Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire. Ou pas.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Francs-maçons
Aller à la page: <  1, 2, 314, 15, 16, 17  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Franc-maçonnerie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 15:42 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Ah, mes amis, je suis bien embêté car je vois bien que mes arguments ne vous parviennent pas. Etant limité et considérant qu'il faut se méfier, par exemple, des promesses émanant des escrocs avérés, je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse trouver le moindre intérêt aux productions d'une secte aux idéaux pour le moins médiocres et malsains au seul motif que son guru et ses adeptes se drapent dans les plis de la Nation, de la France éternelle et de l'anti-mondialisation. Je reconnais néanmoins que les greluches en question ont de jolis petits culs mais, à vrai dire, pas moins notables que ceux des raëliennes, ce qui est d'ailleurs fort logique étant donné que Labruyère et Raël sont les éleveurs attentionnés des produits qu'ils consomment. De plus, l'avenir de Labruyère n'est pas en péril puisque ses poules pondent et qu'une flopée de mômes (il y en aurait onze aux dernières nouvelles) entrera dans la carrière quand les aînées auront du bide. 


Toujours limité, je peine à comprendre que toi, Ô Tanguy mon ami, puisse ne pas convenir de la banalité musicale et de la pauvre quotidienneté littéraire (deux adjectifs servant à définir la vulgarité dans mon dictionnaire) des œuvres de ces malheureuses. Mais, bon, puisqu'il paraît que chacun est autorisé à fixer le curseur de la valeur intellectuelle où bon lui semble, admettons que tout ce fatras soit digne d'admiration pour certains ou, a minima, de considération bienveillante, voire amusée. Soupir(c).... 


Quant à la Gnose, Ô Tonton, mon cher Tonton, je crois ne rien confondre puisque, de mon côté, je n'en cause absolument pas, me contentant de vous informer que cette secte s'en réclame.  Ce sont donc vos Brigandes qui en bavardent jusqu'à plus soif et je vous engage, si vous voulez que les bras vous en tombent, à aller les écouter vous en parler sur leur site où une profusion de vidéos vous édifiera peut-être davantage que je ne sais le faire. Je ne peux que vous répondre ceci : si la Gnose n'est pas le Gnosticisme, les gnostiques refuseront toujours de l'admettre. C'est le cas de vos protégées, pas le mien. 


Vous m'auriez dit du bien de Serge Ayoub que je n'en aurais pas fait un tel fromage. Je n'aurais même pas qualifié cette brute épaisse de vulgaire puisque, à l'évidence, Batskin échappe au banal autant qu'au triste quotidien (t'auras du boudin). 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Jan - 15:42 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 15:57 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Ah, et toujours à propos de nos folles du Midi. Cher Tonton, vous m'avez envoyé une vidéo de leur chanson sur Jeanne d'Arc. Une vidéo, je le confesse en un seul mot (quoique, dans le contexte, hin hin hin), que je n'ai pas eu le courage de visionner entièrement. 
Il faut dire que dès les premiers vers (qui se vengeront un jour de leur auteur (c) ), elles s'en prennent au Pape de Rome qui n'a rien à voir avec le malheureux destin de Jeanne. Il n'en va pas de même de Charles VII - loué quelque peu deux ou trois asticots vers plus loin -, mais ça, vos royalistes à deux balles ne peuvent pas le savoir. 


Vous voyez, cher Tonton, je ne leur en veux pas exclusivement pour leur nullité. Je leur en veux également car elles salissent des idées nobles qu'elles prétendent partager.  
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 16:14 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Mais revenons à ce débat à propos du fameux "complot maçonnique" ayant causé la Révolution, singulièrement dans son aspect terroriste. 
Tout d'abord, il est notable de constater qu'à une époque où presque tous ceux qui lisaient se faisaient initier, c'est chez les enragés que l'on comptait sans doute le moins de frangins, du moins pour ceux dont l'Histoire a retenu le nom. Pour la Gironde, je vous l'accorde volontiers mais, pour les Hébertistes et les Jacobins pur jus, j'en doute fortement. 
A ce propos, pouvez-vous me confirmer que Saint Just, Hébert, Marat et Robespierre ont été initiés? Car, si l'on sait de sources sûres que les Grands Maîtres et les Vénérables des Loges importantes étaient des aristocrates - et souvent de très hauts aristocrates - il n'en va pas de même pour l'appartenance des chefs jacobins. 
Pour info, il y avait avant la Révolution un bon millier d'ateliers en France. La Révolution jacobine les a tous fermés, non sans guillotiner les malheureux frangins qui tombaient entre ses mains. A la chute de Robespierre, la Franc-Maçonnerie ne put même pas en réouvrir une centaine. 
Nous avons souvent abordé ce sujet mais un seul historien sérieux a t-il jamais été en mesure de démontrer ne serait-ce que le début du commencement d'une bribe de complot maçonnique à propos de la Révolution? 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 16:29 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Môôôssieur Titanic semble avoir du mal à ne pas vouloir comprendre que je me moque éperdument de savoir si, oui ou non, les Brigandes dépendent de je ne sais quelle secte obligatoirement vulgaire - ben enfin ! -. Et que, quand bien même cela serait avéré que ça ne changerait strictement rien à ce que j'en pense. A savoir qu'elles me font rire. Alors, elles pourraient bien être Témoins de Jéhovah, Raéliennes ou adoratrices du Baromètre-ancre ou du thermomètre-phare, que ça serait exactement la même chose.

Ce qu'elles chantent m'amuse. Point.

Oui, oui, je sais, elles torturent les z'enfants et pratiquent la zoophilie...


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 966

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 17:21 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

M'enfin Amiral, la Chanson  des Brigandes  Le Procès de Rouen est une ballade touchante, sensible, qui va au coeur et monte jusqu'à l'âme.

Vous n'aimez pas Jeanne peut-être non plus?

Vous semblez savoir des tas de choses sur ces Brigandes.  Moi, je n'en connais que ce que vous m'en dites. 
Pourquoi faudrait-il tout passer au crible de l'inquisition morale, fouiller toujours plus avant le ventre  encore fécond de la bête immonde, de peur de laisser passer je ne sais quelle hérésie, quel scandale qui ne manquerait pas de faire la une du journal et donc de nous éclabousser intellectuellement? C'est cela le danger dites-moi ?

Ou bien pensez-vous vraiment qu'elles sont laides, méchantes et dangereuses ?

Mais grands dieux, ce sont des filles et des mères de familles et au plus fort de leurs effectifs, elles doivent être cinq ou six !

De quoi avez-vous peur?  Parce que votre violence et votre véhémence dans le propos sont étranges.
Ne vous sentez-vous pas assez fort, pour traverser cette épreuve, ce miroir aux alouettes que vous pensez qu'elles nous tendent?


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 18:37 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Tanguy a écrit:
Môôôssieur Titanic semble avoir du mal à ne pas vouloir comprendre que je me moque éperdument de savoir si, oui ou non, les Brigandes dépendent de je ne sais quelle secte obligatoirement vulgaire - ben enfin ! -. Et que, quand bien même cela serait avéré que ça ne changerait strictement rien à ce que j'en pense. A savoir qu'elles me font rire. Alors, elles pourraient bien être Témoins de Jéhovah, Raéliennes ou adoratrices du Baromètre-ancre ou du thermomètre-phare, que ça serait exactement la même chose.

Ce qu'elles chantent m'amuse. Point.

Oui, oui, je sais, elles torturent les z'enfants et pratiquent la zoophilie...


Môôôssieur Tanguy tout d'abord. 


Si, donc, l'Attila de la pointe du Raz est disposé, en cas de nécessité, à passer les donzelles au lance-flamme, je n'ai plus besoin de l'avertir de la duplicité de ces misérables succubes. Elles peuvent même le faire rire. Ce sera même tant mieux puisque je suis le premier à encourager la bonne humeur. 
J'ai simplement craint que mon ami Tanguy, que l'on sait sensible aux attraits tentateurs (CF. "Sacré Tanguy(c)" hin hin hin), ne se compromette un jour en applaudissant au discours des folles et que sa voix qui porte loin l'idéal monarchique ne se retrouve ainsi déconsidérée.  
Encore une fois, s'il ne s'agit que de rigolade, je suis rassuré puisque Rome reste et demeure dans Rome. 


Mais, bon.... il faudra aussi me répondre à propos des jacobins, des cocos et des maçons, hein. Parce que j'ai tout un arsenal que je brûle d'utiliser. 

_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 19:41 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

tonton Kristobal a écrit:

M'enfin Amiral, la Chanson  des Brigandes  Le Procès de Rouen est une ballade touchante, sensible, qui va au coeur et monte jusqu'à l'âme.

Vous n'aimez pas Jeanne peut-être non plus?

Vous semblez savoir des tas de choses sur ces Brigandes.  Moi, je n'en connais que ce que vous m'en dites. 
Pourquoi faudrait-il tout passer au crible de l'inquisition morale, fouiller toujours plus avant le ventre  encore fécond de la bête immonde, de peur de laisser passer je ne sais quelle hérésie, quel scandale qui ne manquerait pas de faire la une du journal et donc de nous éclabousser intellectuellement? C'est cela le danger dites-moi ?

Ou bien pensez-vous vraiment qu'elles sont laides, méchantes et dangereuses ?

Mais grands dieux, ce sont des filles et des mères de familles et au plus fort de leurs effectifs, elles doivent être cinq ou six !

De quoi avez-vous peur?  Parce que votre violence et votre véhémence dans le propos sont étranges.
Ne vous sentez-vous pas assez fort, pour traverser cette épreuve, ce miroir aux alouettes que vous pensez qu'elles nous tendent?


Et maintenant, mon cher et vénéré Tonton. 


J'aime Jeanne et je l'admire dans son procès et son supplice. Voilà pourquoi je n'apprécie pas qu'on la viole et qu'on se serve d'elle pour des raisons politiques. Un usage de la sainte qui démontre toujours que l'on a rien compris au message spirituel qu'elle a laissé. Voilà pourquoi, et entre autres choses, ces mégères m'exaspèrent encore davantage. 


Vous ne connaissez des Brigandes que ce que j'en dis parce que vous n'êtes pas allé vous renseigner à leurs propres sources (leur site, leurs vidéos moins consacrées à la chansonnette, etc). Comme elles sont intensément bavardes, il suffit de les googueuliser pour découvrir avec leur prose les raisons de leur action. Vous y découvrirez en outre à quel point vous êtes une proie pour ces harpies et comment le moindre des mots qui vous font vibrer (patrie, patriote, France, civilisation, etc.) fait partie d'une dialectique construite et, je le constate en ce moment, quelque peu efficace. 


Rassurez-vous, je ne crois en rien qu'elles participent à engrosser la "bête immonde". Leur guru, par contre, a bien compris que la victimisation, d'une part, et les idées conservatrices d'autre part, le tout assaisonné de complotisme à la mode et d'ésotérisme de pacotille étaient les meilleurs outils propres à augmenter le nombre de ses adeptes. Allez sur leurs sites (il y en a deux, l'un pour la chansonnette et l'autre pour la secte) et vous serez édifiés car leur médiocrité et leur soif de bavardage leur interdisent de cacher leur stratégie. 
Je crains en effet qu'elles puissent contribuer fortement à la déconsidération et à la diabolisation de beaux idéaux. Non pas, comme vous le dites, en les radicalisant (Labruyère n'est même pas un pur radical) et en dépassant les limites de la bien-pensance mais en les ridiculisant par la misère intellectuelle, l'ignorance et la superstition propre au mouvement New-Age. Invitez donc Renaud Camus (je crois que vous l'appréciez) sur un plateau de télévision et diffusez quelques extraits des interviewes politico-spiritualistes de ces folles et de leur guru, et Renaud Camus ne pourra plus rien dire car la messe médiatique sera définitivement dite. 


Je pense en effet qu'elles sont méchantes et dangereuses (pour certaines de nos idées) et que cela les rend laides à mes yeux. 


Ces bonnes femmes sont des mères mais certainement pas des mères de famille. Elles vivent en communauté, non pas comme des nonnes, vous l'aurez compris. Encore une fois, allez les écouter lorsqu'elles se racontent. Maintenant, et vous avez raison de le souligner, cette communauté ne doit pas comporter plus d'une trentaine d'adeptes autour de leur guru (les fameuses brigandes, les moches que l'on n'expose pas sur les vidéos chantantes, les mômes et les géniteurs). Mais les vidéos sont vues par des centaines de milliers d'internautes. Et la naïveté des masses n'a aucune limite. 


Pour ce qui est de ma véhémence, vous avez raison, elle est certainement disproportionnée et je comprends qu'elle vous paraisse étrange. Mais voilà, deux ou trois choses - guère plus - me mettent hors de moi. On peut me faire bien des choses sans que je réagisse ou bien que je le fasse mollement. Je n'ai aucune sympathie pour les salauds de haute volée mais ils ne me scandalisent pas outre mesure puisque je sais bien que leurs œuvres participent au tragique de la vie : on peut combattre les injustices, le mal et le crime, la maladie, les cyclones et je ne sais quelles autres calamités mais, vous en conviendrez, il ne sert à rien de hurler contre elles en proclamant que "la guerre c'est mal" ou en criant "a bas le cancer du duodénum"! 
Mais la sottise, la bêtise satisfaite, l'ignorance revendiquée, tout ce nécessaire à méchanceté me met, c'est vrai, hors de moi. Je l'étais déjà dans les années 70 lorsque des abrutis louaient les Khmers rouges ou que d'autres applaudissaient aux exactions des groupuscules terroristes gauchistes ou palestiniens. Je l'étais tout autant lorsque ces mêmes crétins se félicitaient de la révolution iranienne. 
Comprenez-moi bien. Lorsque j'apprenais, par exemple, qu'une pauvre femme avait été assassinée sur son lit d'hôpital par Amin-Dada après l'affaire d'Entébbé, je n'étais pas en colère. La colère suppose une certaine surprise et je ne doutais pas un seul instant de la haine criminelle du potentat africain. J'étais simplement triste. J'aurais même pu entendre les arguments meurtriers de quelque fondamentaliste palestinien sans que cela ne m'échauffe la bile puisque ces terroristes revendiquaient leur inhumanité. 
Mais que l'on vienne me soutenir lors d'un dîner agréable que l'amour des hommes justifiait ces meurtres odieux, voilà qui me mettait en colère. Un peu comme ces idiots utiles et nuisibles qui, mordicus, prétendaient que Phnom-Penh avait été libérée par Pol-Pot. 


Je ne crains pas le Mal (au sens spirituel). Je crois même qu'il n'est rien par lui-même (vous connaissez mes disputes avec Tanguy à ce propos). Par contre, je redoute l'indifférence qui le protège et, plus que tout, la bêtise qui l'arme, le sert, le nourrit et le fait prospérer. 


Et si ce que j'appelle la bêtise me met à ce point en colère, je crois que c'est parce que je me sens totalement impuissant et désarmé face à elle. Alors, ça devient une sorte de rage qui, sans le moindre doute, doit me rendre bête à mon tour. Ah, c'est contagieux, la bêtise! 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 966

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 21:23 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Souvent,  Monsieur l'Amiral,  je me surprends à mâcher cette phrase de St Augustin :   Les hommes aiment tellement la vérité que lorsqu’il leur arrive d’aimer quelque chose d’autre, ils veulent que cette autre chose soit la vérité ; et comme ils ne veulent pas qu’on les convainque d’erreur, ils refusent d’être éclairés ; aussi finissent-ils par haïr la vérité, au nom précisément de ce qu’ils se sont mis à aimer à sa place.  Ne voudriez-vous pas la mâchouiller avec moi, cette phrase ? On pourrait ensuite se cracher notre jus de chique au visage, en toute charité !

Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 23:16 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Je crois surtout que Môôôssieur Titanic a beaucoup de mal à comprendre, et donc à accepter, que l'on ne déteste pas, ou que l'on adore pas, les mêmes choses que lui.

Ainsi, il m'avait scotché, à une époque pas si lointaine, en refusant implicitement d'admettre que l'on pouvait, simplement, ne pas aimer Mozart. De même, aujourd'hui, il lui semble tout aussi surréaliste, et avec un protocole de pensée à peu près identique, que l'on puisse aimer les Brigandes.

Et avec les meilleures intentions du monde. Je le concède bien volontiers ! Car nous convaincre de ses adorations, comme de ses détestations, c'est une sorte de quête humaniste qui consiste à vouloir faire notre bonheur en nous éclairant nécessairement.

Donc:
Point de Brigandes tu aimeras
Et Mozart tu adoreras.

"Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres mais il aura au contraire la lumière de la vie" (Saint Jean)

Ainsi le paquebot-Livarot  semble vouloir se situer entre Maître Yoda et Notre Seigneur Jésus-Christ.



Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Ven 5 Jan - 23:25 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Cher Tonton, vous m'invitez au mâchouillage et, je le reconnais bien volontiers, l'idée me plait! 
Une seule chose me tarabuste : de toutes les "vérités" que je vous ai assénées (pardon! pardon!) à propos de ces Brigandes et que vous contestez, laquelle me proposez vous de mâchouiller en premier? 
Parce que, mon Dieu, je n'y suis pas allé de main morte et j'ai tiré beaucoup d'obus différents. 



_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 966

MessagePosté le: Sam 6 Jan - 04:39 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Oui Amiral, vous tirez  à boulets rouges - c'est votre côté bolchevik !  A propos de main morte, et donc de notre héritage,  voyez-vous, je m'applique  à moi-même,  cette phrase de Saint Augustin. Ne croyez pas que je vous la réserve. Je me pose aussi cette question de l'aveuglement et de cette Vérité que nous ne voyons plus au principe que nous nous sommes mis à aimer autre chose que la Vérité, et que comme le dit si bien Saint Augustin nous en sommes arrivés à détester cette vérité, parce que nous lui avons substitué cette autre chose que nous prenons pour la Vérité.  Alors parfois je me demande si toute notre mélancolie des choses du temps jadis, notre douleur des beautés perdues, et tout ce cortège d'inquiétudes affreuses que fait peser sur nous le couvercle de la modernité,  si tout cela ne vient pas du fait que nous aimions toutes ces choses plus que la Vérité. Plus que l'Amour même de la Vérité,  qui est peut-être le  seul moyen vrai moyen de se  sauver de l' enfer du monde. Parce que nous sommes de tout petits enfants.
Et puis ensuite je me dis que si nous nous sommes  petits si petits , quelque chose fait notre âme d'Occident grande.  Et  c'est peut-être justement cette douleur, ce sentiment des choses perdues,  tout ce qu'on arrache de nos coeurs et qu'emporte le flux du temps . Que faire de ce qui nous est donné du haut de la Montagne : une petitesse, une humilité, une sainteté,  ou une grandeur  qui crie et déchire la Nuit , et sur ce versant sommes-nous en définitive autre chose que l'idée du Paradis Perdu?...
Lequel d'entre-nous n'a pas le coeur brisé en lisant les dernières pages du Cabinet des Antiques de Balzac et n'y voit pas une figure de  notre monde,  une figure de sa propre vie.  Alors Où est la Vérité?

En faisant un tour par la ville, je rencontrai mademoiselle Armande qui m’apparut plus grande que jamais ! Il m’a semblé voir Marius sur les ruines de Carthage. Ne survit-elle pas à ses religions, à ses croyances détruites ? elle ne croit plus qu’en Dieu. Habituellement triste, muette, elle ne conserve, de son ancienne beauté, que des yeux d’un éclat surnaturel. Quand je l’ai vue allant à la messe, son livre à la main, je n’ai pu m’empêcher de penser qu’elle demande à Dieu de la retirer de ce monde.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mar 9 Jan - 17:01 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Cher Tonton, je n'aurai pas la prétention de pouvoir vous répondre. Je ne saurais comment m'y prendre et une vie n'offrirait pas le temps nécessaire à la compréhension de ces choses. Je ne sais pas s'il existe la moindre Vérité en dehors de ce qui touche à la métaphysique. Mais il peut exister des principes, des disciplines de vie et de pensée, qui, je l'espère, sont aptes à nous éviter les écarts mortifères. Parmi ceux qui comptent à mes yeux - et que je suis loin, très loin, de respecter moi-même-, il y a le respect du sens des mots (musique, beauté, amour, fraternité, justice, égalité, art, sagesse, etc.). Les mots contiennent et permettent notre pensée. Après tout, ils sont la pensée. Et tout ce qui les pervertit, même ou surtout  innocemment, conduit à l'imposture, à la ruine des plus nobles engagements et, par nature, à toutes les décadences. 


Alors, avant même de parler du concept de vérité - encore une fois : la Vérité existe t-elle? - il me semble admissible d'être intransigeant en ce qui concerne la façon d'armer la pensée puisque, si la Vérité (ou ne serait-ce qu'une vérité) existe finalement, on ne pourra espérer l'appréhender qu'en la pensant avec justesse. Autrement, elle fuira sans même que nous ayons perçu sa présence. C'est peut-être ce qui explique mes colères ridicules et enfantines lorsque l'imposture vient comme me cracher ses miasmes au visage. 


Nous perdons notre monde parce que nous sommes devenus incapables de le définir. Nous avons, pour de multiples raisons, charitables ou non, changé le sens des mots et mis ainsi notre pensée en désordre. En cela, nous avons rendus aujourd'hui inaccessibles les principes qui nous gouvernaient et sur lesquels reposaient l'espoir de ceux qui ont contribué à forger ce que vous et moi appelons "notre" Occident. Plutôt qu'aveuglés (St. Augustin), je nous ressens premièrement comme sourds et muets. Ou bien, plus exactement, comme les ouvriers de Babel. Nous ne pouvons ni réparer ni construire collectivement car le langage a été brouillé. Nos cerveaux ne peuvent plus traiter les informations incompréhensibles que nous leur envoyons, qu'elles proviennent d'autrui ou bien - ce qui est encore plus dommageable! - de nous-mêmes. 


Pardon de ne pourvoir être plus clair. Il faudrait pour cela un ou dix ouvrages que je suis bien incapable d'écrire et d'argumenter. Il y a une part d'intuition dans tout mon fatras et mon cerveau est soumis à des limites tellement honteuses. Mais je suis certain que vous saurez me lire malgré tout. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 966

MessagePosté le: Dim 14 Jan - 23:00 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Ah! tu quoque mi amici !

Quelle peine Amiral, voilà que vous faites comme Pilate, vous vous lavez les mains de la Vérité  !   Et vous interrogez le réel avec cette
question impossible. Cette question qui se pose de  manière qu'il n'est aucune réponse possible. "Qu'est-ce que la Vérité?" demande Pilate à Jésus
qui ne répond pas. Pilate ne voit pas la Vérité, il l'a devant lui.



Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Lun 15 Jan - 15:08 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

C'est que vous m'avez emmené bien loin de notre point de départ, vos très quotidiennes Brigandes. Du coup (pan!), nous en avons oublié de parler des faits. Les faits qui peuvent et qui doivent conduire la réflexion lorsque son sujet appartient au domaine du trivial. 
Et puis, ne soyez pas si sévère avec Pilate. Comment voulez-vous que ce pauvre Ponce puisse discerner cette Vérité que toute son éducation lui interdisait d'appréhender? Ah, vous m'avez bien eu! 


Je suis une victime. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
jcd



Inscrit le: 22 Sep 2015
Messages: 287

MessagePosté le: Ven 16 Mar - 14:57 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

la Frapar, c'est le nom de la fraternelle parlementaire qui réunit quelque 400 frérots, dont 200 à 250 sénateurs et députés(source le canard).

mais chut !!! les "frérots n'ont strictement aucune influence sur la politique", c'est le mot d'ordre officiel.

C'est vrai qu'il n'ont pas de quoi être fiers !!!!
Il faut être initié pour se contenter comme idéal de dire à macron : ok pour les ordonnances, faites ce qui vous sied sans demander notre avis du moment qu'on touche...


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 16 Mar - 15:49 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

"On exagère beaucoup le pouvoir des Francs-maçons".

Sauf quand il s'agit de revendiquer la paternité des lois sur la liberté de la presse (1881), la liberté d'association (1901), de la séparation de l'Eglise et l'Etat (1905), la loi pour l'avortement (1975), la loi de suppression de la peine de mort (1981). Là, ce sont bien les Francs-maçons et ils s'en vantent.

Mais autrement "On exagère beaucoup le pouvoir des Francs-maçons"...

D'une cohérence fine et somptueuse.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Ven 16 Mar - 17:42 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Tssss.... 


1. Les fraternelles réunissent des frangins de leur propre initiative. La Maçonnerie, elle, est plutôt hostile aux fraternelles et déconseille généralement à ses membre d'y adhérer. En d'autres termes plus directs, la maçonnerie prévient ses membres que les fraternelles puent un peu. Les frangins qui participent à des fraternelles disent que la Maçonnerie les réprouve car elle ne les contrôle pas. Bon, je n'en sais pas plus car je n'ai jamais participé à la moindre fraternelle (des musiciens, des fumeurs de pipe, des tractionnistes, des normands, etc.).


2. Il se trouve - ce qui est un peu rigolo - que la seule fraternelle qui trouve un peu grâce à mes yeux est précisément la fraternelle des parlementaires. Un lieu où, enfin, on peut convaincre quelques mecs de droite de soutenir un texte de gauche et inversement. Mais, bon, je conçois que ça se discute. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Ven 16 Mar - 18:19 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

Tanguy a écrit:
"On exagère beaucoup le pouvoir des Francs-maçons".

Sauf quand il s'agit de revendiquer la paternité des lois sur la liberté de la presse (1881), la liberté d'association (1901), de la séparation de l'Eglise et l'Etat (1905), la loi pour l'avortement (1975), la loi de suppression de la peine de mort (1981). Là, ce sont bien les Francs-maçons et ils s'en vantent.

Mais autrement "On exagère beaucoup le pouvoir des Francs-maçons"...

D'une cohérence fine et somptueuse.





Que veux-tu que je te dise? Les églises, les syndicats, les gouvernements, les dégustateurs d'anisette ont toujours revendiqué la paternité des réussites et réfuté la responsabilité des échecs. La Maçonnerie fait et a toujours fait de même. Quant aux lois dont tu parles, qu'elles aient été inspirées ou non par la FM (ce que je ne conteste d'ailleurs pas), elles ont été votées par des députés que leurs électeurs avaient légitimés. 


Dire que la maçonnerie gouvernait la IIIe République n'est pas entièrement faux mais n'est pas plus exact que de prétendre que la Loi, en France, n'était faite que par des moustachus, et ce, au détriment des imberbes. Que veux-tu que j'y fasse, moi, si les français élisaient des frangins? D'autant qu'à cette époque, le secret d'appartenance était peu important et qu'il était facile d'établir des listes de maçons. 


Et, au risque de nous fatiguer l'un et l'autre, je te rappelle que si la révolution américaine a bien été inspirée et conduite par la FM, il se trouve que la FM a également inspiré et conduit ceux qui étaient en charge de la réprimer. Washington et Cornwallis  étaient tous deux frangins. On s'en souvient pour le premier mais on on l'oublie pour le second puisque ça arrange tout le monde, les Frangins car c'est prestigieux et les complotistes car ça réfute leurs convictions. Ce n'est pourtant pas comme ça qu'il convient de raisonner si l'on veut débusquer un peu de vérité dans tout ce désordre. 


(P.S. J'avais déjà écrit ce post mais il semble avoir disparu. Merci de le détruire si tu retrouves le premier, Ô Tanguy, infatigable ordonnateur et Grand Maître de ce forum). 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Dernière édition par hms titanic le Ven 16 Mar - 18:45 (2018); édité 1 fois
Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Ven 16 Mar - 18:33 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

En résumé, il serait bon pour la recherche de la vérité que les Maçons soient un peu plus modestes et que les Profanes soient un peu moins complotistes. 
Si vous connaissiez la maçonnerie de l'intérieur, mes amis, vous seriez à la fois déçus et rassurés sur ces plans qui vous titillent mais qui sont, après tout, secondaires pour la Maçonnerie. Des maçons sont influents, c'est certain. D'autres ne le sont pas, c'est évident. C'est pareil pour les Catholiques. Il 'en reste pas moins que la première raison d'être Maçon est de travailler sur soi. Et j'écris cette phrase pleinement conscient qu'elle n'intéressera personne. Et, là encore, il en va de même pour les Catholiques même s'il est plus romantique de causer des secrets sulfureux du Vatican et de la puissance de la diplomatie papale qui, chacun le sait, a eu la peau de l'URSS à elle seule. 


Souviens-toi, JCD, lorsque tu dis "(qu')il faut être initié pour se contenter comme idéal de dire à macron : ok pour les ordonnances(...)" que Mélenchon est Maçon comme une bonne part de l'état major des insoumis (je ne révèle rien, c'est devenu de notoriété publique). 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 16 Mar - 19:02 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons Répondre en citant

"Les églises, les syndicats, les gouvernements, les dégustateurs d'anisette ont toujours revendiqué la paternité des réussites et réfuté la responsabilité des échecs".

Soyons précis. Ce n'est pas ce que les franc-maçons disent.

Ils s'enorgueillissent d'être les inspirateurs des lois précitées, mais affirment dans le même temps que l'on exagère le pouvoir des loges !

Ce qui est au demeurant une totale absurdité logique et, accessoirement, une épouvantable lâcheté morale. 

On veut bien ramasser les lauriers, une fois que l'on est sûr que les lois sociétales sont majoritairement acceptées par le populo comme une graaaande avancée sociale et sociétale - "sommes-nous éclairés, tout de même !" -, mais pour le présent, on ne se mouille pas, en refusant, pour le moment, d'endosser la moindre responsabilité sur ce qui est encore trop récent - "on exagère beaucoup le pouvoir des loges" -.

Mais je suis certains que, d'ici quelques années, on verra les maçons jouer asinus asinum fricat à guichet fermé à propos du mariage homo. Là, c'est encore un petit peu tôt.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:33 (2018)    Sujet du message: Les Francs-maçons

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Franc-maçonnerie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 314, 15, 16, 17  >
Page 15 sur 17

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com