car c'est Satan le Macrobiote qui inspire aux âmes bileuses la haine du rôt et le mépris du Jésus. Ainsi fit le salsifis, ainsi fouffète la courgette. 


Tonton, Ô mon bon Tonton, vous êtes sur la pente savonneuse et y filez un bien mauvais coton, Tonton. Quoi qu'il en soit, je vais pour ce soir mitonner un bœuf miroton et j'ouvrirai un flacon de Corton. Et je prierai pour votre conversion par la même occasion. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:31 (2018)    Sujet du message: Gibiers

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Cuisine Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com