Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire. Ou pas.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Guerre 39-45
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Histoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 12:30 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

"Mais bon, quelle idée de rejoindre la LVF!"

Oui, comme habituellement, les Brigades Internationales, oui. Mais la LVF, non.

Je ne comprendrai jamais...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 12:30 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 13:03 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

ben, rejoindre les Brigades internationales parce qu'on est assez naïf pour croire aux lendemains qui chantent, je peux avoir de la tendresse un peu lâche. Mais rejoindre la LVF pour défendre la suprématie de la race blanche, j'ai un peu de mal à trouver la démarche sympathique. Pire encore, c'est délirant. Il y a une différence entre la stupidité et la folie.
Oui, parce que, si j'en crois Saint Loup et diverses rencontre que j'ai pu faire, la lutte contre le Bolchevisme était davantage perçue comme un combat contre les "Asiates" que pour une authentique castagne politique. Qu'est-ce qu'ils en savaient, ces pauvres gars, du Bolchevisme et du Fascisme?
Quant à la Nation, quant au patriotisme, ils ont eu l'air fin, les LVFistes quand on les a intégrés à la Waffen SS et qu'ils ont été défendre la patrie de Jeanne d'Arc en uniformes teutons sur le Front de l'Est. Il est vrai que certains, à ce moment, ont eu un peu de mal.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 15:48 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Non. S'engager dans la LVF pour combattre le communisme. La plupart des Français qui s'engageaient pour aller sur le front de l'Est se foutaient éperdument de la race blanche, mais n'envisageaient simplement pas d'avoir les chars de Staline devant la rade de Brest.

Dois-je préciser que de s'engager dans la LVF n'a jamais été, à mes yeux, une quelconque ignominie. Et ceux qui se sont engagés dans la LVF, alors que rien les obligeaient, pour aller mourir à 50 km de Moscou, ont droit à mon plus profond respect.

Mais il est vrai que d'aimer la France et de respecter ceux qui sont morts pour elle, fussent-ils dans la LVF, ce sont des sentiments qui n'ont plus cours aujourd'hui.

En revanche, avoir de l'admiration, voire de la tendresse (sic) pour des crapules internationalistes, là, c'est permis.

Ca me désespère.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 16:14 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Tanguy a écrit:
Non. S'engager dans la LVF pour combattre le communisme. La plupart des Français qui s'engageaient pour aller sur le front de l'Est se foutaient éperdument de la race blanche, mais n'envisageaient simplement pas d'avoir les chars de Staline devant la rade de Brest.

Dois-je préciser que de s'engager dans la LVF n'a jamais, absolument jamais été, à mes yeux, une quelconque ignominie. Et ceux qui se sont engagés dans la LVF, alors que rien les obligeaient, pour aller mourir à 50 km de Moscou, ont droit à mon plus profond respect.

Mais il est vrai que d'aimer la France et de respecter ceux qui sont morts pour elle, fussent-ils dans la LVF, ce sont des sentiments qui n'ont plus cours aujourd'hui.

En revanche, avoir de l'admiration, voire de la tendresse pour des crapules internationalistes, là, c'est permis.

Ca me désespère.
Ah non! La rade de Brest, c'était la Home Fleet! Staline y a bien pensé, c'est vrai, mais ses T34 ont coulé pendant les manœuvres.

Bon, d'après Saint Loup (il y a peu de témoignages à propos de la LVF et j'avoue n'avoir que celui là à ma disposition), la lutte contre le Communisme était un concept quelque peu abstrait réservé aux journalistes de Je suis Partout et (peut-être) aux officiers comme Puaud. La lutte pour la suprématie de la race blanche, par contre, ça parlait à ceux qui n'avaient que ça en magasin.
Toujours pour Saint Loup, si les Communistes étaient politisés, les Fascistes, eux, étaient fanatisés. J'ai connu également un ancien de la LVF (un hobereau breton, hin, hin, hin) reconverti dans le cinéma. Il parlait peu mais disait, comme ses camarades, s'être fichu comme d'une guigne de la 2e partie du nom de la LVF ("contre le Bolchevisme"). Il s'était engagé avant ses 18 ans et n'avait aucune opinion politique particulière. Il rêvait d'aventures et de sacrifice et disait avoir cru lutter contre les hordes asiatiques (les "Ivan") qui promettaient d'asservir la race blanche. Ce monsieur est mort aujourd'hui et je ne peux aller lui poser la question. Il faudrait que je regarde à nouveau le témoignage de Christian de La Mazière dans Le chagrin et la pitié. Je ne me souviens plus des motivations qu'il donne à son engagement.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 966

MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 16:14 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Mais qu'est ce qu'il nous raconte l'Amiral !   et quel étrange commentaire !  Je vous parle d'un môme d'à peine vingt ans  torturé, massacré, mutilé, qu'on laisse agoniser une nuit entière et qu'on fusille sur son lit de douleur, tout ça parce qu'il avait porté l'uniforme de la LVF.  On se doute bien qu'a son âge et vu qu'il est attrapé à Paris, il n'a pas eu le temps ou l'opportunité de faire grand mal.

Les FTP sont des gangsters et des sales cons.

D'autre part vos commentaires sur le racisme de la LVF et son suprémacisme blanc n'engagent que vous. Je n'ai pas absolument vérifié la chose, mais il me semble bien qu'il y avait des noirs et des arabes dans ce corps de légionnaires. Et que c'est bien le bolchevisme qui était son ennemi déclaré. 

Vous allez aussi vite en besogne dans votre condamnation  des motivations de ces soldats perdus.
Certains n' entrèrent à la LVF que par simple goût de la chose militaire - c'était la seule façon  pour eux de pouvoir être encore sous les  armes de la France -, d'autres par goût extravagant  de l'aventure, d'autres par idéalisme européen,  etc.

Et bien que je ne cautionne pas leur combat, j'ai la vague impression, pour ce que j'en sais,  que ces types se sont mieux conduits que vos petits FTP. Et qu'ils ont montré plus d'honneur dans le combat.  Je rappelle quand même
que le commandement central des FTP  avaient lancé les FTP MOI dans une série d'attentats meurtriers contre les soldats allemands dans le seul but de déclencher une répression sur la population française et ainsi bénéficier des ralliements nécessaires à leur cause.

L'histoire qui est toujours écrite par les vainqueurs a fait des FTP des héros et des gens de la LVF les pires des salauds.  Je ne suis pas sûr qu'il faille lire l'histoire dans cet ordre. Ni dans l'ordre inverse.

Une autre relation de la justice communiste des FTP à la Libération :


"Ainsi, l’histoire de « cette femme qui riait », dont le mari, lors de leur arrestation, fut jeté sous les chenilles d’un char américain :
« Cette femme était peut-être devenue folle à voir ce que tank laissait derrière lui. Ils ont tout essayé pour la faire taire. Ils l’ont chaque jour frappée à coups de matraque, jusqu’à l’assommer, devant tous les prisonniers. Mais ils ne parvenaient pas éteindre ce rire, à éteindre cette voix. Alors, ils l’ont adossée au mur, dans le matin tiède. Elle leur a tiré la langue pendant qu’ils épaulaient. Elle leur tirait encore la langue pendant qu’ils visaient. Elle leur tirait encore la langue quand la salve a éclaté. Et ils se sont enfin éteints, ce rire et cette voix… »
Quelques jours plus tard, une affiche sur la porte de la morte expliquait qu’elle avait été arrêtée par erreur…"


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 17:17 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Ah, cher Tonton, ai-je parlé des FTP? Mais non, mais non (c). Je ne connais rien des FTP et veux bien qu'ils aient recruté leurs abrutis dans les mêmes proportions que les bureaux de la LVF.
Ah, mon bon Tonton, convenez tout de même que vos Noirs et vos Juifs engagés (oui, oui, il y en eut!) furent bien peu nombreux, d'autant que la LVF ne comptait que bien peu de monde. Furent-ils même une dizaine? Deux dizaines? Alors ceux-là, je veux bien qu'ils ne soient pas allé se battre pour la suprématie de la race blanche. Quoique, à ce niveau de stupidité, on peut avoir quelques doutes puisque tout devient possible.
Vous ajoutez que certains s'engagèrent par goût de la chose militaire. Et je suis bien d'accord avec vous. C'est ce que je voulais dire quand je parlais d'aventure, de camaraderie et d'esprit de sacrifice. Mais vous précisez "sous les armes de la France" et là, je ne préfère mes sources qui avancent bien davantage l'idée européenne (que vous citez également). Oui, le drapeau (provisoirement) français mais ces jeunes ne croyaient plus à la nation française, détruite à leurs yeux en 40 (ils n'avaient que peu d'espoir de redressement national et bien peu d'estime pour Pétain) et s'étaient livrés à un extravagant (je vous cite) idéal européen de remplacement. Les fTP ont leur légende, la LVF également. Je ne sais pas où est la vérité, s'il y en a une.

Je laisserai en forum privé le nom de cet ancien de la LVF et de la Waffen SS que j'ai croisé dans ma jeunesse.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 966

MessagePosté le: Jeu 2 Mar - 20:02 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant



Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 3 Mar - 11:58 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Tanguy a écrit:

"C'est vrai, il existe en Occident une obsession à ce propos et je ne peux pas nier - puisque je partage ce sentiment - que trois compositeurs (nous sommes dans le Forum Musique) demeurent, par exemple, suspects et malsains pour beaucoup de gens dans mon genre (Wagner, Strauss (Richard) et Orff) au motif qu'ils ont inspiré l'idéologie nazie ou bien qu'ils ont été amenés à s'en accommoder en ne la contestant pas ou, pire, en la glorifiant d'une manière plus ou moins détournée.  
C'est vrai, on ne reproche pas la même chose aux compositeurs soviétiques (à la condition que leur génie soit incontesté) alors que le Communisme à, au final, encore plus assassiné et tout autant aveuglément que les sinistres bourreaux de la SS. 
Enfin, et c'est encore vrai, ce sentiment demeure alors que les effets concrets des crimes de masse des Nazis datent et commencent à s'estomper puisque le temps fait disparaître peu à peu les dernières générations de survivants de cette époque. 
Alors pourquoi?

Peut-être parce que l'Occident porte la seule civilisation se voulant universelle à avoir enfanté l'Humanisme ( au final, l'affirmation que le destin de l'Homme peut ou doit se libérer des contraintes divines et morales ou de celles liées à un ordre naturel à l'immanence contestée) et que le Nazisme, à l'évidence, puisqu'il prétend s'affranchir de la morale commune et immémoriale, est un enfant maudit de cet humanisme que nul ne veut remettre en question. Le Nazisme, à ce titre, est coupable, en plus de tous les autres, d'un crime philosophique et "civilisationnel" (si l'on veut bien me pardonner ce mot affreux) qui ne passe pas dans la conscience des humanistes. 

L'obsession des humanistes face au Nazisme ou à tout ce qui peut s'en approcher est comparable à celle des paysans hollandais face à la mer qui menace leurs polders si peu naturels et si chèrement construits. Des digues. Des digues partout et en ne pensant qu'à ça.

Le Communisme, s'il est également un enfant de l'Humanisme et des Lumières, et s'il porte pourtant en lui le Goulag et la mort, ne promeut cependant ni l'un ni l'autre dans ses textes, ses fondamentaux et ses espérances. Un "abruti" peut donc se réclamer entièrement de cette idéologie sans pour autant remettre en cause les élans humanistes qui l'animent. Si l'on veut, on pourrait considérer le Communisme comme un raté de l'Humanisme. Le Nazisme, lui, en proclamant ouvertement les limites (idéologiques, physiologiques et génétiques) au droit de vivre ou d'exister dignement, condamne l'humanisme dont il est pourtant le produit. Un cancer. Et le cancer nous obsède car, au delà de la difficulté à le combattre, sa particularité est qu'il vient de nous puisque ce sont nos propres cellules, perverties, qui viennent nous assassiner. 

Pour finir plus légèrement, c'est le symbole du Schtroumf Noir : l'horreur que l'on porte en soi est bien plus effrayante que les calamités qui nous viennent de l'extérieur. 

Bon, mon explication peut ne pas convaincre mais c'est la seule qui me vienne".




Je reprends ici afin de ne pas dénaturer le forum Musique.

Je comprends parfaitement tes explications et je pense qu'elles sont globalement pertinentes à propos du nazisme. Mais - parce qu'il fallait bien qu'il y ait un "mais" - pour ce qui me concerne, je ne ressens pas les choses ainsi. Je comprends intellectuellement ce que tu expliques, mais je n'en ressens pas les manifestations. En clair, le nazisme est, pour moi, un énième avatar de l'Histoire et il est à ranger à côté des calamités que le monde a dû subir. Ni plus, ni moins. Ainsi, je n'arrive pas trouver la Shoah moins importante que Le Grand Bond en Avant de Mao qui, lui-même, n'était pas plus important que les exactions de la Révolution Française ou le génocide des Indiens d'Amérique. Le monde et l'Histoire sont suffisamment riches de catastrophes diverses et variées pour ne pas faire de hiérarchie parmi lesdites catastrophes.

Alors, bien sûr, un certain nombre d'individus s'écartèlent les neurones au fer rouge pour "prouver" que le nazisme était pire que ceci et encore bien pire que cela, au titre de son racialisme et du systématisme industriel mis en place pour détruire les juifs et les opposants politiques, ainsi que tout le reste. C'est peut-être vrai, mais je ne partage pas cette vision sidérante du prétendu Mal Absolu. Je persiste à dire que depuis Pharaon jusqu'à L’État Islamique, le monde a, de tout temps, été en butte à des malfaisants, plus ou moins nuisibles. Et Hitler n'était qu'un parmi tant d'autres.

Mais il est vrai qu'également aujourd'hui, on tente de nous faire croire en l’avènement prochain du Royaume des Bisounours. Ainsi, il devient de plus en plus difficile de simplement dire "je n'aime pas ceci" ou "je n'apprécie pas cela". Tout le monde il est beau. Tout le monde il est gentil.  Sur cette nouvelle échelle des valeurs, la xénophobie est devenue pire que l'assassinat et le refus d’adhérer au fait que "Tuture encule Tatave", pour citer Céline, est quasiment un crime contre l'humanité ! En clair, on est obligé - oui, obligé ! - de tout aimer sans conditions, au péril de sa liberté. Et le plus amusant de l'histoire, c'est que ce sont justement des gens qui n'ont que le mot "liberté" pour tout paradigme, qui nous imposent ce diktat !

Il est donc logique et tout à fait dans l'ordre des choses que pour les architectes de cette épouvantable société, aussi douceâtre que répressive, le nazi est l'idéale représentation symbolique de l'opposant. Soit tu adhères et tu es un véritable humaniste, soit tu refuses et tu es un nazi.

A ce jour, on en est là. Et la marge de manœuvre devient de plus en plus étroite.









Avec Môôôssieur Titanic, cela fait des lustres que nous avons ce genre de discussions et je me permets de reprendre un échange tout à fait emblématique de ce qui nous oppose (voir ci-dessus).

Pour ma part, je considère le nazisme d'une manière historique et je n'ai donc pas plus de détestation pour les nazis que je n'en ai pour les anglais qui éradiquent les indiens d'Amérique ou Lénine qui affame l'Ukraine ou Mao qui fait à l'identique dans son Grand Bond en Avant ou Pol Pot qui assassine 20 % de la population Cambodgienne ou, plus récemment, les exactions de Radovan Karadzic lors de la guerre de l'ex-Yougoslavie ou même, actuellement, les horreurs perpétrées par Daesh au Proche-Orient. Depuis l'aube de l'humanité, les saloperies historiques ne manquent pas et si l'on devait ouvrir un musée à cet effet, il ne fait nul doute que les nazis auraient une place de choix.

Le problème, c'est que Môôôssieur Titanic, ainsi qu'un nombre significatif de mes amis, ne l'entendent pas ainsi. Ils peuvent accepter toutes les horreurs historiques, même les plus répugnantes et les plus récentes - Daesh en est témoin - en disant que, certes, c'est l'horreur, mais qu'à côté du nazisme, c'est de la roupie de sansonnet. Et c'est très précisément à ce moment là, que l'on cesse d'être d'accord.

Mais, grâce à Môôôssieur Titanic, j'ai compris la causalité de ce positionnement.

Il y a quelques temps, je m’interrogeais, ici et ailleurs, sur l'hystérie provoquée par un docu-fiction qui relatait la vie d'Hitler du coup d'état manqué de 1923 jusqu'à sa chute d'avril 1945. Bien entendu, ce docu-fiction n'était vraiment pas une hagiographie de ce triste bonhomme. Toutefois, on voyait parfois Hitler rire, discuter de rien avec ses invités, demander à sa bonne de servir le café, etc. Hé bien, c'était cela qui a ulcéré certains de ceux qui l'ont visionné et qui en ont fait un pataquès ! Car, il leur était simplement insupportable de voir Hitler se comporter normalement ! Je ne sais pas si vous réalisez la distorsion de la réalité que ce refus implique... Pour bien faire, il aurait fallu que lorsque Hitler s'adresse à sa bonne pour qu'elle serve le café, il la fouette en l'insultant ! Sinon, ça ne va pas. Et inutile de tenter une approche discursive de ce refus. Ca ne sert à rien. Les gens les plus érudits, les plus intelligents et les mieux éduqués, deviennent subitement hermétiques à toute raison. Et ça peut même très mal finir si vous insistez...

Dès lors on est évidemment dans le cadre de ce que j'appelle une détestation maniaque. Et pas mal de gens que j'estime hautement - dont mon ami HMS - en sont atteints.

Car, pour parler uniquement de Môôôssieur Titanic, Hitler, c'est un peu comme Mozart, mais à l'envers ! S'il ne peut concevoir que l'on aime pas Mozart, il refuse de trouver ne serait-ce qu'une parcelle non pas d'humanité, mais de normalité chez Hitler !

Et, par conséquent, cette détestation entache naturellement tout ce qui pourrait avoir un rapport direct, indirect ou connexe avec Hitler. Tels Wagner, l'Autriche, Vichy, Pétain, la LVF et tout le reste.

Je peux comprendre et même respecter ce système et cette altération de la réalité pour des besoins personnels, mais le seul problème c'est que je ne peux le partager. Et, à propos de la LVF, il m'est impossible de dire que c'était tous des salauds de nazis suprématistes, au mépris de la réalité historique.

J'espère que Môôôssieur Titanic ne trouvera nulle offense dans mon propos, car je peux également, sur d'autres sujets, détester la réalité; allant même jusqu'à la nier. Tout est une question de sujets, de circonstances et d'interlocuteurs.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Sam 4 Mar - 02:11 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Gnnnnnn.... Je ne reconnais pas entièrement ce que je pense dans ton texte, Ô Tanguy mon ami. Je ne me souviens pas, par exemple, avoir nié la part de normalité de Hitler. Mais, à propos du nazisme, ce que tu nommes le réel n'est pas à mes yeux parfaitement exact. Ne comptabiliser que ses effets pour les comparer à ceux du stalinisme, par exemple, reviendrait à comparer de nos jours les morts du cancer aux assassinés et aux victimes de la circulation.
Staline ou Mao furent des assassins de masse et leurs crimes sont bien plus nombreux que ceux du Nazisme. Oui, oui, oui, trois fois oui. Et ces crimes, comme tu le soulignes, sont des tragédies que l'Histoire connait depuis Tamerlan. Des crimes de brutes et de cyniques, des ravages, la folie de la violence et cette ivresse du pouvoir, la paranoïa des puissants, la cruauté, la vengeance... oui, l'Histoire.
Mais il y a - pour moi - deux aspects qui sont propres au Nazisme et qui me le rendent plus particulièrement épouvantable (au sens propre du terme). Tout d'abord, il n'est pas exogène. Il ne vient pas d'ailleurs, il ne vient pas des steppes, il ne vient pas d'un ailleurs culturel. Au contraire, il revendique tout ce qui nous constitue et il massacre au nom des valeurs que nous chérissons (la Culture, l'Occident, le Progrès, etc.). Et, deuxième aspect, il nie l'humanité d'une moitié de l'espèce humaine.
C'est en cela qu'il est - toujours à mes yeux - spécifique et fondamentalement hideux.

Staline ou Mao ont massacré ou laissé mourir dans des famines organisées des centaines de millions de gens dont ils se fichaient éperdument. Et ils avaient des raisons pour cela. Des raisons misérables, mais des raisons pratiques. Des raisons rationnelles, si j'ose dire. Et si le Nazisme n'était, après tout, que de cet acabit, il ne serait que l'une des formes du Fascisme.
Mais voila, les Nazis sont allé chercher, sans la moindre raison d'utilité, des victimes qu'ils ont exterminées par des moyens industriels. Tout de même, aller demander à des ingénieurs de concevoir des abattoirs pour humains constitue une extraordinaire singularité dans l'Histoire!
La balle dans la nuque du NKVD, qu'elle soit multipliée par dix ou par cent millions, appartient à la lamentable et habituelle tragédie de l'Histoire.

Le racisme (le vrai, hein! Nous ne parlons, ni toi ni moi, la langue des Bobos) est une épouvante absolue car, en niant l'humanité de tel ou tel pour des raisons physiologiques, il reconnait mépriser tout ce qui est Culture ou Spiritualité : Léonard de Vinci est admirable mais, que l'on apprenne qu'il était juif (il ne l'était pas, je sais) et la Joconde serait bonne à brûler?

Bon.... notre débat ne se résoudra jamais, Ô Tanguy, et c'est tant mieux! J'espère que l'avancement des travaux du Centre du Monde nous permettra de le poursuivre bientôt en sirotant tous les deux un bon verre de Calvados ou de Marc de Bourgogne!
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Sam 4 Mar - 05:32 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Le nazisme n'a rien d'exceptionnel, selon tes critères. Il est, certes, pas exogène, mais à part les crimes coloniaux, les dictateurs issus de leurs pays et qui ont allégrement massacrés leur population, sont aussi variés qu'innombrables.  Pol Pot était né au Cambodge et y fit ses exactions. Mao était Chinois, Lénine et Staline sont nés au sein de l'empire Russe. Karadzic était Yougoslave et Daech a pris corps en Irak. Et, par exemple, Karadzic s'est bien rendu coupable de crime contre l'humanité pour des raisons strictement ethniques, comme Hitler. Il a simplement été stoppé plus rapidement. Sinon, je l'aurais bien vu pousser sa "purification ethnique" à l'identique des nazis.

D'autre part, le nazisme, s'il nie effectivement  l'humanité de la moitié de l'espèce humaine, il nie surtout l'humanité des juifs et il a, par conséquent, mis en place un système que le 20e siècle industriel lui a permis d'avoir. Les Allemands sont des gens efficaces...  Si les assassins plus anciens et/ou plus démunis avaient eu à leur disposition la même technique, gageons qu'ils ne seraient pas gênés pour s'en servir d'une manière tout à fait semblable. Ainsi, par exemple, le génocide des Tutsis n'aurait pas eu lieu à coups de machette, si les Hutus avaient eu à leur dispositions une technologie plus élaborée. On aurait eu droit à un génocide plus important et si efficace qu'il eut pu être même définitif. La volonté y était et seul l'absence de technique, de logistique et d'organisation ont sauvé les Tutsis. Je répète que ce n'est qu'un exemple, car la volonté d'une ethnie d'en éradiquer une autre se perd dans la nuit des temps. Le nazisme n'a donc, là encore, rien d'exceptionnel.

Toutefois, les nazis et leurs crimes provoquent une telle sidération qu'elle fait oublier la raison. Pour ma part, je n'oserais pas tenir ce discours dans un quelconque diner en ville de peur de la réaction qu'il déclencherait. Il me semble pourtant tout à fait objectif et factuel. Aujourd'hui, on voit des nazis partout et j'ai même souvent ironisé sur cela à ton propos en t'accusant de regarder sous ton lit, le soir avant de te coucher, pour être sûr que Himmler n'y était pas !

Même si, je dois admettre - et je ne parle évidemment pas de toi - que cette obsession me gonfle parfois. Mais comme elle n'est pas rationnelle, elle est indéboulonnable et il faut donc faire avec.

En revanche, ce que je refuse, c'est d'être entrainé dans des condamnations iniques fondées uniquement sur des fantasmes et ce que j'appelle une détestation maniaque.  A l'image de Vichy ou de la LVF.  Et si je peux en discuter librement avec toi - que tu en sois remercié - convenons que ce n'est pas toujours le cas et que ça implique parfois de vives altercations.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Sam 4 Mar - 11:08 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Il me faut aller gagner mon pain quotidien et je vais devoir remettre le plaisir de te répondre, Ô Tanguy mon ami. Aucun principe moral ne nous oppose. Ce qui nous différencie, c'est notre appréciation de la nature du Nazisme. Et sur ce point, nous avons encore bien des choses à nous dire.
Mais, dans l'immédiat, il me faut aller remuer les bras.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Chou
Modérateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 3 140
Localisation: Les Lilas

MessagePosté le: Sam 4 Mar - 16:37 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Les nazis niaient l'humanité des Juifs, des gitans, des handicapés qu'ils ont allègrement fait brûler.

Là où je me marre c'est quand j'entends ces cons de seph dire que s'il y a une nouvelle shoah, ils partiront en Israel. Comme si dans ces conditions, on allait leur laisser le choix. Comme si un matin, un petit clown allait taper à leur poste en chantant "c'est la shoah, parlez vite en Israel, l'avion vous attend à Roissy CDG à 11h et il y aura de la place pour tout le monde"

De plus, s'il y avait effectivement une nouvelle shoah, comment Israel pourrait absorber tous ces cons de seph ?

Certains imaginent que si Marine Le Pen devient présidente, elle organiserait une nouvelle shoah !!!
Par contre elle a annoncé qu'elle obligeraient les bi-nationaux (comme moi) à faire un choix. J'attends de voir comment on peut nous obliger à écrire qu'on renonce à l'une ou l'autre de nos nationalités...

Perso, la droite est dans une telle déconfiture avec les histoires de Fillon pour qui il sort une histoire par jour. Je pense que beaucoup de socialistes qui s’apprêtaient à voter pour Valls iront faire perdre Hamon en votant Macron ou blanc.

A suivre....
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Revenir en haut
Skype
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Sam 4 Mar - 18:40 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Moi, ce qui m'amuse, c'est d'entendre les séfarades parler de la Shoah.

La plupart n'était pas en âge de la connaitre. Quant aux autres,  ils étaient bien trop occupés à faire du marché noir avec les Américains en Algérie.

Alors, la Shoah, ça serait bien qu'ils y mettent un léger bémol, parce que l'on ne peut pas dire qu'ils aient eu à en souffrir particulièrement.


Revenir en haut
Chou
Modérateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 3 140
Localisation: Les Lilas

MessagePosté le: Dim 5 Mar - 19:12 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

En 1983, une de mes amies est partie faire son Allyah (en réalité, elle a vécu 2 ans en Israel. Elle vit à la frontière suisse aujourd'hui). Je suis allée la voir pare que dans sa chambre, il y avait 2 lits et que sa colocataire à l'université devait arriver qu'en septembre.
Chaque étudiant doit faire la garde devant le bâtiment. Comme ma copine avait un examen, c'est moi qui m'y suis collée.

De retour à Paris, c'était le soir de Yom Kippour. Il y avait aussi à la shoul un service de sécurité. Le gars laissait passer les gens qu'il connaissait mais il a presque obligé une dame à se déshabiller parce qu'elle avait un parapluie. J'étais outrée. je le lui ai dit. Et voila que ce con de seph me sort "toi, tu ne comprends rien, il y a des gens qu'on ne peut pas fouiller parce que ce sont des gens de la Communauté et on les connait" J'ai cru que j'allais péter un cable je lui ai dit qu'en Israel, connu ou pas, tout le monde était fouillé

Et voilà-t-y pas que ce con de seph me dit "toi, tu es jeune (il avait quelque chose comme mois de plus que moi), tu ne sais mais millions de nos frères ... alors il y a des gens..." et là, je luiai dit "ah ! tu as de la famille qui est partie dans les camps ????"
ben non...
"Alors je l'ai choppé, je l'ai fait se tourner et je lui ai dit "tu vois la petite dame rousse que tu as fouillée ? Tu la vois bien ? En 1941, son père a été arrêté et fusillé, sa mère et sa grand-mère ont été prises lors de la rafle du Vel'd'Hiv et pour toute sa famille est partie comme ça"
Et le con de seph me dit "bon...et ? "
"Et ? la petite dame rousse, c'est ma mère alors je pense en savoir un peu plus que toi sur les conséquences de la Shoah"
Ca lui en a bouché un coin.
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Revenir en haut
Skype
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Sam 1 Avr - 19:17 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Je ne réponds pas à vos interventions qui sont, bien sûr, parfaitement fondées et que j'ai bien comprises. Sur un autre plan, j'ajoute simplement que chacun a parfaitement le droit de parler de la Shoah, qu'il soit Sépharade ou non, qu'il soit Juif ou non. Tous les êtres humains peuvent se sentir concernés par l'extermination d'autres êtres humains. La Shoah n'est pas un problème juif.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mar 4 Avr - 07:20 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

C'est bien vrai. Ainsi, pour ma part, je serais assez favorable a l'eradication des Normands. He bien, ce n'est pas qu'un probleme Breton...
grenouille


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 5 912
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mar 4 Avr - 14:52 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Les Bretons ne sont pas des êtres humains. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Dim 16 Juil - 16:14 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

La collaboration avec la Pensée Dominante continue et l'histoire à l'envers se perpétue.

Il aurait été dommage qu'Emmanuel Macron ne poursuive pas l’œuvre de Chirac qui, par faiblesse et même sans doute par opportunisme, avait cru bon de rendre responsable la France, alors sous occupation nazie, de la période de Vichy. Macron, après avoir déclaré, sans mollir, lors de la campagne présidentielle, que "la colonisation était un crime contre l'humanité", il était évidemment dans l'ordre des choses qu'il enfonce le clou quant à la responsabilité de la France lors de la commémoration de la funeste Rafle du Vel'd'Hiv. Ce qui fut très largement fait.

En effet, d'après Emmanuel Macron: "c'est bien la France qui a organisé la rafle, puis la déportation". Rien de moins.

Allez, encore quelques années et je suis convaincu que la Shoah sera l’œuvre de Vichy.


Revenir en haut
tonton Kristobal



Inscrit le: 02 Mai 2014
Messages: 966

MessagePosté le: Dim 16 Juil - 18:55 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

Macron va encore plus loin que Chirac avec qui on croyait avoir atteint le comble de l'allégeance et de la soumission.

Les Juifs se croient très intelligents, c'est bien là leur faiblesse.  Il y  a la célèbre phrase plus ou moins apocryphe de Bossuet :
Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 571
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Dim 16 Juil - 19:07 (2017)    Sujet du message: Guerre 39-45 Répondre en citant

"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes".

C'est l'un de mes aphorismes préférés.

Et si parfaitement en phase avec cette cohorte de braillards qui, aujourd'hui, ne cessent de beugler au regard de ce qu'ils ont eux-mêmes engendrés. Et si c'est vrai en politique en général, ça prend toute sa dimension dans le domaine de l'Education Nationale où les pompiers pyromanes d'aujourd'hui déplorent ce qu'ils ont mis en place hier.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:32 (2018)    Sujet du message: Guerre 39-45

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 38, 9, 10, 11  >
Page 9 sur 11

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com