Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire. Ou pas.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Guerre 39-45
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 79, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mer 3 Sep - 17:10 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Ah! AH! Ah! (je ris)

Comme il est naïf et charmant.

Le Réduit Breton - tout comme, en effet le village d'Asterix - n'a rien d'un centre de résistance. Il s'agit d'une réserve. Et si René Goscinny (dit, "Le Grand") servant la juste et légitime propagande normande en a fait un lieu sympathique, Le Village fut plus exactement représenté par la Télévision Normande dans la fameuse série "Le prisonnier". Oui, sans les moustaches et le folklore, Patrick McGoohan a interprété un Astérix bien plus inquiétant, bien plus perturbé, et bien plus proche de la réalité historique.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Sep - 17:10 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 626
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 02:51 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Ben oui, d'un côté, le rêve Breton, léger, drôle et agréable. Astérix.
De l'autre, le cauchemar épouvantable, Le Prisonnier et la Normandie.

Nous sommes d'accord.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 03:52 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Oui, enfin, hein, mieux vaut tout de même s'y méfier du poisson; lequel, parait-il, est rarement frais. Ah! les Boches de l'Ouest.....

Enfin, rendons grâce à César d'avoir civilisé tout ce petit monde.
SPQR
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 975

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 12:29 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

hms titanic a écrit:
Ah! AH! Ah! (je ris)

Comme il est naïf et charmant.

Le Réduit Breton - tout comme, en effet le village d'Asterix - n'a rien d'un centre de résistance. Il s'agit d'une réserve. Et si René Goscinny (dit, "Le Grand") servant la juste et légitime propagande normande en a fait un lieu sympathique, Le Village fut plus exactement représenté par la Télévision Normande dans la fameuse série "Le prisonnier". Oui, sans les moustaches et le folklore, Patrick McGoohan a interprété un Astérix bien plus inquiétant, bien plus perturbé, et bien plus proche de la réalité historique.
Voilà qui est assez remarquable et drôle.

Nous le faisons donc remarquer et nous nous en amusons beaucoup.

Avec Dudon de Saint-Quentin, HMS reste le styliste le plus incontesté de la côte normande.


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 975

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 10:58 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Mais c'était très bien Vichy. Une grande ville de culture. On y jouait beaucoup de grande musique et toutes sortes d'artistes et d'écrivains
s'y faisaient connaître.

Et comme le disait Hegel, l'Esprit allait à cheval :



Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 11:00 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Belle brochette, en effet.... pouf pouf.... y a pas à dire, ça donne envie... Et si quelqu'un suggère que c'était ça la France, hein...

oui, oui, je sais, c'est un peu facile..... mais pourquoi se priver?

Dans l'ordre d'apparition, Laval, Pétain, Darlan, Doriot, Vallat, Brinon, Piaf et autres vedettes, Brasillach, Déat, Drieu (et quelques autres encore dont le grand Bob à lunettes), et, sous le béret, Darnand.


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 626
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 11:42 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Puisqu'il faut y retourner, on y retourne. Donc... Vichy !

Liminairement, je dois bien avouer que j'ignore si Vichy était ou non la France. Pour plus de facilité intellectuelle et affective, je dirais que Vichy n'était pas la France lorsque le Maréchal Pétain a promulgué le statut des Juifs. Mesure maladroite, bien qu'établie pour complaire aux vainqueurs - je sais qu'on semble ne pas s'en souvenir, mais je le répète pour la 101.458e fois, on avait perdu la guerre et nous n'avions donc qu'un seul droit: celui de baisser la tête en disant "oui" - . En revanche, dans la liste que nous a faite HMS, il y a des gens non seulement fréquentables, mais pour lesquels j'ai même une vive admiration. Ainsi Drieu la Rochelle et Brasillach étaient d'immenses écrivains que je relis quelquefois avec un plaisir toujours renouvelé. Il est accessoirement nécessaire de rappeler que leur opinion, aujourd'hui honnie, était très largement majoritaire dans la France de 1940. Car pour comprendre Vichy, il est indispensable, d'une part, de se souvenir de notre statut de vaincu et, d'autre part, de contextualiser l'époque. Car juger Vichy avec les yeux d'aujourd'hui, est une ânerie à laquelle se livrent pourtant la plupart des commentateurs résistancialistes nés bien après 1940.

Je ne déteste pas Xavier Vallat qui a fait ce qu'il a pu, bien qu'il ait été en charge du sulfureux Commissariat Général aux Questions Juives. Il a été clairement établi, lors de son procès, qu'il fournissait aux maires qui en faisaient la demande, des imprimés nécessaires à la fabrication de faux-papiers. Les Allemands ne s'y sont d'ailleurs pas trompés, car ils ont fini par le virer, le jugeant ni zélé ni efficace. Ils le remplacèrent par le sinistre Darquier de Pellepoix, authentique crapule antisémite.

Laval, quant à lui, était le prototype parfait du politicard sans réelle conviction qui allait dans le sens du vent politique du moment. Seulement intéressé par le pouvoir, il eut pu se retrouver à Londres sur un malentendu, il a été à Vichy sur une erreur d’appréciation. Il ne méritait pas la mort qu'il a eue.

L'amiral Darlan était en revanche un type plutôt bien qui a, dans un premier temps, refusé l'Armistice que voulait Pétain. Il a accessoirement mis à l'abri l'or de la France au Sénégal. Malheureusement, il y a eu Mers El Kébir et Darlan en a été profondément affecté, convaincu que les anglais étaient des traitres. Ce en quoi il n'avait pas fondamentalement tort. Toutefois, cette haine l'a tout naturellement jeté dans la Collaboration. En charge du Ministère de la Marine, il a agi comme un militaire, avec honnêteté mais sans discernement. En tout état de cause, ça n'a pas duré très longtemps puisqu'il fut assassiné fin 1942.

Je vais quand même finir sur un point d'accord avec  HMS grâce à Jacques Doriot, infecte crapule, d'abord communiste - il n'y a pas de hasard - et ensuite fervent collaborateur et admirateur idolâtre de l'Allemagne nazie. Doriot faisait partie de la très minoritaire frange de collabos pur et dur qui croyait réellement en la victoire finale de l'Allemagne et qui la souhaitait sans aucune réserve. C'est cette minorité de Français que les historiens autoproclamés aiment à parler aujourd'hui et tentent de nous faire accroire qu'elle représentait l'ensemble de l'idéologie Vichyste. Ce qui est le plus odieux mensonge historique que l'on puisse trouver sur cette période.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 04:01 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Tanguy, mon ami, le tableau de chasse avec lequel j'ai décoré ce forum n'était qu'une forme de plaisanterie, certes à visées pédagogiques, mais tout de même peu sérieuse. Tu le sais.

Mais je suis extrêmement inquiet car, il me semble bien que je suis en tous points d'accord avec ce que tu as écrit, nourrissant néanmoins l'espérance que nous tirions de ces points d'accords des conclusions radicalement opposées; parce que, tout de même, nous sommes ici pour nous amuser.

J'ai entendu je ne sais plus où il y a quelques jours l'invité d'une émission de radio lancer, comme ça, un truc plutôt provocateur et amusant. En substance, cela donnait à peu près : "Oui, mais finalement, Laval était un genre d'humaniste totalement étranger au racisme ou à l'antisémitisme alors que Pétain, lui, était un antisémite de culture et de conviction. Bref, on s'est trompé de fusillé".
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 626
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 12:00 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Tatata !!

Sur Vichy, il n'y a point de plaisanterie qui tienne. C'est un sujet sérieux, Môssieur !

Et puis, comme je l'avais déjà dit à de maintes reprises: Quand on est Normand, FM et que l'on vote UDI tout en étant pohériste intégral, on ne peut avoir que tort.

C'est ainsi.

Et ça ne se discute pas.

Ouaip !

Même que.


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 975

MessagePosté le: Lun 24 Nov - 13:47 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

hms titanic a écrit:

Tanguy, mon ami, le tableau de chasse avec lequel j'ai décoré ce forum n'était qu'une forme de plaisanterie, certes à visées pédagogiques, mais tout de même peu sérieuse. Tu le sais.

Mais je suis extrêmement inquiet car, il me semble bien que je suis en tous points d'accord avec ce que tu as écrit, nourrissant néanmoins l'espérance que nous tirions de ces points d'accords des conclusions radicalement opposées; parce que, tout de même, nous sommes ici pour nous amuser.

J'ai entendu je ne sais plus où il y a quelques jours l'invité d'une émission de radio lancer, comme ça, un truc plutôt provocateur et amusant. En substance, cela donnait à peu près : "Oui, mais finalement, Laval était un genre d'humaniste totalement étranger au racisme ou à l'antisémitisme alors que Pétain, lui, était un antisémite de culture et de conviction. Bref, on s'est trompé de fusillé".


Allons bon, vl'a que Darlan veut fusiller Pétain, maintenant !


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 626
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Lun 24 Nov - 18:33 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant



Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 683
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Mar 25 Nov - 19:46 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Tanguy a écrit:
Puisqu'il faut y retourner, on y retourne. Donc... Vichy !

Liminairement, je dois bien avouer que j'ignore si Vichy était ou non la France. Pour plus de facilité intellectuelle et affective, je dirais que Vichy n'était pas la France lorsque le Maréchal Pétain a promulgué le statut des Juifs. Mesure maladroite, bien qu'établie pour complaire aux vainqueurs - je sais qu'on semble ne pas s'en souvenir, mais je le répète pour la 101.458e fois, on avait perdu la guerre et nous n'avions donc qu'un seul droit: celui de baisser la tête en disant "oui" - . En revanche, dans la liste que nous a faite HMS, il y a des gens non seulement fréquentables, mais pour lesquels j'ai même une vive admiration. Ainsi Drieu la Rochelle et Brasillach étaient d'immenses écrivains que je relis quelquefois avec un plaisir toujours renouvelé. Il est accessoirement nécessaire de rappeler que leur opinion, aujourd'hui honnie, était très largement majoritaire dans la France de 1940. Car pour comprendre Vichy, il est indispensable, d'une part, de se souvenir de notre statut de vaincu et, d'autre part, de contextualiser l'époque. Car juger Vichy avec les yeux d'aujourd'hui, est une ânerie à laquelle se livrent pourtant la plupart des commentateurs résistancialistes nés bien après 1940.

Je ne déteste pas Xavier Vallat qui a fait ce qu'il a pu, bien qu'il ait été en charge du sulfureux Commissariat Général aux Questions Juives. Il a été clairement établi, lors de son procès, qu'il fournissait aux maires qui en faisaient la demande, des imprimés nécessaires à la fabrication de faux-papiers. Les Allemands ne s'y sont d'ailleurs pas trompés, car ils ont fini par le virer, le jugeant ni zélé ni efficace. Ils le remplacèrent par le sinistre Darquier de Pellepoix, authentique crapule antisémite.

Laval, quant à lui, était le prototype parfait du politicard sans réelle conviction qui allait dans le sens du vent politique du moment. Seulement intéressé par le pouvoir, il eut pu se retrouver à Londres sur un malentendu, il a été à Vichy sur une erreur d’appréciation. Il ne méritait pas la mort qu'il a eue.

L'amiral Darlan était en revanche un type plutôt bien qui a, dans un premier temps, refusé l'Armistice que voulait Pétain. Il a accessoirement mis à l'abri l'or de la France au Sénégal. Malheureusement, il y a eu Mers El Kébir et Darlan en a été profondément affecté, convaincu que les anglais étaient des traitres. Ce en quoi il n'avait pas fondamentalement tort. Toutefois, cette haine l'a tout naturellement jeté dans la Collaboration. En charge du Ministère de la Marine, il a agi comme un militaire, avec honnêteté mais sans discernement. En tout état de cause, ça n'a pas duré très longtemps puisqu'il fut assassiné fin 1942.

Je vais quand même finir sur un point d'accord avec  HMS grâce à Jacques Doriot, infecte crapule, d'abord communiste - il n'y a pas de hasard - et ensuite fervent collaborateur et admirateur idolâtre de l'Allemagne nazie. Doriot faisait partie de la très minoritaire frange de collabos pur et dur qui croyait réellement en la victoire finale de l'Allemagne et qui la souhaitait sans aucune réserve. C'est cette minorité de Français que les historiens autoproclamés aiment à parler aujourd'hui et tentent de nous faire accroire qu'elle représentait l'ensemble de l'idéologie Vichyste. Ce qui est le plus odieux mensonge historique que l'on puisse trouver sur cette période.


Alors voila puisque même ici, le passé des années quarante ne passe pas, il nous faut intervenir.

Il est certain que la grande majorité des français approuvait Philippe Petain en 1940 et qu'il a gardé une certaine popularité fondée sur les services passés et l'allure qu'il avait gardée tandis que la tronche de maquignon de Laval le deservait qui en rajouta avec le " Je souhaite la victoire de l'Allemagne" de juin 1942.

Mais Vichy c'est d'abord la certitude de la victoire définitive de l'Allemagne; à cette aune là, il ne peut être réhabilité.

Bien sur, on le sait, en fait on l'a toujours su, il existait à Vichy des forces qui se retrouveront dans l'Ora qui soutenaient la révolution nationale et pensaient que le vieux chef préparait en secret la reprise inévitable du combat. Ceux là se trouveront dans la résistance à partir de 1942 et pour certains, comme de la Porte du Theil, en 44, tardivement donc.

Mais le vieux chef n'a pas repris le combat, goûtant sa situation de chef d'un Etat qui en fut de moins en moins un et couvrant les crimes croissants du Vichy milicien à partir de 43.

Et puis il y a l'antisémitisme d'Etat qui organise l'apartheid pour les juifs français et livre les juifs étrangers aux nazis; ça n'est pas l'action principale de Vichy même si aujourd'hui on ne parle plus que de cela mais ça marque d'infamie.

Voila, on ne peut pas réhabiliter Vichy ( Zemmour ne le fait d'ailleurs pas dans son livre contrairement à ce que des plumitifs de mauvaise foi veulent faire croire); on n'aurait pas du avoir Vichy mais la vanité d'un très vieil homme en a décidé autrement.

On vit avec.

Sans doute en 2200, tout cela paraîtra t il lointain comme disait Keynes à cette époque là nous serons tous morts.
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 626
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mar 25 Nov - 20:46 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Pour ma part, je ne suis pas du tout convaincu que Pétain et la plupart de ceux qui sont venus avec lui à Vichy, souhaitaient la victoire de l'Allemagne. Ils étaient là, de bonne foi, pensant, à tort ou à raison, que la politique de collaboration mise en œuvre par Philippe Pétain était la moins pire, compte tenu de la situation.

Par ailleurs, il n'est pas question de "réhabiliter Vichy", il s'agit de comprendre pourquoi Vichy. Et de constater que, contrairement la litanie qu'on nous impose depuis une trentaine d'années, Vichy ce n'était pas l'Allemagne Nazie. C'était seulement des hommes qui avaient perdu la guerre et qui tentaient, pour la plupart, de faire au mieux. En attendant.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mer 26 Nov - 17:44 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Certains se demandent pourquoi la guerre - la vraie, la seule, l'épique - ne s'est pas encore déclenchée entre Jacques le Nain Jaune (c) et la considérable armée du Centre du Monde. Il y a deux raisons. La première est que, en toute bonne foi, les belligérants ont oublié les motifs qui les avaient poussés à se dresser résolument les uns contre les autres. Avouez que c'est ballot. La seconde, c'est ce texte lumineux à propos de Vichy qui dit tout - ou à peu près - ce que pense la population (toujours unanime) du Centre du Monde. 


C'est donc à mon ami Tanguy que je veux répondre. 


Les gens de Vichy, en effet, ne souhaitaient sans doute pas la victoire de l'Allemagne. Ils étaient trop cocardiers et chauvins pour cela. Au mieux, il y croyaient en s'en lamentant et, au pire, il la préféraient à une victoire soviétique. Tout le monde connait ce fameux échange entre Pétain et Laval à propos du texte du fameux discours de Laval à la radio et de cette phrase célèbre : "Je souhaite la victoire de l'Allemagne parce que.... ". Laval avait écrit " je crois à la victoire de l'Allemagne" et le maréchal l'avait corrigé en lui disant, en substance, qu'il n'était pas devin mais qu'il pouvait déclarer qu'il souhaitait cette victoire (ce qui ferait plaisir à l'occupant et qui faciliterait peut-être je ne sais quelle négociation qui mobilisait les esprits à ce moment). Et puis - et nous serons d'accord - il ne faut pas agglomérer à Vichy les Ultras de la collaboration qui, à Paris, prêchaient pour l'Europe Unie et nazie; le pire de Vichy, c'est Darnand et non pas Doriot.


Dans les deux cas, Vichy s'est trompé puis fourvoyé. Voilà qui disqualifie à jamais la pensée de ces gens car, en politique et d'un point de vue historique, tout est permis sauf l'erreur de jugement suivi par l'échec. Vae victis, certes, malheur aux vaincus, mais surtout lorsqu'ils s'étaient trompés et qu'ils ne l'ont jamais reconnu. 


S'il n'y avait que ça, ce n'est sans doute pas un allergique de la Nation comme moi qui condamnerait définitivement Vichy. Je peux même admirer Napoléon III et louer son règne malgré la déculottée de Sedan qui venait couronner une politique extérieure aussi naïve et erronée que peut l'être aujourd'hui la "pensée" socialiste sur bien d'autres domaines. 


La faute méprisable, la tache ignominieuse, le crime, ce fut le Statut des Juifs en ce sens où cette série de mesures a été prise, et sans l'ombre d'un doute, avec zèle et conviction. Pétain n'imaginait pas Auschwitz (les Juifs eux-mêmes ne le pouvaient pas!) mais cette vieille petite haine sournoise, mesquine et imbécile hantait son cerveau de vieille ganache de la plus imbécile des droites. Et elle a eu des conséquences irréparables. 


Oui, pour moi, ce n'est pas l'imbécilité de Mers El Kébir, l'abandon à l'ennemi des bases de Syrie, la Relève, le STO, la chasse aux frangins la Fête des mères ou la carrière de Tino Rossi qui condamnent moralement (c'est à dire définitivement) Vichy. Je ne lui reproche moralement ni ses lâchetés opportunistes (qui, en effet, étaient sans doute inévitables dans le contexte), ni de n'avoir rien compris à la nature du nazisme en le jugeant moins pire que le communisme. Non. C'est le racisme. Uniquement le racisme. Un racisme inconcevable même à cette époque puisqu'il s'agissait d'un racisme d'état. Et c'est pourquoi ça ne passe pas. 


Et puis, je vais faire un aveu. Je pourrais être très à Droite, pleurer au pied du drapeau (de préférence à fleurs de lys), être platoniquement amoureux de Jeanne D'Arc, militer véritablement pour le retour à la terre (vous savez, celle qui ne ment pas), vouloir revenir moi aussi sur les acquis de la Révolution et - pourquoi pas - rétablir la prééminence d'un catholicisme d'état (ce qui serait rigolo dans le contexte actuel), mais la chose m'est impossible alors que, affectivement et sans réfléchir, j'étais fait pour cet espèce de ragoût improbable mais sympathique à mes yeux. Mais, de même qu'il m'apparait impossible d'être communiste après l'URSS et la Chine, je ne vois pas comment on pourrait être de cette Droite qui revendique des idéaux élevés et qui spiritualise la nation après la honte morale de Vichy. 


Alors, c'est vrai, à tout prendre, je préfère encore Laval à Pétain (et je ne savais pas que la "citation" venait de Darlan). 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 626
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mer 26 Nov - 19:36 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Ah ben, ça faisait bien longtemps que nous n'avions pas eu droit au Statut des juifs.

Si, vraiment.



Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mer 26 Nov - 19:40 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Tssssss....

Il s'agirait du Statut des Bretons, ce serait pareil!

M'énerve (c)
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 975

MessagePosté le: Mer 26 Nov - 20:09 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Donc, pour vous Monsieur le maître de musique, Cortot et Canteloube sont des racistes, des fascistes et des crapules intellectuelles ?...

Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 02:07 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Cher Tonton, cher Tonton.... pourquoi me taquinez vous ainsi? Si Cortot ou Canteloube n'ont certes pas été très résistants je ne crois pas que ces deux artistes entrent dans une quelconque catégorie d'épouvante. Ils n'ont ni appelé au meurtre de masse (comme Brasillach) ni à l'enrégimentement (comme Drieu). Et si Cortot a eu quelques responsabilités administratives (n'ayant d'ailleurs à ma connaissance pas la moindre relation avec des sujets qui peuvent fâcher) il me semble que Canteloube (que je ne connais que par la familiarité de son nom) s'est contenté de chanter sa province. Ah! il vous sera difficile de trouver un Wagner français.

Mais, et vous m'y faites penser, il est vrai que les musiciens sont globalement restés relativement éloignés de la Guerre, de l'Histoire et de la politique. On peine à trouver des Jean Prevost ou des Céline maniant le solfège.

Quelques très petits faits de résistance tout de même : quelques compositeurs s'amusaient à glisser dans leurs œuvres des airs patriotiques. Par exemple, Poulenc avec le lion amoureux dont la musique qui illustre les émois du roi des animaux n'est autre qu'une variation sur Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine.

Et puis (en passant), quelle merveilleuse musique!

https://www.youtube.com/watch?v=i_FQDvb1uqA



_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 02:10 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Vous me pardonnerez mais, parfois, l'occupant breton brouille les émissions venues de la Normandie libre et il devient alors difficile de poster les vidéos.


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 626
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 02:13 (2014)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

hms titanic a écrit:

Vous me pardonnerez mais, parfois, l'occupant breton brouille les émissions venues de la Normandie libre et il devient alors difficile de poster les vidéos.



Soupir... Rolling Eyes


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:11 (2018)    Sujet du message: Guerre 39-45

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 79, 10, 11  >
Page 6 sur 11

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com