Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nostalgie
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Musique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 848
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 08:56 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Si, lorsqu'il était enfant, Môssieur Titanic était fasciné par Haydn, ça explique bien des choses. Comment, en étant enfant, peut-on être "fasciné par Haydn ?"

Mes parents - ces saintes personnes - ont bien tenté de me faire écouter divers avatars de la musicalité dite "correcte"; de Beethoven - poumpoumpoumpooooum - jusqu'à Mozart - crincrincrincrin - en passant par Schubert et sa vocation de pécheur de truite inaccomplie, Prokofiev et ce sale gamin de Pierre, enfin, bref, rien n'y a fait. Ce ne fut que vers le début des années 70 que mon papa - ce saint homme - sans doute désespéré de me voir si hermétique à la musique qu'il aimait - toute la musique que j'aimeuhhh ! - me dit, "Tiens, fiston, choisis ce que tu veux !", lors d'un passage dans la boutique d'un disquaire de l’aéroport d'Orly. Je choisis Led Zeppelin III pour en avoir écouté des passages chez des copains. Ce fut le début d'une relation passionnelle qui dure encore aujourd'hui...

D'ailleurs, dès son retour de voyage, j'exigeais - alors qu’habituellement, je n'étais pas le moins du monde exigeant - que l'on m'achète une guitare. Guitare sur laquelle j'ai passé un temps infini à me niquer les doigts pour sortir des sons infâmes, faux et qui auraient fait hurler de désespoir Monsieur Jimmy Page. Mais ceci est une autre histoire...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Juil - 08:56 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 848
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 08:58 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Tanguy a écrit:

Si, lorsqu'il était enfant, Môssieur Titanic était fasciné par Haydn, ça explique bien des choses. Comment, en étant enfant, peut-on être "fasciné par Haydn ?"

Mes parents - ces saintes personnes - ont bien tenté de me faire écouter divers avatars de la musicalité dite "correcte"; de Beethoven - poumpoumpoumpooooum - jusqu'à Mozart - crincrincrincrin - en passant par Schubert et sa vocation de pécheur de truite inaccomplie, Prokofiev et ce sale gamin de Pierre, enfin, bref, rien n'y a fait. Ce ne fut que vers le début des années 70 que mon papa - ce saint homme - sans doute désespéré de me voir si hermétique à la musique qu'il aimait - toute la musique que j'aimeuhhh ! - me dit, "Tiens, fiston, choisis ce que tu veux !", lors d'un passage dans la boutique d'un disquaire de l’aéroport d'Orly. Je choisis Led Zeppelin III pour en avoir écouté des passages chez des copains. Ce fut le début d'une relation passionnelle qui dure encore aujourd'hui...

D'ailleurs, dès son retour de voyage, j'exigeais - alors qu’habituellement, je n'étais pas le moins du monde exigeant - que l'on m'achète une guitare. Guitare sur laquelle j'ai passé un temps infini à me niquer les doigts pour sortir des sons infâmes, faux et qui auraient fait hurler de désespoir Monsieur Jimmy Page. Mais ceci est une autre histoire...
Voilà la première guitare du grand Tanguy.

Une Epiphone FT 135. Une excellente folk avec un manche vissé qui était un vrai bonheur.  Je l'ai encore et ce fut donc la première d'une longue, très longue série.



Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 096
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 08:59 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Tanguy a écrit:

Si, lorsqu'il était enfant, Môssieur Titanic était fasciné par Haydn, ça explique bien des choses. Comment, en étant enfant, peut-on être "fasciné par Haydn ?"

Mes parents - ces saintes personnes - ont bien tenté de me faire écouter divers avatars de la musicalité dite "correcte"; de Beethoven - poumpoumpoumpooooum - jusqu'à Mozart - crincrincrincrin - en passant par Schubert et sa vocation de pécheur de truite inaccomplie, Prokofiev et ce sale gamin de Pierre, enfin, bref, rien n'y a fait. Ce ne fut que vers le début des années 70 que mon papa - ce saint homme - sans doute désespéré de me voir si hermétique à la musique qu'il aimait - toute la musique que j'aimeuhhh ! - me dit, "Tiens, fiston, choisis ce que tu veux !", lors d'un passage dans la boutique d'un disquaire de l’aéroport d'Orly. Je choisis Led Zeppelin III pour en avoir écouté des passages chez des copains. Ce fut le début d'une relation passionnelle qui dure encore aujourd'hui...

D'ailleurs, dès son retour de voyage, j'exigeais - alors qu’habituellement, je n'étais pas le moins du monde exigeant - que l'on m'achète une guitare. Guitare sur laquelle j'ai passé un temps infini à me niquer les doigts pour sortir des sons infâmes, faux et qui auraient fait hurler de désespoir Monsieur Jimmy Page. Mais ceci est une autre histoire...
A dire vrai, je n'étais pas fasciné par Haydn. Juste par ces quelques minutes de musique. Juste par ce mouvement de symphonie qui était enregistré sur l'un de ces petits 45 tours édités par les Jeunesses Musicales de France (oui, de France, Môôssieur!). Et puis après, ce fut Couperin parce qu'on m'avait offert un disque (qui donc peut bien avoir l'idée étrange d'offrir un disque de clavecin de François Couperin à un môme de cinq ou six ans?). Je trouvais la pochette très belle (une reproduction d'un tableau du Grand Siècle) et je suppose que ce simple fait a suffit pour que cette musique me plaise infiniment.

Pendant ce temps, mon frère (un type formidable animé d'un réjouissant mauvais esprit mais qui est affligé de "goûts" musicaux semblables aux tiens), lui, écoutait des bruits assez laids et mes parents du Jazz. A ce propos, et je crois l'avoir déjà dit, le Jazz est lié pour moi au jeu du Bridge et à la dégustation de délicieux petits fours.

Je crois que nous serons d'accord : L'éducation a peu à voir avec ces choses.

Oui, Tanguy, mon ami - attention, la dague va bientôt pénétrer l'omoplate -, le bon goût ne s'apprend pas; C'est comme la Foi. Une grâce.


(Niark!)
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 096
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mer 27 Juil - 09:10 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Ah, c'est mignon tout plein, ça, un forum nostalgie.


L'infââââââme Tanguy aurait-il du cœur?



_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 848
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 19:42 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Un tube des Bee gee's qui originellement date de 1968, mais qui a connu une seconde jeunesse, quelques années plus tard, en servant de bande originale dans une pub pour Aéroport de Paris (coucou, Margaux !).

On devait être vers le début des années 70 et cette pub, à ma connaissance, n'a été diffusée qu'au cinéma. Ce fut néanmoins un immense succès, d'une part, grâce au titre des Bee Gees - I Started a Joke -, mais aussi parce que l'on voyait, dans cette pub, un Boeing 727 décoller sur des Champs-Élysée désert. A l'époque, les images numériques n'existaient pas et ce trucage était une performance, tant artistique que technique.




Bee Gees - I Started a Joke.



Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 20:13 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Ah ça...ADP sont hyper novateurs ( bon là ce sont des vieux tubes , des mythes...qu'on aime toujours) mais ils sont toujours très imaginatifs ( en ce moment c'est du Nolwen et de la femme chocolat...) qu'on entend...dès 5H du matin....quand il y a des fêtes, il y a des orchestres de rue, des vendeurs de barbe à papa, de ballons...moui..j'aurais dû postuler chez Adp en son temps....c'est PLUS MODERNE que la Brink's!
Accessoirement ça me permet de voir qu'il y a une rubrique musiques en tous genres ici...(que je cherchais depuis longtemps)....


Revenir en haut
MSN
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 848
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 20:26 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Il est vrai que, de tous temps, ADP a toujours fait des pubs magnifiques.

J'aimais bien celle-là sur un titre de Vanessa Paradis.




Concernant le forum Musique, il est vrai qu'au regard de la diversité des sous-forums, Margaux devrait trouver son bonheur.


Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 21:39 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Tanguy a écrit:
Il est vrai que, de tous temps, ADP a toujours fait des pubs magnifiques.
J'aimais bien celle-là sur un titre de Vanessa Paradis.


Concernant le forum Musique, il est vrai qu'au regard de la diversité des sous-forums, Margaux devrait trouver son bonheur.



I love Paris every moment...
every moment of the year...
( ça n'était pas un titre de Vanessa Paradis à la base mais c'est bien beau)
Ces artistes d'ADP ont un sens de l'expression visuelle  et musicale qui frise le génie. c't'un métier la pub...!


Revenir en haut
MSN
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Dim 21 Aoû - 18:25 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant





No comments ou alors peu...Larmes fatales...! en ces temps là, on pleurait parfois ( on ne pleurnichait pas, on pleurait...)
rien de claustrophobique anxieux dans ces vieux morceaux devenus légendes...tout était flamboyant, les critiques criaient au génie..et la musique pour quadras ou quinquas abonné(e)s à Télé 7 jours était encore loin de nous....bouh ouh ou la chaleur nous monte au cerveau ( petit cerveau mais cerveau tout d'même)


Revenir en haut
MSN
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 848
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 10:55 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

C'est vrai que c'est un titre légendaire que nous offre Margaux.

Peut-être à rapprocher d'un autre titre, tout aussi légendaire, interprété par Louis Armstrong: What a Wonderful World.



Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 848
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 21:48 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Le mercredi soir ayant pour caractéristique principale d'avoir des programmes-télé dignes du Désert de Gobi, je zappais sur les 7845 chaînes mis à la disposition des abonnés du câble - dont 80% sont en polonais, arabe, moldo-slovaque, sud-yéménite ou sino-javanais... -. Et c'est donc par le plus grand des hasards que je suis tombé sur le film de Roger Michell, avec Hugh Grant et Julia Roberts: Coup de Foudre à Notting Hill. Film au demeurant pas bien méchant, voire même un peu culcul-gnangnan.

Sauf que... je suis arrivé au seul moment réellement intéressant du film - selon moi, hein... -, à savoir la séquence où Hugh Grant, jeté assez lamentablement par Julia Roberts, traverse les saisons sur une bande-son incroyablement belle. Il s'agit de la reprise de Ain't No Sunshine interprétée par Lighthouse Family. Ce titre, initialement composé par Bill Withers au début des années 70, a été repris un nombre invraisemblable de fois par des dizaines d'artistes. Convenons que celle qu'en a fait Lighthouse Family est sans doute, le film aidant, l'une des plus belles.



Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 096
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 23:51 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Que l'on n'aille surtout pas croire que je fais le désagréable mais la simple idée que mon ami Tanguy puisse regarder de telles choses, l'œil humide et le bout des doigts caressant Pépère, m'inonde soudainement d'une allégresse hilarde, dans la mesure où l'on acceptera l'audace de cet adjectif qui m'est venu comme l'annonce faite à Marie.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 096
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mer 24 Aoû - 23:54 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Bien, après tout ça (ces contributions inspirées par la nostalgie), je saurai quoi répondre la prochaine fois que l'Homme-Moderne osera me traiter d'homme du passé.

Je suis patient, je laisse le temps au temps (c).
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 848
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 10:45 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

hms titanic a écrit:

Que l'on n'aille surtout pas croire que je fais le désagréable mais la simple idée que mon ami Tanguy puisse regarder de telles choses, l'œil humide et le bout des doigts caressant Pépère, m'inonde soudainement d'une allégresse hilarde, dans la mesure où l'on acceptera l'audace de cet adjectif qui m'est venu comme l'annonce faite à Marie.


Mais qu'est-ce qu'il me veut ENCORE, l'autre atrabilaire du bocage ?? Qu'est ce qu'il me reproche, ENCORE ?? D'avoir regardé quatre minutes d'un film, par ailleurs bien gentillet, et d'avoir dit que Ain't No Sunshine, interprété par Lighthouse Family, était une jolie ballade ? Je confirme. J'aime bien. Je suis même à la disposition du ricaneur des prés à vaches pour lui faire une attestation allant dans ce sens. Après tout Ain't No Sunshine, ce n'est certes pas Tannhauser, mais ça peut tout de même tenir la comparaison avec André Rieu, hein...

Ah misère, tu parles d'un emmerdeur, çui-là !


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 848
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Jeu 25 Aoû - 17:29 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Tanguy a écrit:

Le mercredi soir ayant pour caractéristique principale d'avoir des programmes-télé dignes du Désert de Gobi, je zappais sur les 7845 chaînes mis à la disposition des abonnés du câble - dont 80% sont en polonais, arabe, moldo-slovaque, sud-yéménite ou sino-javanais... -. Et c'est donc par le plus grand des hasards que je suis tombé sur le film de Roger Michell, avec Hugh Grant et Julia Roberts: Coup de Foudre à Notting Hill. Film au demeurant pas bien méchant, voire même un peu culcul-gnangnan.

Sauf que... je suis arrivé au seul moment réellement intéressant du film - selon moi, hein... -, à savoir la séquence où Hugh Grant, jeté assez lamentablement par Julia Roberts, traverse les saisons sur une bande-son incroyablement belle. Il s'agit de la reprise de Ain't No Sunshine interprétée par Lighthouse Family. Ce titre, initialement composé par Bill Withers au début des années 70, a été repris un nombre invraisemblable de fois par des dizaines d'artistes. Convenons que celle qu'en a fait Lighthouse Family est sans doute, le film aidant, l'une des plus belles.




A propos des reprises de Ain't No Sunshine, il y a une version de String que les fans adoreront, tandis que les autres bailleront. Il y a , ertes, un très beau solo de sax lors du pont, mais pour le reste, j'ai bien peur de faire partie de la seconde catégorie...



Tout cela est à rapprocher de la version originale de Bill Withers:



Et si j'entends ricaner le Titanic , ça va donner lieu à un drame... Il est prévenu. Ah mais !


Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 14:49 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant



Parceque la mort est chose totalement inconcevable, quelques chansons triées sur le volet, nous
viennent parfois en aide...


Revenir en haut
MSN
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 848
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 15:54 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Margaux a écrit:


Parceque la mort est chose totalement inconcevable, quelques chansons triées sur le volet, nous
viennent parfois en aide...

Ah si Margaux nous met du Nolwenn Leroy, tout va bien !

Oui, comme vous avez pu remarquer, j'aime bien Nolwenn Leroy... Et le ou la premier(e) qui va se sentir autorisé à dire quelque chose, qu'il ou elle fasse bien attention à la teneur de ses propos. C'est qu'on est susceptible en Bretagne...


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 848
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 18:33 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Tanguy a écrit:

Le mercredi soir ayant pour caractéristique principale d'avoir des programmes-télé dignes du Désert de Gobi, je zappais sur les 7845 chaînes mis à la disposition des abonnés du câble - dont 80% sont en polonais, arabe, moldo-slovaque, sud-yéménite ou sino-javanais... -. Et c'est donc par le plus grand des hasards que je suis tombé sur le film de Roger Michell, avec Hugh Grant et Julia Roberts: Coup de Foudre à Notting Hill. Film au demeurant pas bien méchant, voire même un peu culcul-gnangnan.

Sauf que... je suis arrivé au seul moment réellement intéressant du film - selon moi, hein... -, à savoir la séquence où Hugh Grant, jeté assez lamentablement par Julia Roberts, traverse les saisons sur une bande-son incroyablement belle. Il s'agit de la reprise de Ain't No Sunshine interprétée par Lighthouse Family. Ce titre, initialement composé par Bill Withers au début des années 70, a été repris un nombre invraisemblable de fois par des dizaines d'artistes. Convenons que celle qu'en a fait Lighthouse Family est sans doute, le film aidant, l'une des plus belles.


En parlant de musique, de cinéma et d'inoubliables ballades, il me vient immédiatement à l'esprit Old Souls, titre interprété par Jessica Harper dans le cultissime Phantom of the Paradise, de l'immense Brian De Palma.

Dommage que le son soit très médiocre parce qu'au ciné, avec un système audio digne de ce nom, c'est à tomber à la renverse. Et puis, ce film est tellement génial... J'ai dû le voir au moins 100 fois !



Dernière édition par Tanguy le Ven 26 Aoû - 19:48 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Ven 26 Aoû - 19:11 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Sublime ( que j'ai vu aussi de nombreuses fois...)

Revenir en haut
MSN
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Sam 27 Aoû - 22:50 (2011)    Sujet du message: Nostalgie Répondre en citant

Au milieu de la "complainte"on se dit que l'homme avait alors des ambitions élevées (ou la femme ?)
mais que le taux de réussite ne suivait pas... Une bien belle chanson néanmoins qui nous rappelle
qu'il n'y a pas que l’électronique en France, ni les soirées Respect au Queen...
oui, non c'est la femme qui avait pour l'homme des ambitions élevées... à tort!



Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:31 (2018)    Sujet du message: Nostalgie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Musique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com