Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

D'un parfum, l'autre
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Parfums
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 850
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 08:40 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Dès qu'il est question de Grace Kelly, je suis toujours à 2 cm de l'écran, tant j'ai une admiration pour elle qui frise l’idolâtrie !

Merci donc à Margaux pour l'évocation du parfum - Fleurissimo - que portait Grace Kelly.

Ce que j'ignorais d'ailleurs totalement !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Aoû - 08:40 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 00:28 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

OPIUM bientôt sur cet écran...( que je re-aime) après l'avoir senti sur un homme à la Brink's)






Revenir en haut
MSN
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 13:05 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Avant d'aller plus en avant, à noter qu'OPIUM est un parfum FEMME , que j'ai (re) senti des années après sur un homme...Coup de foudre ( pas pour l'homme...qui n'aimait pas les femmes, mais à qui je dois une fière chandelle pour m'avoir dépannée une nuit à Senlis alors que je revenais de Roissy...gentil garçon qui ne manque jamais de m'embrasser quand on se croise) donc coup de foudre pour ce parfum créé en 1977...il y a plus de 30 ans ...vieux parfum me direz vous ???
Coucou Tanguy et l'EAU SAUVAGE...!!!

he bien non, pas vieux parfum ( j'expliquerai plus tard pourquoi non...)

UN PARFUM dit "moderne" est un parfum qui contient des agrumes et des fruits ( fruits rouges, et autres qui ne me viennent pas spontanément à l'esprit)

Un parfum FRUITE n'est jamais VIEUX mais il est souvent mal composé ( peu harmonieux) car le fruité de la parfumerie ne tient pas bien...on assiste alors à un décor qui se défait piteusement...

http://www.youtube.com/watch?v=FWqJy377gMI&NR=1


Revenir en haut
MSN
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 13:36 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Dans les parfums dits MODERNES on trouve surtout des parfums frais et peu tenaces...
pour la femme: Eau de Sisley, les nuits d'Hadrien, Aqua Allegoria, eau de réglisse etc etc)
Pour les hommes: Certains Armani, Chrome Sport, eau de Cartier, certains Guerlain etc etc

donc parfums modernes ( !!!)
fruités-sucrés-hespéridés dans leurs accords prédominants ( ce qu'on sent en premier dans un parfum)

l'odeur de la barbapapa est MODERNE ( JPG)

Mais il existe aussi des parfums Modernes de par leurs compositions, mais VIEUX par le nom et/ou par le fait qu'ils se sont faits oublier
( pas de campagnes de pub, pas de renouveau, pas de nouveaux publics)

enfin, le parfum MODERNE n'est en aucun cas gage de qualité et de distinction! mais on sait qu'ils existent...


Revenir en haut
MSN
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 13:39 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

notes de tête: mandarine, clou de girofle, coriandre, poivre et prune.

notes de coeur: jasmin, muguet et rose.

notes de fond: benjoin, labdanum, castoréum, cèdre, myrrhe, opoponax et santal.


Revenir en haut
MSN
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 15:32 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Margaux a écrit:
notes de tête: mandarine, clou de girofle, coriandre, poivre et prune.
notes de coeur: jasmin, muguet et rose.

notes de fond: benjoin, labdanum, castoréum, cèdre, myrrhe, opoponax et santal.

Je le répète...

LES NOTES DE TETE sont des notes généralement fraiches et peu insistantes ( on les sent dès qu'on hume un parfum) ce sont souvent des agrumes!
puis elles s'envolent pour laisser place aux NOTES DE COEUR ( qui restent entre 1 à 2h sur la peau) et puis viennent LES NOTES DE FOND
( lourdes et tenaces) qui tiennent des heures durant
c'est de cette manière que sont fabriqués les parfums Français ( harmonieux, en dégradé...)

ces parfums "dégradés" sont extrêmement difficiles à élaborer car ils doivent passer d'un ton à un autre, sans fausses notes...ils doivent se fondre les uns aux autres sans brutalité, sans cassures, un peu comme le jour voit s'approcher la nuit...ou inversement...il y a des étapes mais elles ne sont pas agressives....on chemine avec le parfum!


Revenir en haut
MSN
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 15:50 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

OPIUM est un " oriental" entouré de notes de départ assez classiques...Dans les années 70 le malabar et la barbapapa , la framboise acidulée au fromage blanc n'étaient pas encore à la mode...en ces années là, on cherchait l'évasion...voyages autour du monde, drogues...peace & love...patchouli-chinchilla...

Revenir en haut
MSN
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 850
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 17:47 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Je me faisais une réflexion que Margaux pourra sans doute commenter: Un parfum "moderne" est sémantiquement un parfum "à la mode". Et un parfum "à la mode" est censé se démoder.

Toutefois et a contrario, y'a t-il eu des parfums, devenus depuis des classiques - Chanel N°5 et N°19, Diorissimo et Diorella, Air du Temps de Nina Ricci, Arpège de Lanvin ou, comme l'a évoqué Margaux, Opium d'YSL - qui étaient, à leur sortie, considérés comme des parfums "moderne" ?


Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 18:47 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Tanguy a écrit:
Je me faisais une réflexion que Margaux pourra sans doute commenter: Un parfum "moderne" est sémantiquement un parfum "à la mode". Et un parfum "à la mode" est censé se démoder.
Toutefois et a contrario, y'a t-il eu des parfums, devenus depuis des classiques - Chanel N°5 et N°19, Diorissimo et Diorella, Air du Temps de Nina Ricci, Arpège de Lanvin ou, comme l'a évoqué Margaux, Opium d'YSL - qui étaient, à leur sortie, considérés comme des parfums "moderne" ?

Hey...c'est compliqué ( tout au moins la formule appliqué aux parfums)
oui un parfum MODERNE est un parfum A LA MODE, mais pas que...c'est un parfum avec des mélanges modernes ( fruits, agrumes,sucré) avec les cyber-designer qui font tout en 3D sur leur PC ( maquettes, flacons,mélanges de verres-métal dans des styles high tech) on est entré de plein fouet dans le modernisme...à outrance!

Donc les parfums MODERNES se démodent, oui ( pas tous) je ne me mouille pas là...
selon les époques, les générations, selon les messages qu'ils transmettent...selon leurs publicités, les enjeux économiques...
Le parfum est une réponse aux besoins des consommateurs( il satisfait les besoins de la vie quotidienne, participe au bien être) mais pas que...son achat ( sa mode) est lié à un aspect autant sociologique que psychologique...

Les parfums s'adaptent aux besoins donc ( aujourd'hui tout est pris en considération...les pubs, le bouche à oreille, le nom, l'emballage, le conditionnement la stylique produit) toutes ces notions de markéting accélèrent les processus de nouveautés et changements...On change plus aujourd'hui qu'hier, stratégies de mises sur le marché et distribution obligent...


Revenir en haut
MSN
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 19:01 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Dans cette perspective, le parfum MODERNE aujourd'hui, ne le sera plus dans 10 ou 15 ans ( car d'autres arrivent sur le marché) innovant fréquemment sous la pression de la concurrence!

MAIS
il existe de vieux parfums ( modernes en leur temps) devenus de grands classiques, et non démodés!
( Shalimar, Chanel, Opium, Air du Temps etc...)
A Suivre....( Etude d'un parfum et des valeurs qui lui sont attachées)....typologie de ses "consommateurs", tendances  des marchés...classements des ventes mondiales


Revenir en haut
MSN
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Lun 15 Aoû - 19:52 (2011)    Sujet du message: LE 10 AVRIL DANS LA RUBRIQUE PARFUMS-copier-coller Répondre en citant

CHANEL5 ( catégorie PARFUM CLASSIQUE)
Comprend entre 80 et 200 composants ce qui n'est pas rien en parfumerie ( car il ne s'agit pas de les mélanger bêtement, mais de
faire en sorte que chaque composant ait sa place et son importance...)
Créé par Ernest Beaux, qui fut longtemps le nez attitré de la cour des Tsars de Russie, ce parfum ( le plus vendu au monde ) curieusement
traverse les années, avec quelques rides...mais des rides gracieuses, de celles qui donnent du charisme et de l'élégance...de la féminité et de l'intelligence !
Premier parfum au monde à utiliser des aldéhydes, qui lui donnent une odeur un peu "savonneuse" au départ, il est majoritairement fait de matières
nobles...anti parfum baba par excellence...on ne le suit pas les yeux fermés...sans concession! On apprend à le connaitre
Il n'a rien d'un parfum grand-mère et vieillot! c'est un grand classique!
Il fallait simplement le faire RENAITRE et le jeu en valait la chandelle ( parfum sophistiqué, complexe, harmonieux, noble)...
Dans la nostalgie d'une époque révolue ( M.Monroe )le Chanel5 a toujours bénéficié d'un à priori favorable ( en réalité il porte ou portait le poid de son
immense succès...très porté, très vu...très en vogue , il avait fini par lasser...)
Mais dans l'esprit de beaucoup de gens, le passé est souvent synonyme de qualité! C'est un ressort sentimental puissant...he oui nobles gens..."le vieux"
n'est pas forcément un ringard...on sait que les Marques en général n'ont pas de valeurs comptables, ce sont les projets, les illustrations, les pubs
( Deneuve, Kidman, Bouquet) qui leur donnent une valeur;le nom Chanel 5 est resté crédible car associé à des grands noms, des célébrités!des icônes!
Chanel est une légende, il a simplement fallu sortir le nom du ghetto qui l'a fait vieillir en élargissant son territoire ( déclinaisons des Parfums
Chanel) c'est dans la parfumerie et les cosmétiques que le facteur temps pèse le plus fortement mais on dit toujours que quand un parfum traverse le siècle il ne peut être que bon...
et c'est le cas pour CHANEL5...( parfum de qualité, quasi centenaire) ...en termes d'image, le parfum est intemporel...Chaque génération y puise inspiration et
nostalgie!Aidée en cela par des campagnes de pub surprenantes...parfum chaud et chaleureux, magnifiquement équilibré,il convient à toutes personnalités
( après 30 ans ), c'est un parfum intelligent, lumineux et sensuel ( mais avec discrétion), féminin sans ostentation...subtil! Il délivre une certaine idée
 de la femme bien dans "ses grolles" et dans son époque!



Revenir en haut
MSN
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 850
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mar 16 Aoû - 09:07 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

A propos de Chanel N°5, je viens de voir qu'il a été créé en... 1921 !!

Je vais tenter une question bête: Était-il, à cette époque, considéré comme "moderne" ? Si tant est que cette notion existait...


Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Mar 16 Aoû - 10:54 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Tanguy a écrit:
A propos de Chanel N°5, je viens de voir qu'il a été créé en... 1921 !!
Je vais tenter une question bête: Était-il, à cette époque, considéré comme "moderne" ? Si tant est que cette notion existait...

Oui, TRES MODERNE ( car à l'époque Mademoiselle Chanel fut l'une des toutes premières à utiliser des aldéhydes en parfumerie) qui sont des
composantes artificielles...Le 5 de Chanel a signé alors la fin des soliflores ( une seule fleur dans un parfum) parfum d'une qualité sans égale...c'est un vieux parfum, pas si "moderne" que ça aujourd'hui, mais il est devenu éternel...intemporel ( de par sa qualité et les grands noms attachés à ce parfum) je ne sais même pas si l'ont peut évoquer le "modernisme" pour ce genre de parfum...c'est un parfum qui existe à travers les âges ( il y a peut-être une connotation un peu vulgaire à classer un parfum dans les modernes ou alors il faut expliquer...)


Revenir en haut
MSN
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 097
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mar 16 Aoû - 12:37 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Je n'interviens jamais dans ce forum - que je lis pourtant avec plaisir! - car je ne connais absolument rien au monde des parfums. Rien, rien, rien de rien.... et je le regrette, contrairement à Charles Dumont.

Mais, Margaux, je ne pouvais laisser passer les choses sans te remercier vivement pour ces mots : il y a peut-être une connotation un peu vulgaire à classer un parfum dans les modernes (...).

Oui, Margaux, et dans tous les domaines, la modernité est une notion vulgaire et, surtout, bête.


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Mar 16 Aoû - 13:00 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

hms titanic a écrit:
Je n'interviens jamais dans ce forum - que je lis pourtant avec plaisir! - car je ne connais absolument rien au monde des parfums. Rien, rien, rien de rien.... et je le regrette, contrairement à Charles Dumont.
Mais, Margaux, je ne pouvais laisser passer les choses sans te remercier vivement pour ces mots : il y a peut-être une connotation un peu vulgaire à classer un parfum dans les modernes (...).

Oui, Margaux, et dans tous les domaines, la modernité est une notion vulgaire et, surtout, bête.






Aaaah...Charle Dumont et son or du temps que j'aime passionnément...

http://www.youtube.com/watch?v=EMQPy0jT1zM

A noter: que les TENDANCES DU MOMENT ( en parfumerie et parfumages...) sont les FLORAUX FRAIS ( L'Eau d'Issey, Ce soir ou jamais, Paris etc etc) des floraux simples, avec des départs frais et légers...Signe des temps ( l'Oriental: Opium-Shalimar Chamade etc...) a vécu...POUR LE MOMENT ! Mais j'y reviendrai....( quand je dis FLORAUX bien sûir ça ne signifie pas FLEUR UNIQUE comme il y a un siècle...) A suivre....


Revenir en haut
MSN
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 097
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 01:22 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

ET, malgré la proximité du vocabulaire, je ne confonds pas la mode qui n'a généralement pas la prétention de se prendre au sérieux et qui peut, très souvent, charmer une époque avec les affreux, les modernes, bref tous ces iconoclastes qui détruisent ce qui devrait demeurer immuable.

Qu'on nous rende les képis des policiers avec la jaquette des présidents!





Ou même l'habit et son haut de forme qui valent bien les survêtements, les casquettes Gap et les tennis délacées :


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 850
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 09:10 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Sauf à considérer qu'un jour - j'ignore quand - le fait porter l'habit et le haut de forme était considéré comme moderne...

Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 097
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 17:09 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Tssss...

Ce qui compte, en plus de l'élégance et de l'aspect décoratif, c'est le symbole attaché à certains vêtements.

Par exemple, l'habit, lorsqu'il est porté avec le nœud papillon et le gilet blancs, est la tenue qui distinguait les invités des domestiques (nœud et gilet noirs). On comprend mieux alors pourquoi les musiciens ont voulu être habillés ainsi. Ils l'ont aujourd'hui oublié et préfèrent s'habiller complètement en noir, faisant passer les orchestres symphoniques modernes pour des symposiums d'anciens de la Marche sur Rome.

Quant à l'habit que portaient, jusqu'au général De Gaulle (Hourrah! Hourrah!), nos présidents de la République, il symbolisait (depuis les aventures bonapartistes et boulangères) l'aspect clairement civil et pacifique de la fonction. Pompidou, grand bourgeois bien élevé mais peu perméable à la symbolique, préféra la jaquette au prétexte qu'on ne portait pas l'habit dans la journée. Il avait raison sur ce point mais ne prenait plus l'Histoire en compte et puis, Giscard qui était aussi inculte que prétentieux, déclara que tout ce fourbi n'était pas moderne et qu'on habillerait maintenant la République en bras de chemise, histoire de faire jeune cadre dynamique.

Et on s'étonnera de l'admiration que je porte à l'Angleterre!
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 097
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 17:10 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

Tanguy a écrit:

Sauf à considérer qu'un jour - j'ignore quand - le fait porter l'habit et le haut de forme était considéré comme moderne...

Je me demande si Brummel n'est pas l'inventeur de l'habit. Margaux doit savoir ça.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Jeu 18 Aoû - 18:20 (2011)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre Répondre en citant

OPIUM - que je me suis offert tout à l'heure-Eau de parfum 30 ml...d'ailleurs je conseille à tout le monde de ne jamais acheter de parfums à plus de 30 ml tant qu'on n'est pas persuadé de le porter jusqu'à la fin des temps! Gloups...en même temps 62.40 LE VAPO DE 30 ml...on comprend aisément qu'à ces prix
hallucinants...le parfum ne se boit pas !

A tester...plus tard des échantillons qu'ils m'ont donnés:
concentre de pamplemousse rose-Hermès
Idylle-GuerlainAqua Allegoria pamplemousse-jasmin
Shalimar INITIAL ( le second Shalimar donc...)
Fan de Fendi
Flower tag-Kenzo



A suivre mes ami(e)s et pour l'anecdote rigolotte ( ça fait suite à un drame à la perception) qui rectifie le tir... et à une copine
qui venait prendre un café ( non Hms...je n'ai pas testé le briki, le kibri ou le cabri...) et qui me demandait pourquoi je n'ouvrais jamais mes relevés bancaires...
ce à quoi j'ai répondu que " inutile de perdre du temps à pointer, à calculer, à re -calculer..." et dans ma tête je me suis dit " mieux vaut le passer à l'auberge du chat poilu"....finalement je me suis décidée à ouvrir les enveloppes et à pointer comme le commun des mortels...il y avait une trentaine d'enveloppes de relévés depuis 2010....j'ai souffert !! si...mais au bout du compte...j'ai su que je pouvais m'offrir un mois d'Août " tranquille" ( parfum, restau Samedi midi et Dimanche)
Pointer des relevés bancaires c'est sans doute la chose la plus abominable que je dois faire dans ma vie...Normalement, c'est ce que je disais à ma copinette " on a tout dans la tête " moi je sais toujours ce qu'il me reste sur le compte sans voir besoin d'aller regarder sur le net ou d'éplucher mes relevés..." je calcule mentalement...( c'est ça les pauvres...ça calcule mentalement et rapidement) les riches ne savent jamais où ils en sont avec leurs actions, leurs placements, leurs endettements....


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:43 (2018)    Sujet du message: D'un parfum, l'autre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Parfums Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com