Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'affaire du pseudo
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Outness
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 06:46 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Rien à craindre : En cas de menace, je refilerai mon pseudo à un Breton.

Il prendra les coups à ma place (héhéhéhé)
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 06:46 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 10:21 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

hms titanic a écrit:

Rien à craindre : En cas de menace, je refilerai mon pseudo à un Breton.

Il prendra les coups à ma place (héhéhéhé)
Ben voyons !

Et puis, on pourra toujours compter sur quelques négationnistes éclairés pour s'indigner vertueusement, en prétendant qu'ils n'étaient au courant de rien...


Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 871
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Dim 18 Sep - 01:32 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Oh! Ca reprend là un peu. Parce qu'on file sur la fin du mois et les factures arrivent de partout.

Evidemment, c'est plus facile de toucher un gros à-valoir sur trois mois de feuilleton et puis de dire que tout écrivain connait le jour de la page blanche.

Et après on accusera le management de n'être composés que de mercantis à genoux devant le veau d'or!
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Dim 18 Sep - 10:59 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Pfffff !!! Mais qu'est que l'Artiste en a à faire si on est harcelés par les créanciers, persécutés par l'Urssaf et martyrisés par les banques !

L'Artiste, lui, il créé. Il est bien au-dessus de toutes ces contingences mercantiles. Son art ne saurait s’abaisser à connaitre ce genre de petits problèmes bureaucratiques.

En clair, Jacques Le Nain Jaune et Tanguy n'ont qu'à se débrouiller. Ils recevront la suite du manuscrit quand l'Artiste l'aura décidé. Epicétou.


Revenir en haut
abc



Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 4 767
Localisation: chalon sur saone

MessagePosté le: Dim 18 Sep - 11:16 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Tanguy a écrit:
Pfffff !!! Mais qu'est que l'Artiste en a à faire si on est harcelés par les créanciers, persécutés par l'Urssaf et martyrisés par les banques !
L'Artiste, lui, il créé. Il est bien au-dessus de toutes ces contingences mercantiles. Son art ne saurait s’abaisser à connaitre ce genre de petits problèmes bureaucratiques.

En clair, Jacques Le Nain Jaune et Tanguy n'ont qu'à se débrouiller. Ils recevront la suite du manuscrit quand l'Artiste l'aura décidé. Epicétou.




bah quand les fouines auront degnapé tout son toit et que les frimas se pointeront, il viendra bien presenter quelques feuillets !..

la, il suffira de regarder ailleurs, en lui tendant du bout des doigts "son toit de chaume tout neuf"  et de prononcer un bref : a refaire !
moi, les recalcitrants, je les brise ! c'est tout ! belettes fouines ou pas !

*une lectrice ulceree



_________________
la fière burgonde


Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 871
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Lun 19 Sep - 00:58 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Bon.

Il y a deux  façons de procéder.

Demander à Me Le Glouton de mettre en oeuvre les procédures de justice ( parce qu'il y a eu engagement écrit).

Ou, alors, demander à Joe-le-Batteur de passer chez Hms pour l'encourager à travailler; Joe, c'est un gars bien mais il manque de patience.
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mar 20 Sep - 04:09 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Mes amis, mes amis, la suite arrive et son retard n'est dû qu'à ma prudente timidité. Oui, car les révélations à venir sont si extraordinaires que les conséquences de leur publication me glacent d'effroi.

Brrrrrrr!
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Mar 20 Sep - 22:31 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

hms titanic a écrit:
Mes amis, mes amis, la suite arrive et son retard n'est dû qu'à ma prudente timidité. Oui, car les révélations à venir sont si extraordinaires que les conséquences de leur publication me glacent d'effroi.
Brrrrrrr!

Il ne vous reste plus qu'à prendre un patronyme à consonance anglo-saxonne, et la fortune est à vos pieds...vous êtes finalement impitoyable! mais
quel talent....


Revenir en haut
MSN
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mer 21 Sep - 04:18 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Margaux a du cœur, elle. C'est pas comme les autres (suivez mon regard)!

Tout ceci me rappelle cette anecdote autour de l'écriture de Rocambole: Ponson du Térail, ayant demandé vainement une augmentation auprès du directeur du journal qui publiait les aventures de Rocambole, termina son chapitre en laissant son héros dans les griffes de ses ennemis, enchainé, enfermé dans une malle et précipité au fond de la Seine. Et puis plus rien : Il refusa d'écrire la suite.
Les lecteurs écrivirent au journal des lettres vengeresses et menaçantes à tel point que le directeur fut dans l'obligation d'augmenter les émoluments de son auteur vedette afin que le feuilleton se poursuive.

Et Ponson du Térail écrivit le chapitre suivant qu'il commença à peu près ainsi : "Rocambole s'étant sorti fort heureusement de la situation dramatique où il se trouvait......"

Que voulez vous, un culot teinté d'une telle désinvolture mérite le plus éminent respect.

Je crois que l'on doit à Ponson du Térail ces deux phrases extraordinaires qui témoignent du sérieux avec lequel il abordait son art :

"Il prit son courage à deux mains et de l'autre son marteau"

et

"Elle vit le lit vide et le devint".

Ca, mes amis, c'est à la littérature ce que Rossini fut à la musique ou à ce que fut le président Edgar Faure à la politique.

Mais je crois avoir déjà raconté tout ça.... Je radote.

_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 871
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Ven 23 Sep - 03:33 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Edgar Faure trouvait le temps d'écrire des romans policiers sous le nom d'Edgard Sandé.

Allez, la suite!
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 23 Sep - 09:49 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Tu vois pas que l'autre escroc de HMS Titanic s'est encore barré sans nous laisser les derniers feuillets de ses révélations !

Et au banquier, on lui dit quoi quand il va appeler ??


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 01:01 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

C'est très simple, on lui met le marché en main : La suite de l'œuvre romanesque majeure du XXIe siècle contre la réfection du toit de chaume!

A mon avis, il devrait comprendre et accepter de bon cœur.

Bon, plus sérieusement, une opportunité inattendue - de celles qu'on ne peut pas refuser - me fait prendre quelque retard et me prive du plaisir de vous retrouver, bande de mauvais sujets(c).

Mais bientôt, je reviendrai et le monde tremblera car ses bases seront ébranlées. Oui, je vais tout dire!
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 871
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 03:50 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Ok.

On paye.

Mais il faut de la page et vite, parce  que sinon le journal boit le bouillon.
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Lun 26 Sep - 18:19 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

CHAT-PITRE IX        
        
L’ARMÉE DE PÉHÉLEV        
        
 
        
        
Où Tatabc fait un carton et où un maître espion de l’Empire britannique assiste avec un certain flegme à l’érection du Blop. 



      
  Sans que personne ne l’ait remarqué, Kimse se tenait devant la fenêtre, les bras levés tenant la bombe, prêt à la lancer au milieu du salon turc où se tenait la première réunion du Comité.
Il y eut un grand et soudain fracas : La porte venait de s’ouvrir avec violence, et Tatabc, en tenue d’automobiliste, apparut tenant un tromblon :
-       Prends ça, Kimse, à terre les autres !
La détonation fut terrible et une épaisse fumée envahit la pièce. Quand elle se dissipa, chacun toussait et un trou béant donnant sur l’avenue remplaçait maintenant et la fenêtre et la balustrade du balcon.
-       Elle en jette, hein, La Vieille, dit Al-Didi en se relevant et en époussetant la poussière de ses épaules.
 
Quant à Kimse, il avait disparu, sans doute emporté dans les airs par la volée des projectiles divers dont Tatabc avait bourré l’antique arme à feu.
…        
  Péhélev était un cosaque éminent, un atman que tous redoutaient. Il avait fédéré une immense armée bigarrée composée d’homme issus de toutes les tribus de la Sainte Russie, Tchétchènes, Ouzbèques, Kirghizes, Aztèques, Tartares et encore bien d’autres. Tous le considéraient comme le vrai tsar et rêvaient d’en découdre avec Moscou. Ce jour-là, devant sa yourte il s’adressait, poings sur les hanches et jambes écartées, à ses milliers de soldats réunis sur la steppe mélancolique :

-        Frères russes !...
-       Plus fort ! La steppe est vaste et on n’entend rien !
-       Oui, pardon. Ahem..Ahem...Frères russes, le temps de la victoire est venu qui annonce celui de notre juste vengeance !
-       Bravo ! Très bien !
-       Oui ! L’heure approche où les cloches du Kremlin feront glin-glin !
-       Formidable !
-       Oui mes amis, elles fêteront mon retour sur ce trône qui m’est dû afin que règnent de nouveau le knout et la juste autocratie !
-       Hourrah ! Vive le knout ! Vive la juste autocratie !
-       … Et pour mieux vivifier notre belle haine, nous allons décapiter un prisonnier !
-       Hourrah ! Hourrah !
-       Oui mes enfants ! Qu’on amène un chaumier !
-       A mort ! A mort !
 
On traina le malheureux qui avait été préalablement torturé et on jeta son corps ensanglanté devant une souche qui trainait là bien que la steppe fut peu boisée. Il râlait faiblement et le bourreau s’approcha, portant une hache immense sur l’épaule.

-       A toi, bourreau ! Venge mes peuples des crimes de ce misérable ! Tranche son cou et ne rate pas le tien !
-       Oui petit père !
-       Et que s’éteigne à jamais son regard de fouine !
 
Déguisé en moujik, le  cœur retourné par tant de sauvagerie, C assistait à l’horrible scène. Il avait parcouru les 5200 verstes qui séparent Irkoutsk de Moscou car il avait lu Michel Strogoff et parce que l’Amirauté s’inquiétait de ce qui se tramait en Sibérie. « Jamais ces barbares ne pourront constituer une véritable marine », pensait C en se disant que le Premier Lord se faisait bien du souci pour pas grand-chose. Et puis la hache s’abattit lourdement sur le condamné, provoquant une immense clameur venue de la foule.

-       (immense clameur venue de la foule)
-       Et maintenant, que l’on donne sa tête au Blop !

La foule fut alors saisie d’un respectueux effroi qui se manifesta par un impressionnant silence :

-       (impressionnant silence)
-       Bon sang, c’était donc vrai, ce fou est devenu le maître du Blop, songea C !
 
Les yeux de Péhélev semblèrent alors se révulser. Il courba la tête et leva les bras vers le ciel. Une incantation millénaire sortit alors des profondeurs de sa gorge. Tous s’agenouillèrent.

-       Цест ла лутте флнале….
Le ciel s’assombrit et, au loin, la steppe prit une teinte de plomb.
-       Гроуппонс ноус ет демалн ….

Un vent brûlant se leva, faisant tournoyer la poussière puis la terre, le sol lui-même, sembla se rassembler pour grandir, surgir et former un gigantesque tumulus.
-       Линтернатионале сера ле генре хумаин !

Péhélev avait prononcé ces derniers mots en ouvrant les yeux vers le prodigieux spectacle. Gardant les bras levés, il semblait, de loin, façonner cette montagne d’argile qui, maintenant, touchait les nuages. Un corps gigantesque se pétrissait du dedans, une forme se dessinait, certes plutôt moche mais bien réelle, des bras énormes, des cuisses monstrueuses, et, enfin, un visage horrible dont les paupières restaient encore closes. Alors, l’atman hurla les derniers mots de l’incantation magique :

-       Дебоут лес дамнёс де ла терре!
Le blop ouvrit les yeux et émit un terrible rugissement :
-       Бурп!

C en avait assez vu et, terrifié par la puissance que le destin avait mise entre les main de ces brutes, décida que toute ce déchainement de violence ne le concernait pas et qu’il valait mieux qu’il regagne sa De Dion Bouton qu’il avait garée en bas de la steppe. Une main s’abattit sur son bras et une voix familière lui dit :

-       Monsieur l’amiral, ce n’est pas le moment de partir !
-       Heu, bonjour Monsieur. A qui ai-je l’honneur ? demanda C au cosaque qui s’était ainsi adressé à lui en l’appelant par son nom.
-       Et bien, Monsieur l’amiral, vous n’êtes décidemment pas très physionomiste… En souriant, l’homme lissa alors sa moustache en un geste que C reconnut aussitôt.
-       Mon Dieu !
-       Heu, non, tout de même pas..
-       C’était une expression marquant ma stupéfaction. Al Didi ! Quel plaisir ! Mais quel bon vent vous amène ? Il faudra que nous soupions ensemble un de ces soirs et…
-       Chut, voyons ! Il ne faut pas que l’on nous entende parler en français et nous avons mieux à faire que quelques mondanités. Venez, j’ai quelques amis à vous faire rencontrer. Je crois que l’un d’entre eux ne vous est pas inconnu….
 
Les deux hommes traversèrent la foule qui se prosternait maintenant à l’ombre de la montagne vivante qui obéissait aux gestes de Péhélev et qui recevait, en récompense, la tête, un bras ou une jambe du chaumier que le bourreau lui lançait à la gueule. « Миам, цьест рудемент бон! Блурп! », faisait le Blop à chaque bouchée.

-       Pouvons-nous passer à ma voiture ? J’y ai laissé mon parapluie.
-       Non, nous n’avons pas le temps, venez !
-       Mais s’il pleut ?
-       Monsieur l’amiral, imaginez vous un seul instant qu’un moujik s’abritant sous un parapluie puisse passer inaperçu ? Voilà nos chevaux !
-       Parce qu’on y va à cheval ? Que ne faut-il pas faire pour servir ses patries !
 
Rapidement, il s’éloignèrent en soulevant un nuage de poussière sans se douter une seule seconde que leur rencontre n’avait pas échappé à un homme en noir à la haute et maigre silhouette. Les yeux du personnage brûlaient au milieu de son visage mangé par une sombre barbe.

-       Ah ah ! Les imbéciles, je les tiens enfin. Suivons-les !
 
Le père Gregori précipita son cheval à la poursuite des deux hommes qui galopaient vers Irkoutsk. Au loin, on entendait encore le Blop mâcher les derniers restes du chaumier.

- Блурп! Блурп!
 
 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 10:05 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Convenons que ça valait la peine d'attendre !

Mon Dieu, comment peut-on écrire ces délires hilarants... D'autant que lorsque l'on connait l'autre HMS, c'est un monsieur d'une éducation et d'une distinction sans faille, donnant l'impression rassurante d'être un conservateur épanoui, détaché des tracasseries du monde et très éloigné de ce style de pensées quasi-subversives !

Ah le Normand cache bien son jeu...

Ce qui ne signifie évidemment pas que c'est un mal élevé et qu'il n'est pas profondément conservateur, hein... Je dis simplement qu'il y a une facette cachée que l'on est loin d'imaginer lorsqu'on le connait disons... en surface.

Mais, plus sérieusement, quel talent !! Ça doit faire environ 20 ans que je connais ce gars-là et il arrive encore à me surprendre. Et c'est d'autant plus étonnant que je n'ai pas la surprise facile...


Revenir en haut
abc



Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 4 767
Localisation: chalon sur saone

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 18:50 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

on me prete l'escopette assez devastatrice, je dois dire.
et ce n'est pas pour me deplaire, que j'ajoute !


_________________
la fière burgonde


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 29 Sep - 05:14 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

La scène du Péra Palace m'a été rapportée par Oussama Olrik Al Didi en personne. Ce fut terrible, tout fut vulcanisé. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
abc



Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 4 767
Localisation: chalon sur saone

MessagePosté le: Jeu 29 Sep - 06:32 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

hms titanic a écrit:
La scène du Péra Palace m'a été rapportée par Oussama Olrik Al Didi en personne. Ce fut terrible, tout fut vulcanisé. 



et il etait dans quel etat quand il t'a raconte ca?

juste pour demander, quoi !
parce qu'il ne faudrait pas oublier que dans vulcanisé, il y a vulcani, et ca, en principe, ca ne trompe pas!
de toute facon, il n'a jamais quitte montauban.
_________________
la fière burgonde


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Jeu 29 Sep - 11:11 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Quoi qu'il en soit, chacun est bien d'accord sur le fait que Tatabc (c) est une virulente. Une dangereuse.

Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Jeu 29 Sep - 15:31 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Quoi qu'il en soit, je reste particulièrement amusé que les meilleurs de mes amis puissent encore tenter de prétendre que ce que je relate à leur propos dans l'Affaire du pseudo relève de la fiction.

L'habitude du secret, sans doute.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:36 (2018)    Sujet du message: L'affaire du pseudo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Outness Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 6 sur 9

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com