Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Catholicisme
Aller à la page: 1, 2, 313, 14, 15  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Religion
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Lun 11 Fév - 21:01 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Un Pape ça devrait avoir la décense de mourir à son poste, comme un commandant de navire nom de Dieu !!! La politesse de crever comme Jésus l'acrobate: en allant au bout de ses forces, avec la couronne d'épine qui fait souffrir, pas avec des perfusions qui soulagent et te prolonge comme un vulgaire humain pété de trouille. La mort te cherche Pape ? affronte là: on n'abdique pas l'honneur d'être sa cible quand on a ta fonction !!! allez zou, retourne au balcon: Pape au balcon = bonne religion !
BRUNO GACCIO

Comme seuls admnistrateurs peuvent poster en religion, je me suis trouvée un créno en actualités...( à propos de la démission du pape)


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 11 Fév - 21:01 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Lun 11 Fév - 21:02 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Le pape a démissionné. Un nouveau pape est appelé à régner
Araignée ? Quel drôle de nom pour un pape
Pourquoi pas libellule ou papillon ? 


Moustique

Dans les prédictions de l'Apocalypse,( la fin des temps)..le désastre,la lutte finale...il est dit que ce pape démissionnaire serait le dernier avant le début de la fin...la dégénérescence et le chaos !

Assez curieusement j'ai choisi ce jour où le pape annonce sa démission,pour me remettre au tajine de boulettes de poisson...il y a des coïncidences dans la vie qui ne trompent pas !!!!


Revenir en haut
MSN
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Mar 12 Fév - 13:59 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Bon..vu sur Yahoo info, que ce pape sera l'avant dernier et non le dernier ( ça change tout, non ??) Prophétie de Saint Malachie ( dont on dit que c'est un faux, établi par Arnaud de Wion) pfff qu'est ce qu'on ferait pas pour vivre encore un peu ( voir les caissières, les petits salaires, les petites retraites...les enfants qui dealent dans les rues, les hommes qui se marient entre eux...l'argent qui gouverne le monde, les tsunami, les volcans en éruption...)
Sans avoir de parenté avec Saint Malachie et son traducteur A.De Wion... moi je vous le dis le monde va accoucher d'un roudoudou à 3 têtes...


Revenir en haut
MSN
Chou
Modérateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 3 212
Localisation: Les Lilas

MessagePosté le: Mar 12 Fév - 14:10 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Le prochain pape sera noir...
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Revenir en haut
Skype
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 850
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mar 12 Fév - 15:04 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

"moi je vous le dis le monde va accoucher d'un roudoudou à 3 têtes"

AHAHAHAHA !!!!


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 850
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Jeu 14 Mar - 18:44 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

"Plus sérieusement - et je sens que le débat, s'il a lieu aura sa place dans le forum "spiritualité - j'aimerais te rappeler, infâme maurrassien, que la religion sert la foi et non l'inverse. Alors, oui, j'attends de François Ier qu'il nous parle des évangiles, qu'il les incarne dans son action et qu'il laisse de côté ce qui n'est pas essentiel, c'est à dire tout le reste. Oui, je suis fatigué par tous ces commentaires (pas les tiens, hein!) sur l'accessoire qui me font penser à un critique d'art qui ne prendrait son plaisir qu'en commentant la facture d'un cadre, oubliant de parler de celle du tableau.
Cet exemple me plait bien depuis que j'ai entendu quelqu'un me parler des "cadres" qui ornaient je ne sais plus quel mur. Je ne comprenais pas jusqu'à ce que je réalise qu'il m'entretenait des toiles. Ce type, au lieu de dire "un tableau" disait "un cadre"! Alors, bien sûr, je ne veux pas nier l'importance de ces quatre morceaux de bois ouvragés et quelques fois bien jolis avec leurs volutes et leurs dorures qui en imposent aux badauds, mais, tout de même.... quelle curieuse époque que la nôtre. Je ne vais pas plus loin car je sais que tu m'as compris.
Et puis, n'ayant rien à voir avec la foi ou la religion, il y a le Vatican, un état dont l'influence sur le monde sait parfois être aussi notable que bénéfique. Mieux que des armées, des divisions ou des régiments (Staline était un con), le Vatican ne tire sa puissance que de sa force morale et de sa diplomatie. Et là aussi, un sérieux boulot attend notre prochain pape car la "maison" a tendance à s'effondrer de toutes parts.
Bon sang, des milliards d'êtres humains sont dans la misère ou l'angoisse, on tue, on affame, on viole, on dépouille, on torture et partout on se hait. Alors, le célibat des prêtres, la capote, le mariage homo, l'avortement, rien de tout ceci et qui passionne tant ceux qui n'ont rien d'autre à penser ne saurait compter dans le calendrier des urgences. Qui peut engueuler les nations, qui peut les convaincre ou espérer les forcer si ce n'est celui qui arrive en paix, sans intérêt particulier et uniquement armé d'amour et de sagesse?
Ce que j'attends de François Ier? Qu'il entreprenne avec les puissances de l'argent ce que Jean-Paul II a réussi avec le soviétisme. Oui, qu'il lui suffise d'entreprendre et d'engager fermement, avant toute autre chose, l'Eglise que j'aime sur ce chemin.
Par pitié, qu'on livre Christine Boutin à DSK dans une chambre d'hôtel et que l'on s'occupe, enfin, de ce qui est important"


Sur le fond, rien à redire, je suis en parfait accord avec Môssieur Titanic. Toutefois - ben oui, hein... What you expect ?, comme dirait Nicole Kidman dans une pub pour Schweppes - toutefois, disais-je, même s'il y a des priorités, il convient de ne pas confondre l'Eglise Catholique et Apostolique avec une quelconque ONG en oubliant opportunément l'aspect traditionnel et doctrinal du catholicisme. Je crois même que c'est grâce à cela que ça fait plus de 2000 ans que "la petite arnaque" est encore ce qu'elle est aujourd'hui. Et ne pas maintenir les fondements du christianisme, c'est accepter l'apostasie réformiste, donner raison à Luther - même s'il était loin d'avoir tort sur tout - et ainsi protestantiser le Catholicisme, comme on ne cesse de le faire depuis Vatican II. Et avec quel bénéfice ? Aucun. Les eglises se vident, les vocations sont moribondes, les Chrétiens sont moqués, dénigrés, ridiculisés, alors que l'on n'oserait pas faire le quart de la moitié de l'ombre du début à un juif ou un musulman. Quant à la Réforme, en tant que telle, elle a donné lieu à tellement de sectes que Luther lui-même doit s'en mordre les doigts.

Alors que l'Eglise s'occupe des problèmes temporels et séculaires, elle est aussi là pour cela, mais pas seulement. Sinon, autant assimiler directement le Vatican à Amnesty International.


Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 865
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Jeu 14 Mar - 19:42 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Nous nous réjouissons de ce qu'à nouveau on ait écarté les italiens du trone de Saint-Pierre.

Mais l'essentiel de notre interrogation reste celle-ci: comme l'évoque Tanguy, l'enfer existe t il bien et le Diable est il présent parmi nous.

C'est parce qu'il était sous la persécution du Grappin que nous vouons un intéret continue à Jean-Marie Vianney, le curé d'Ars et cotisons à la rénovation d'Ars depuis maintenant près de quinze ans ( il y a une petite défiscalisation à la clef parce que la charité doit etre récompensé dès ce monde-ci).
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 097
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 02:31 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Oui, oui(c) (je réponds là à Dom Tanguy), mais il n'empêche

que la doctrine et les dogmes ne cessent de varier depuis 2000 ans au gré de quelques conciles célèbres, alors que les évangiles, eux, demeurent bien identiques et bien pressants. Pressants? Oui, car ils invitent toujours à l'action en faveur des pauvres de ce monde et bien peu (jamais?) pour inviter les croyants à une quelconque soumission religieuse. La seule religion que connaissait le Christ de son vivant sur Terre fut le Judaïsme et il ne cessa d'en remettre en cause les pratiques au nom même des lois qui la fondaient.

Franchement, imagines tu un seul instant Jésus excommuniant (ou, plus exactement, laissant excommunier) une fillette ayant avorté après avoir été violée ou ton pauvre ami Titanic au motif de son appartenance à une obédience humaniste? Je ne dis pas que les deux malfaiteurs précités ne méritent pas le pire des destins afin de payer leurs horribles crimes, je dis simplement qu'il m'est impossible d'imaginer le Christ perdant son temps et sa crédibilité à de telles foutaises alors que la misère et la haine font partout des ravages.

Mais il me semble que nous sommes d'accord sur ce point. Egalement sur le second lorsque tu dis que l'Eglise ne saurait être comparée à une ONG.

Notre seul point de désaccord - tu me diras si je me trompe - est le suivant : pour toi, le catholique prend l'Eglise, ses dogmes, ses enseignements, ses traditions et ses commandements en un bloc. Pour moi, le catholique - et par pur catholicisme - se réfère avant tout aux Evangiles et s'autorise à vouloir débarrasser l'Eglise qu'il aime de quelques certitudes fumeuses (d'un point de vue spirituel) acquises par nécessité politique en des temps où sa capacité d'évangélisation dépendait de sa propre puissance temporelle ou de celle qu'elle accordait aux monarchies européennes.

Il ne faut rien regretter du passé. D'abord parce que c'est inutile et ensuite parce que nous n'avons aucune idée de ce que serait le monde aujourd'hui si le passé avait été différent. Oui, notre quotidien serait peut-être bien pire si quelques papes brutaux servis par un haut clergé corrompu n'avaient pas légitimé les pouvoirs centraux et ainsi permis à l'Europe de passer de la barbarie à la civilisation (et je dirai un jour ce que j'entends par barbarie et civilisation).

Quant aux protestantisme, il aurait pu m'attirer si ses pasteurs ne se servaient en permanence de je ne sais quel extrait de l'Ancien Testament afin de mieux justifier n'importe quelle mauvaise action. Le principe d'athéisme mis à part, je me demande quel crime ne pourrait être justifié par ce livre que nul ne peut comprendre. Un livre dont notre Eglise Catholique avait d'ailleurs eu l'excellente idée d'interdire les traductions en langues vulgaires.

Oui, je suis un traditionaliste lorsqu'il est question des rituels car je les crois - je les ressens - chargés d'une intense et indispensable beauté symbolique. Oui, j'aime que l'on utilise le Latin avec les fidèles car l'usage de cette langue est un symbole d'universalisme. Oui, je peux croire à l'infaillibilité de décisions qui engagent l'existence même de l'Eglise. Mais, lorsqu'on fait souffrir au nom du Christ, là, je doute (le mot est faible) et je ne peux plus suivre.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 097
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 02:51 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Le Nain Jaune a écrit:

Nous nous réjouissons de ce qu'à nouveau on ait écarté les italiens du trone de Saint-Pierre.

Mais l'essentiel de notre interrogation reste celle-ci: comme l'évoque Tanguy, l'enfer existe t il bien et le Diable est il présent parmi nous.

C'est parce qu'il était sous la persécution du Grappin que nous vouons un intéret continue à Jean-Marie Vianney, le curé d'Ars et cotisons à la rénovation d'Ars depuis maintenant près de quinze ans ( il y a une petite défiscalisation à la clef parce que la charité doit etre récompensé dès ce monde-ci).

Cher Jacques le Nain Jaune(c), vous avez bien raison de participer à la préservation du souvenir du saint curé d'Ars, lui qui souffrait tant des œuvres du Mal et qui soutenait cependant que le Bien est meilleur que le Mal n'est mauvais.

L'Enfer est une fable et cela ne fait pas de doute, du moins pour le chrétien qui peine à imaginer Moloch Baal Mictlantecuhtli Dieu concoctant je ne sais quel supplice savant afin de punir les enfants qui ont mangé trop de bonbons ou tel breton qui se serait gavé de Nutella pendant le Carême. Tanguy-le-damné et moi nous sommes assez disputés sur ce sujet pour que je ne vous embête pas une nouvelle fois avec la récitation de mes arguments de catholique.

Le Malin, par contre, voilà un bien beau sujet! Et la présence du Diable parmi nous fera un objet de discussions et de disputes absolument épatant. Mais, pour une fois, j'aimerais que mon ami Tanguy s'exprime avant moi sur la question. Vous qui connaissez le sens parfois avancé de Messieurs les anglais, tirez les premiers comprendrez sans peine la pertinence stratégique de cette posture apparemment défensive. Oui, même si cette phrase qui en jette (c) n'a sans doute jamais été prononcée. Mais, bon, ne nous écartons pas du sujet et concentrons-nous sur Tanguy Satan.

 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 850
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 11:32 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Non, Môssieur, non ! Les dogmes n'ont pas varié depuis 2000 ans, et tu le sais très bien, espèce de malhonnête de Normand ! C'est d'ailleurs bien cela qui fait la colonne vertébrale de l’Église. Aucun dogme, aucun enseignement n'a été contradictoire en plus de 2000 ans. Si l'affirmation de certains dogmes ont provoqué des schismes, plus ou moins importants, certains ne furent que la confirmation formelle de ce qui était déjà accepté par l’Église Romaine, tels l'Immaculée Conception, l'Infaillibilité Pontificale et l'Assomption de Marie.

Quant au reste, je n'imagine pas. Je suis et je reste, seulement et simplement, fidèle à l'enseignement et par conséquent à la Tradition. Et j'ai beaucoup de mal à tolérer l'esprit moderniste qui consiste, ni plus ni moins, à dire qu'hier, c'était hier - implicitement, nous étions dans les ténèbres - et aujourd'hui, c'est aujourd'hui et c'est forcément bien mieux. Pour moi, j'ai tendance à me dire que ce qui était bien hier persiste à l'être aujourd'hui et continuera à l'être demain. Le Bien transcendant bien entendu toute temporalité. Je me place toutefois sur un plan strictement doctrinal et non politique et encore moins social ou sociétal. Domaines dans lesquels le pape n'a qu'un rôle consultatif et reste donc bien susceptible de se tromper. Car son infaillibilité, contrairement à ce qu'aime à propager les ignorants et les malintentionnés - ce sont souvent les mêmes -, ne concerne que la doctrine et la foi. Le pape est infaillible, non seulement sous certaines conditions de forme, mais aussi et surtout qu'au regard de ce seul domaine de compétence, à l'exclusion de tout autre.

Tu as raison pour ce qui concerne ce qui nous sépare, à savoir que pour toi - et je le respecte - seul compte les Textes. Et ce sans en passer par le "filtre" de l'Enseignement. Je suis toutefois au regret de te dire que ta conception de la foi est purement et simplement luthérienne. Car la Réforme Luthérienne est fondée, ni plus, ni moins, là-dessus. Au-delà des "95 Thèses" et de la querelle d'ego entre Martin Luther et Léon X, Luther affirmait que seule la Bible est dépositaire de toute autorité religieuse. "Le Texte. Rien que le Texte". Et il refuse donc en cela toute prérogative, autorité, validité d'enseignement, au pape. Et, surtout, toute intercession de l’Église entre Dieu et les Hommes.

Tu comprendras que, même si je peux comprendre et respecter cette croyance, ce n'est pas la mienne. Je trouve en effet vaniteux de vouloir, tranquillement, tout seul  le soir dans sa cuisine, interpréter les Textes, sans l'aide de quiconque. J'ai effectivement la faiblesse de croire que mon pauvre intellect ne me permet pas de rivaliser avec celui de Thomas d’Aquin et, plus généralement, avec tous les divers exégètes qui ont contribué, depuis plus de 2000 ans, à rendre la foi plus lisible. C'est, entre autres choses, pourquoi je suis catholique.

Et comme je suis catholique, je ne regrette, ni ne rejette rien du passé. En précisant bien qu'il faut toutefois faire un nécessaire distinguo entre l’Église et les hommes d'Eglise. L’Église est parfaite, les hommes, hum... beaucoup moins.


Dernière édition par Tanguy le Ven 15 Mar - 17:56 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 850
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 11:46 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

hms titanic a écrit:

Le Nain Jaune a écrit:




Nous nous réjouissons de ce qu'à nouveau on ait écarté les italiens du trone de Saint-Pierre.

Mais l'essentiel de notre interrogation reste celle-ci: comme l'évoque Tanguy, l'enfer existe t il bien et le Diable est il présent parmi nous.

C'est parce qu'il était sous la persécution du Grappin que nous vouons un intéret continue à Jean-Marie Vianney, le curé d'Ars et cotisons à la rénovation d'Ars depuis maintenant près de quinze ans ( il y a une petite défiscalisation à la clef parce que la charité doit etre récompensé dès ce monde-ci).





Cher Jacques le Nain Jaune(c), vous avez bien raison de participer à la préservation du souvenir du saint curé d'Ars, lui qui souffrait tant des œuvres du Mal et qui soutenait cependant que le Bien est meilleur que le Mal n'est mauvais.

L'Enfer est une fable et cela ne fait pas de doute, du moins pour le chrétien qui peine à imaginer Moloch Baal Mictlantecuhtli Dieu concoctant je ne sais quel supplice savant afin de punir les enfants qui ont mangé trop de bonbons ou tel breton qui se serait gavé de Nutella pendant le Carême. Tanguy-le-damné et moi nous sommes assez disputés sur ce sujet pour que je ne vous embête pas une nouvelle fois avec la récitation de mes arguments de catholique.

Le Malin, par contre, voilà un bien beau sujet! Et la présence du Diable parmi nous fera un objet de discussions et de disputes absolument épatant. Mais, pour une fois, j'aimerais que mon ami Tanguy s'exprime avant moi sur la question. Vous qui connaissez le sens parfois avancé de Messieurs les anglais, tirez les premiers comprendrez sans peine la pertinence stratégique de cette posture apparemment défensive. Oui, même si cette phrase qui en jette (c) n'a sans doute jamais été prononcée. Mais, bon, ne nous écartons pas du sujet et concentrons-nous sur Tanguy Satan.

 



Je ne manquerai pas de tirer en premier à propos de Satan. Toutefois, compte tenu de l'importance du sujet, j'y reviens dans les meilleurs délais !

Cependant, si quelqu'un veut commencer avant moi, qu'il ne se prive pas. J'aurai à dire, de toute façon, pas mal de choses. Peut-être même en supposant que Satan soit Normand.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 097
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Sam 16 Mar - 18:46 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Tanguy a écrit:
Non, Môssieur, non ! Les dogmes n'ont pas varié depuis 2000 ans, et tu le sais très bien, espèce de malhonnête de Normand ! C'est d'ailleurs bien cela qui fait la colonne vertébrale de l’Église. Aucun dogme, aucun enseignement n'a été contradictoire en plus de 2000 ans. Si l'affirmation de certains dogmes ont provoqué des schismes, plus ou moins importants, certains ne furent que la confirmation formelle de ce qui était déjà accepté par l’Église Romaine, tels l'Immaculée Conception, l'Infaillibilité Pontificale et l'Assomption de Marie.

Quant au reste, je n'imagine pas. Je suis et je reste, seulement et simplement, fidèle à l'enseignement et par conséquent à la Tradition. Et j'ai beaucoup de mal à tolérer l'esprit moderniste qui consiste, ni plus ni moins, à dire qu'hier, c'était hier - implicitement, nous étions dans les ténèbres - et aujourd'hui, c'est aujourd'hui et c'est forcément bien mieux. Pour moi, j'ai tendance à me dire que ce qui était bien hier persiste à l'être aujourd'hui et continuera à l'être demain. Le Bien transcendant bien entendu toute temporalité. Je me place toutefois sur un plan strictement doctrinal et non politique et encore moins social ou sociétal. Domaines dans lesquels le pape n'a qu'un rôle consultatif et reste donc bien susceptible de se tromper. Car son infaillibilité, contrairement à ce qu'aime à propager les ignorants et les malintentionnés - ce sont souvent les mêmes -, ne concerne que la doctrine et la foi. Le pape est infaillible, non seulement sous certaines conditions de forme, mais aussi et surtout qu'au regard de ce seul domaine de compétence, à l'exclusion de tout autre.

Tu as raison pour ce qui concerne ce qui nous sépare, à savoir que pour toi - et je le respecte - seul compte les Textes. Et ce sans en passer par le "filtre" de l'Enseignement. Je suis toutefois au regret de te dire que ta conception de la foi est purement et simplement luthérienne. Car la Réforme Luthérienne est fondée, ni plus, ni moins, là-dessus. Au-delà des "95 Thèses" et de la querelle d'ego entre Martin Luther et Léon X, Luther affirmait que seule la Bible est dépositaire de toute autorité religieuse. "Le Texte. Rien que le Texte". Et il refuse donc en cela toute prérogative, autorité, validité d'enseignement, au pape. Et, surtout, toute intercession de l’Église entre Dieu et les Hommes.

Tu comprendras que, même si je peux comprendre et respecter cette croyance, ce n'est pas la mienne. Je trouve en effet vaniteux de vouloir, tranquillement, tout seul  le soir dans sa cuisine, interpréter les Textes, sans l'aide de quiconque. J'ai effectivement la faiblesse de croire que mon pauvre intellect ne me permet pas de rivaliser avec celui de Thomas d’Aquin et, plus généralement, avec tous les divers exégètes qui ont contribué, depuis plus de 2000 ans, à rendre la foi plus lisible. C'est, entre autres choses, pourquoi je suis catholique.

Et comme je suis catholique, je ne regrette, ni ne rejette rien du passé. En précisant bien qu'il faut toutefois faire un nécessaire distinguo entre l’Église et les hommes d'Eglise. L’Église est parfaite, les hommes, hum... beaucoup moins.

Bon, bon, je veux bien ne pas savoir si les dogmes ont varié ou non. J'aurais dû dire qu'ils ont apparu peu à peu et, comme tu le soulignes toi-même, qu'aucun ne s'est trouvé ensuite contesté par l'église. En effet, à la différence d'une loi, un dogme prétend dire "La" vérité et que celle-ci ne dépend pas de l'air du temps. Bien, bien... Pardonne-moi, Tanguy mon ami (et en chrétien fervent, je sais que tu le feras (ch'val)), mais, très franchement, je me demande en quoi la plupart des dogmes mérite que l'on s'y attarde et légitimait le moins du monde que des fous de tous bords s'étripent, s'exterminent et se rôtissent. Pauvre Marie, si humble, si douce, si bienveillante et si sainte....

Pour ce qui est des textes, je ne me reconnais pas tout à fait dans le portrait que tu dresses de mon catholicisme. Tout d'abord, je ne me réfère pas avant tout à l'Ancien Testament comme le font nos amis protestants rescapés des bûchers. Mon point de vue est le suivant : Si un point de doctrine que l'on veut me faire avaler comme étant un article de foi, un point qui me gène ou qui me dérange d'une manière ou d'une autre, ne trouve pas sa référence directe dans le Nouveau Testament, alors, oui, je m'autorise (vroum, vroum) à discuter au moins quelque peu sa légitimité, cette posture n'ayant rien à voir avec l'exégèse. Si, de plus, ce point de doctrine me parait contredire grossièrement ce que les Evangiles se tuent à nous répéter, alors oui, c'est vrai, je ne peux y adhérer. C'est tout (et c'est déjà bien trop me diras-tu). Mais, tout comme toi, je te l'assure, je n'ai pas la prétention de pouvoir dire ce que disent les Textes. Je me réserve par contre le droit de douter que l'on puisse faire du mal au nom d'une compréhension particulièrement intelligente du mot amour.

Enfin, et en effet, je ne crois pas un seul instant à la perfection de mon église, même si je l'aime de tout mon cœur. Je crois même que les bras doivent souvent tomber au Bon Dieu lorsqu'il la contemple avec une compatissante affection.

Quand je pense que tu causes à un excommunié.....
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 865
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 00:01 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Bon mais et le Diable?

Parce qu'il fait tout pour se faire oublier dans le monde contemporain.
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 097
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 03:27 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Cher Jacques le Nain Jaune(c), il me tarde, à moi aussi, d'aborder le sujet mais, comme je vous l'ai dit, j'attends que la Bretagne expose ses fougueuses certitudes avant de faire bénéficier le Forum et le Monde des sagesses de la modération normande. Bref, attendons que notre ami Tanguy nous parle de lui Satan.


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 850
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 18:47 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Le diable est une notion qui va être obligatoirement niée par Môssieur Titanic. Car pas d'Enfer, pas de Diable; ça semble cohérent ! Et puis, ça ne l'arrange pas, alors, hop ! A la trappe ! On ne va quand même pas se laisser emmerder par quelque chose qui viendrait à contrarier la vision confortable de son Centre du Monde !

Plus sérieusement, j'assimile assez facilement le diable à la Tentation. Le serpent tentateur du Péché Originel. Celui qui vient souvent anéantir les décisions inspirées par le Bien et qui fait dire à Paul dans son épitre aux Romains: "Je ne fais pas le bien que je voudrais et je fais le mal que je ne veux pas". Satan, toujours présent pour faire chuter celui qui, plein de bonnes intentions, va finir par faire quasiment le contraire de ce qu'il aurait voulu. Toutefois, rendre uniquement responsable le Diable de sa propre faiblesse reviendrait à dire "si le Bon Dieu n'est pas content, il n'avait qu'à nous faire autrement". Car il me semble pour le moins facile de dire, prosaïquement, "ce n'est pas ma faute, mais celle du diable qui m'a inspiré". En effet, le Grand Patron, s'il nous a malheureusement entaché du Péché Originel, nous a néanmoins créé libre. Libre d'accepter ou de refuser la facilité et la tentation du Mal. Mais il est vrai que le chemin du Bon, du Beau, du Juste et du Vrai est bien plus difficile que celui proposé par le Mal. Et ce n'est pas moi qui viendrait à dire le contraire quand je songe au nombre de fois où j'ai chuté comme une merde sur une pelle à tarte dans l'accomplissement de ce que j'avais originellement décidé de faire !

Donc aucun discours moralisateur, mais la conscience d'être et de faire, parfois, le mal par bêtise, paresse, facilité, voire naturelle inclinaison.

Toutefois, le plus grave, selon moi, est de nier l'existence du Diable au titre bien connu de ce que disait Baudelaire,  à savoir que "la plus belle ruse du Diable est de faire croire qu'il n'existe pas" ou en contester la portée comme une sorte de fantasme conceptuel des causes inconnues de nos exactions et/ou de nos problèmes que l'on mettrait sur le compte de la malchance, du sort ou que sais-je encore.

Cependant, si le diable et les démons existent, les Évangiles sont une source insurpassable d'optimisme, car à la Fin des Temps, le Bien l'emportera. "Et je te dis aussi, que tu es Pierre, et sur cette pierre j'édifierai mon Église; et les portes de l'enfer ne prévaudront point contre elle" (saint Matthieu) C'est donc une certitude, car Dieu n'a qu'une parole.

Il fallait bien finir sur une note optimiste.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 097
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 20:54 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Ah, voilà que le Belzébuth de Brest vient prétendre que je mets à la trappe (et non à la Trappe, hein) ce qui me dérange. Mais enfin, je ne vois pas ce qu'il y a de dérangeant à penser que l'Enfer et ses servants puissent exister! Bien au contraire, puisque la spiritualité la plus simple se contente d'opposer le Mal (tout ce qui est breton) au Bien ( je vous laisse deviner) et à réserver à chacun d'eux un lieux où ils pourront prospérer pour l'éternité. Demandez donc aux plus grands spiritualistes de la Chrétienté (les Témoins de Jéhovah ou Georges Bush, par exemple) ce qu'ils en pensent.

La Foi, je ne la pense pas, je ne la négocie pas intellectuellement. Le voudrais-je, que je ne le pourrais pas, Taugasse. Elle s'impose à moi sans que je le veuille sans que je sache s'il s'agit d'une grâce ou bien d'une simple intuition sans valeur. Et si, malgré tout, je la considère comme catholique, c'est qu'elle ne fut jamais contestée par les prêtres qui ont - les pauvres! - eut mon éducation à leur charge.

1. Oui, le Mal existe. Oui, il est personnalisable, rien ne m'interdit de croire qu'il puisse être un ange que sa liberté a fait déchoir et je puis le nommer par son nom, Tanguy Satan.
2. Oui, certaines personnes se livrent à son inspiration, exceptionnellement, et font sciemment le mal, gratuitement, c'est à dire en prenant du plaisir à faire souffrir sans forcément en tirer le moindre avantage particulier. Ces gens existent, oui, oui, mais je ne les ai fort heureusement jamais rencontrés personnellement.
3. Oui, certaines personnes, fort nombreuses, sont nuisibles mais elles le sont par bêtise, manque d'intelligence (ce qui n'est pas forcément la même chose) ou manque de sensibilité. Incapables d'empathie, ces personnes sont celles dont je parle lorsque je dis "si Dieu nous voulait parfaits, il n'avait qu'à nous en donner les moyens". La distribution injuste des neurones, l'éducation, la culture ou son absence, la misère ou certaines souffrances vécues, le contexte, tout ceci est responsable de leur penchant à la nuisance.
4. Aux autres, à ceux qui sont rétifs à ses charmes, Satan réserve une très différente stratégie. Puisque ces gens, capables de sensibilité et de compassion, de compréhension et de moyens de faire le Bien, ne veulent pas faire volontairement le Mal, Satan leur inspire l'indifférence aux souffrances des autres ou, mieux, le découragement. "Tout ceci ne me concerne pas", "je n'y peux rien", "à chacun sa merde"... et toutes les savoureuses répliques d'Audiard. Tous ces autres, c'est nous, et lorsque nous serons devant lui, enfin conscients car libérés de nos enveloppes sociales et de nos passions inutiles, nous connaitrons sans le moindre doute l'enfer de nos remords et de nos regrets. Ce jour là, Dieu nous consolera.

Voilà, Méphisto de Quimper ce que je ressens et qui n'est guère confortable car, vois-tu, j'ai tout de même de l'amour propre et l'idée de me sentir penaud et, plus important, de me retrouver confronté ce jour-là au catalogues de mes lâchetés et paresses quotidiennes m'épouvante.

Bon, j'ai un peu résumé et, si tu ne veux pas goûter aux rugosités de la massue que je te réserve, tu es prié de ne pas brocarder la simplicité que j'emploie à exposer ces choses que je sais si complexes. Mais, hein, quand on s'adresse à un breton, il ne faut pas faire compliqué (niark).
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 850
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 21:29 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

"Que je ne pourrais pas, Taugasse".

Effectivement, contre cela, il n'y a rien à faire.

Le diable n'existe pas plus que l'Enfer et la Normandie est au centre d'une terre plate. gorille

Oops, sors de ce corps !!!

Misère...


Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 865
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 22:59 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Il nous semble avoir entendu Jean-Paul II rappeler encore que le Malin avait une existence propre.

Evidemment, aujourd'hui, alors que les sociétés d'europe de l'ouest sont déchristianisés, rappeler le dogme est quelque peu génant meme s'il nous parait plus interessant de soutenir l'existence du prince des ténèbres et de ses si subtiles machinations.

Ainsi, on ne voit plus dans les catéchismes ce qui y était encore dans les années cinquante, un Christ terrifiant repoussant les damnés dans les flammes : " Allez, maudits, au feu éternel!" ( c'est dans Mathieu); ce Christ là aurait du mal à recevoir le soutien de feu Stéphane Hessel et des " associations" caritativo-anti-racistes.

Rappelons car nous l'avons déjà dit que pour Bunuel le Diable était une femme brune, séduisante et à gros nichons.

Et qui peut bien résister à des gros nichons?
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 097
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 00:40 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

Cher Jacques le Nain Jaune, je suis au regret de vous annoncer que si le diable est peut-être une brune, il n'a pas de gros nichons. Ce serait trop beau!

Cette légende d'un diable jouisseur invitant à la bonne chère et aux délices fornicatoires est née, sortie tout droit de l'esprit étroit des hâves prêtres bretons qui considéraient que leur misère était une grâce et que la manne céleste avait des parfums de chou-fleur. Ces malheureux voyait le mal là où naissaient l'amour, la joie et la beauté. D'ailleurs, dans les églises bretonnes, on ne posait pas de coussins sur les prie-Dieu et les hosties avaient l'âcre goût du sarrasin.

Satan est un buveur d'eau dépressif et abstinent, son cœur est vide, son âme est sèche. Quant à Jésus, il est en effet fort probable qu'il ne vienne pas se détendre en Enfer le Week-end afin de s'adonner aux joies de la torture et des supplices en compagnie de son pote Satan. N'en déplaise à notre ami Tanguy (Bouhouhouhouhou!)


Non, le diable n'a pas de gros nichons.


- Tiens, mais c'est Jésus!
- Ouais, salut Satan, ça baigne?
- Dans l'huile.....bouillante, ahahahahahahah
- Elle est bien bonne... mais elle fait pas l'ménage!
- Ahahah, sacré Satan! Heu, pardon, je voulais pas dire sacré...
- Pas grave, y a pas d'mal....enfin, si je peux dire Ahahahahah! Bon, qu'est-ce qui t'amène, amen?
- Papa m'a dit qu'il t'avait envoyé hier une cargaison de damnés. Y sont comment?
- Ah, des beaux, des gras, des vilains! Enorme! Tu vas pas être déçu!
- Super, ça va faire une méga teuf.
- Ouais, grave! Surtout qu'on vient de terminer le dernier cercle!
- Ah, ben dis-donc, depuis le temps!
- Ouais, mais ça valait le coup. Imagine un peu, ça marche au fioul, la flamme est constante et puis, en plus, ça pue et ça pollue!
- Ouah! Respect! Je peux dire à Maman de venir?
- Tu penses! Dis lui d'apporter un appareil photo, ça vous fera des souvenirs.
- Ouais, et puis on les montrera à Papa. Il aime bien.

(On entend des cris affreux)

- C'est quoi?
- Ah, m'en parle pas, mon pauvre Jésus. C'est la gamine, tu sais, celle qu'avait avortée..
- Ah, la salope!
- Ouais, en plus, après avoir été violée, tu parles d'une pétasse!
- Quelle horreur! Ces gamines, vraiment! Une prolo, je suppose.
- Ouais, toutes des dépravées, la drogue, le sida, l'alcool. Remarque, ça nous fait du monde, hein.
- Et tu l'as mises où?
- Ben, avec les excommuniés que le pape nous envoie.

(On entend d'autres cris horribles)

- ?
- C'est Titanic. Tu sais, le franc-Mac. Il est douillet celui-là.
- Ah, ben qu'y crève!
- Ahahahahah, tu sais bien qu'y peut pas : la damnation est éternelle!
- Ahahaha, y a que Papa pour avoir des idées comme ça.
- Ah, ça, mon Jésus, ton père c'est quelqu'un. Y a pas à dire.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 850
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 10:28 (2013)    Sujet du message: Catholicisme Répondre en citant

On se demande bien - en Bretagne et ailleurs - où et quand j'aurais bien pu dire que Jésus allait passer ses week-end en Enfer ? Shocked

Mais bon, s'il fallait s'arrêter à ces petits détails variables, sujets à l'air du temps et aux divers impératifs des arguties Normandes, on n'aurait plus le temps de jouer du biniou.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:45 (2018)    Sujet du message: Catholicisme

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Religion Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 313, 14, 15  >
Page 1 sur 15

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com