Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'affaire du pseudo
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Outness
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Dim 4 Sep - 18:31 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

hms titanic a écrit:

Oui.

D'ailleurs, je regrette d'avoir commencé l'Affaire du pseudo au début du XXe siècle alors que, plus j'y pense, les épisodes historiques dans lesquels nous avons tous tenu un rôle éminent sous le Second Empire méritaient d'être relatés.

Car, en fait, tout a vraiment commencé à Sadowa.

Mais voilà, comme je l'ai déjà dit, j'ai eu peur de lasser.

Ah ben voui, c'est ballot. A la place d'avoir 140 ans, le chat Pépère et moi, on en aurait 190... Mais bon, mis à part ces petits inconvénients aussi mesquins que temporels, tout va bien...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Sep - 18:31 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Dim 4 Sep - 23:43 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Killick Tanguy n'est pas content parce qu'il ment sur son âge depuis un peu plus de soixante treize ans...

Le Breton est coquet.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 871
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 01:41 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Bon.

Et la suite?

Parce que sinon les lecteurs s'impatientent et on perd des abonnements.
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 01:56 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Oui, oui (c).... Mais là, je suis avec Anton..oui, Dvorak... La sérénade en ré mineur... Demain, si tout va bien, j'en aurai terminé!

Si tout va bien....

Pour ce qui est de Dvorak, chacun comprendra que je ne puisse me priver de sa tendre et prodigieuse présence. Il suffit de visionner ce qui suit :

_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mar 6 Sep - 10:37 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Et hop...





Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 871
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Mer 7 Sep - 00:34 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Oui.

Mais, coco, tu t'étais engagé sur des délais de livraison.

Et moi je dois faire tourner le canard, verser les salaires, payer l'ursaff et autres voleurs et en plus les lecteurs m'engueulent parce qu'ils veulent connaître la suite.

Alors la musique de marquise ça attendra.

Au turf!
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Mer 7 Sep - 10:40 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Le Nain Jaune a écrit:

Oui.

Mais, coco, tu t'étais engagé sur des délais de livraison.

Et moi je dois faire tourner le canard, verser les salaires, payer l'ursaff et autres voleurs et en plus les lecteurs m'engueulent parce qu'ils veulent connaître la suite.

Alors la musique de marquise ça attendra.

Au turf!

Je suis absolument d'accord avec Jacques Le Nain Jaune, parce que si l'on ne serre pas la vis à tous ces saltimbanques, ils auraient tôt fait de nous faire naufrager. Et quand, en plus, on connait le pseudo de l'auteur...
Rolling Eyes


Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 871
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 02:14 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Et voila!

Hms s'est retiré sur l'Aventin.

Et pendant ce temps, les frais du canard  nous amènent tout droit à manger la grenouille.

Bon, ultimatum pour la reprise avant le 16 prochain.

Pourquoi le 16? Parce que c'est la date d'arrivée des Prussiens devant Paris et des combats de Chatillon et de Bagneux et qu'après on sera encerclé.
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Ven 9 Sep - 09:57 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Ce qui arrive avec HMS Titanic est le cas typique qui fait pâlir les éditeurs et les patrons de presse. L'écrivain ou le journaliste vedette qui rechignent à donner leur papier en temps et heure et à qui on n'ose trop rien dire, eu égard à leur statut.

Alors bien sûr, Hms Titanic pourra peut-être tomber malencontreusement dans les escaliers de l'immeuble des Éditions Black Cat. Il pourra retrouver les quatre pneus de son terrible engin automobile crevés. Des lettres anonymes pourront circuler jusque dans les couloirs de l'administration fiscale. Son banquier pourra être discrètement averti de sa solvabilité douteuse. On pourra également lui envoyer une équipe musclée afin de lui expliquer que sa maison est bien isolée et que par les temps qui courent les saucissonnages et autres home-jacking sont courants. Et, en désespoir de cause, on pourra toujours kidnapper ses deux chattes et lui rendre que contre la fin de son œuvre.

Et pendant que Le Nain Jaune et moi-même tentons de calmer les créanciers et rassurer les banquiers,  Môssieur Titanic flotte négligemment sur son nuage poétique et nous parle de Franz Liszt...

Je vais lui en coller, moi, du Franz Liszt à l'autre naufrageur !!


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Sam 10 Sep - 11:05 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Bon. Il est bientôt onze heures (du matin) et je viens de terminer un travail d'orchestration qui me tenait depuis la fin du mois de juin.

C'est bien simple, considérant que c'est par soi-même qu'on est le mieux servi, je m'admire, je m'émeus, je m'affectionne et je m'épate!

Bon. Où en étions-nous? Dans quel pétrin Killick va t-il encore se fourrer? Dans quelle antre maintient on Le Blop à l'écart du monde? Qui donc est son gardien? Kimse va t-il parvenir à rejoindre la plage du Havre à la nage, guidé par les lumières de Frascati? Et Miss Chew? Et H-21? Et Tatbc? Que nous préparent toutes ces jeunes femmes séduisantes?

Et puis surtout : Que contient la partie inférieure du samovar des Romanov?

Bon. Pour l'instant, je vais aller me coucher et dormir de ce sommeil que vous ne pouvez pas connaitre - le sommeil du juste - car vos mauvaises consciences sont la cause de vos insomnies.


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Margaux



Inscrit le: 19 Fév 2011
Messages: 1 149
Localisation: Lamorlaye

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 10:34 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

hms titanic a écrit:
Bon. Il est bientôt onze heures (du matin) et je viens de terminer un travail d'orchestration qui me tenait depuis la fin du mois de juin.
C'est bien simple, considérant que c'est par soi-même qu'on est le mieux servi, je m'admire, je m'émeus, je m'affectionne et je m'épate!

Bon. Où en étions-nous? Dans quel pétrin Killick va t-il encore se fourrer? Dans quelle antre maintient on Le Blop à l'écart du monde? Qui donc est son gardien? Kimse va t-il parvenir à rejoindre la plage du Havre à la nage, guidé par les lumières de Frascati? Et Miss Chew? Et H-21? Et Tatbc? Que nous préparent toutes ces jeunes femmes séduisantes?

Et puis surtout : Que contient la partie inférieure du samovar des Romanov?

Bon. Pour l'instant, je vais aller me coucher et dormir de ce sommeil que vous ne pouvez pas connaitre - le sommeil du juste - car vos mauvaises consciences sont la cause de vos insomnies.



Rires..ou la Pleine Lune ! c'est plus arrangeant que la mauvaise conscience !

Revenir en haut
MSN
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 16:38 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

hms titanic a écrit:

Bon. Il est bientôt onze heures (du matin) et je viens de terminer un travail d'orchestration qui me tenait depuis la fin du mois de juin.

C'est bien simple, considérant que c'est par soi-même qu'on est le mieux servi, je m'admire, je m'émeus, je m'affectionne et je m'épate!

Bon. Où en étions-nous? Dans quel pétrin Killick va t-il encore se fourrer? Dans quelle antre maintient on Le Blop à l'écart du monde? Qui donc est son gardien? Kimse va t-il parvenir à rejoindre la plage du Havre à la nage, guidé par les lumières de Frascati? Et Miss Chew? Et H-21? Et Tatbc? Que nous préparent toutes ces jeunes femmes séduisantes?

Et puis surtout : Que contient la partie inférieure du samovar des Romanov?

Bon. Pour l'instant, je vais aller me coucher et dormir de ce sommeil que vous ne pouvez pas connaitre - le sommeil du juste - car vos mauvaises consciences sont la cause de vos insomnies.


L'autre sagouin a - enfin ! - terminé son boulot !
Et, évidemment, tout ce qu'il trouve à faire, c'est aller se coucher !

Et depuis deux jours, on est sans nouvelles...

D'ici à ce qu'il soit réveillé par un huissier mandaté par Jacques Le Nain Jaune et moi-même...


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 03:29 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Bon. Avant de continuer, il faut que je m'impose un véritable pensum : Relire les sept premiers chapitres afin de me souvenir de ce que j'y ai mis.

Ah, mes enfants, c'est pas marrant de souffrir d'anosognosie même si l'on ne s'en rend pas compte!
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 05:46 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Pardon, une faim cruelle me tenaillait et j'ai tout de même pris le temps d'un léger en-cas.

Ah, oui, la suite....
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 05:50 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

CHAT-PITRE VIII     
Terreur au Pera-Palace     
 
     
Où l’on assiste, quelques mois plus tard, à la naissance des forces qui dominent aujourd’hui Outness et le monde     
   
 
Le bercement qu’imprimaient les boggies à toute l’élégante structure du train calmait l’esprit de Ladoux. Son visage semblant perdu dans le brouillard de la fumée qui s’échappait de sa pipe, il essayait de mettre de l’ordre dans ses pensées. Il lui fallait empêcher Killick et 日本語  黄色小びと de se rencontrer. Mais n’était il pas déjà trop tard puisqu’il savait que le redoutable pirate écossais avait échappé aux griffes teutonnes du Kommandant Marko ? Et puis, maintenant, pour couronner le tout, il avait la preuve de la trahison de l’Alouette qui pourrait bien être également le fameux agent allemand H-21 ! Et Ratchovsky. , où donc était-il et quel mauvais coup préparait il alors même que lui, le capitaine Smith, alias C, alias Ladoux, perdait un temps précieux à pétuner dans un confortable compartiment de l’Orient Express ?
« Je dois rejoindre Paris ! Au diable le traité » ! Pensa t-il. Son devoir vis à vis de la Couronne d’Angleterre ne l’emportait il pas sur les obligations qu’il devait à la République française ? « Ah, Maudite Jeanne d’Arc qui est venue tout compliquer ! » dit-il à voix haute pour conjurer le cas de conscience qui torturait son âme loyale.
Au même moment, dans un compartiment voisin où elle grignotait quelques carottes crues, Miss Chew se demandait comment regagner discrètement Paris afin d’être à Notre-Dame le lendemain pour rencontrer Jésus (alias Ratchovsky. ) avant la fin de la messe. Le Parti Sinoïste avait besoin du soutien de l’Okhrana et ce qu’elle avait à accomplir était bien plus urgent que ce voyage à Constantinople. Mais voilà, il fallait fausser compagnie à Al-Didi et à la perspicace et dangereuse H-21.
 
C’est à Beaune que, fort curieusement, les locomotives avaient l’habitude de faire le plein d’eau de leurs chaudières. Cette nuit là, personne ne remarqua deux silhouettes qui, furtivement, descendirent du train, l’une par le quai et l’autre sur la voie avant de se perdre dans l’ombre épaisse qui enveloppait la gare.
 
 
……     
      
            Bien que ce fut l’été, la cour était demeurée au Palais d’Hiver et c’est dans un salon discret que l’impératrice Alexandra recevait un bien curieux personnage, tout juste arrivé d’Odessa.

-       Je suis très inquiète pour le tsar, Grigori Efimovitch.
-       Rassure toi, petite mère. Ne t’ai-je pas toujours sauvée, toi et ta famille, chaque fois que tu me l’as demandé ?
-       Oui, mais là, la situation est si grave !
-       Tu crains une révolution ? AHAHAHAH ! Tu sais bien que tu n’as rien à redouter tant que je serai auprès de toi.
-       Mais non, mais non ! On l’a mitraillée cet hiver, toute cette racaille ! Non, il ne s’agit pas de ça.
-       Parle, petite mère. Parle.
-       Le Caucase, Père Grigori ! Le Caucase ! Cet illuminé qui prétend être le vrai tsar…
-       Pougatchev ? Mais il est mort depuis longtemps !
-       Mais non, l’autre ! Péhélev ! On dit qu’il a levé une armée de cosaques !
-       Bah ! Les cosaques, tu sais petite mère, ils sont comme moi, ils ne demandent qu’un peu de Vodka, ahahaha !
-       Il n’y a pas que ça !
-       A quoi penses tu ? Je sens bien que tu as peur. Dis-moi tout, Alexandra Féodorovna, libère ton esprit.
-       On dit qu’il possède une sorte de Golem. Les gens, là bas, n’osent même pas prononcer son nom !
-       Et tu connais son nom ?
-       Oui. Le Blop. Certains l’ont vu. Il est immense. Gigantesque ! Péhélev l’aurait nourri de toute l’argile de la steppe ! Pour l’instant, il le      maintient enchaîné mais qui sait si, demain, il ne le libèrera pas pour nous anéantir ?
-       Je ne peux pas te dire pourquoi petite mère, mais ce que tu me dis là est une sacrée coïncidence ! Sais-tu comment Péhélev le contrôle, ton golem ?
-       Par des incantations secrètes. Ah, il y avait bien un autre moyen, mais…
-       Mais ?
-       Ah. Une vieille légende. Il existe un parchemin qu’il faut lui mettre dans la bouche. Alors, il redevient de l’argile.
-       Petite mère, sais tu de quel parchemin il s’agit ?
-       Non. Nickie, je veux dire le tsar mon tendre époux, m’en a parlé un jour. Ses ancêtres l’avaient mis à l’abri dans un samovar mais celui-ci fut volé. Nul ne sait où il se trouve aujourd’hui et nul ne se souvient de ce qui y est écrit.
-       Je vais prier, petite mère. Dieu me dira ce que j’ai à faire.
-       Ah, saint homme ! Merci! Merci, dit elle en baignant de larmes les mains du grand barbu qu'elle embrassait avec dévotion.
 
Le père Grigori laissa l’impératrice au bord des convulsions. Il souriait dans sa barbe en se disant que si le hasard continuait à si bien faire les choses, il finirait par croire en l’existence de Dieu. Ce soir, il informerait le Grand Conseil Satrape dont la réunion secrète se tenait à Saint Petersbourg. Quant à savoir où Péhélev cantonnait ses troupes, l’Okhrana devait bien avoir une idée. Finalement, il se disait qu’il était bien pratique de posséder de nombreuses identités. Et puis, il comptait sur le lobby sinoïque pour l’aider, ce si puissant lobby international que Miss Chew mettait à sa disposition en échange de l’obtention d’un foyer national pour le peuple chinois. « L’année prochaine à Marienbad ». Pourquoi pas, après tout. Mais cette histoire de parchemin le troublait un peu. Si lui, Ratchovsky, parvenait à contrôler Le Blop, un danger terrible, contenu dans un mystérieux samovar, pouvait tout remettre en question pour peu qu'il tombe en des mains hostiles à l'universalité de la Satrapie.
 
…… 

   
  Le colonel Al-Didi se félicitait d’avoir choisi le Pera-Palace comme lieu de résidence. Tout en dégustant lascivement quelques loukoums, lissant son élégante moustache, il songeait à H-21 : « Mille amants égarés mendiaient à ses pied un éclat de ses yeux qui voilait ses longs cils. Son visage? Une aurore blanche. Ses cheveux? Une nuit de musc. Ses lèvres? Éblouissantes, rouge à faire pâlir le rubis, à faire honte au goût du miel ». La sonnerie du téléphone vint brutalement interrompre sa rêverie persane.

-       Monsieur le colonel ? Vos visiteurs sont arrivés.
-       Très bien, très bien. Faites les monter.

Al Didi, se leva et ouvrit le tiroir d’une console. Il y prit un Lüger qu’il plaça dans la poche de son peignoir de soie. « On ne sait jamais, avec ce forban ».

Il y eut sept coups frappés à la porte, puis douze, puis vingt-trois et enfin cinquante-sept. C’était le code, il pouvait ouvrir.

-       Entrez Killick.
-       Salut Al-Didi. Permettez moi de vous présenter 日本語  黄色小びと .
-       Oui, heu, bonjour. Comment écrivez vous ça ?
-       B-o-n-j-o-u-r
-       Non! 日本語  黄色小びと!! Comment écrivez-vous 日本語  黄色小びと ?
-       Comme ça se prononce, Al-Didi, lui répondit Killick.
-       Bien. Enchanté monsieur, heu,  日本語  黄色小びと. Je vous en prie, prenez place. Vous prendrez bien une citronnade ?
-       Heu, vous n’auriez pas plutôt un bon whisky ?
-       Ou un petit saké bien tiède ? Intervint le nippon.
-       Désolé messieurs, mais nous autres les mahométants ne consommons pas d’alcool.
-       Ah, ben ça promet, ça va être joyeux, ne put s’empêcher de ronchonner l’écossais.
-       On n’est pas là pour rigoler, interrompit 日本語  黄色小びと . Nous sommes réunis pour convenir d’un pacte entre nous.
-       Avec ce naufrageur ? Mais vous rigolez ! Ne put s’empêcher de crier Al-Didi !
-       Al-Didi-san, je viens de le dire, nous ne sommes pas ici pour rigoler.
 
Les trois hommes se rassirent comme du pain et le japonais continua.

-       Colonel, nous avons des intérêts communs bien plus puissants que les différends que vous connaissez avec le capitaine Killick. Le traité que vous avez soutiré au Kaiser et au Sultan ne peut que convenir à la fois au Mikado et au front de libération de la Bretagne.
-       Oui, l’interrompit Killick dont les yeux brulaient soudainement d’un effrayant brasier intérieur, tout ce qui peut nuire à l’Angleterre et à la République française me convient !
-       Mais, continua le japonais, il existe une puissance maléfique extrêmement puissante qui risque de contrecarrer vos plans aussi bien que les nôtres. Son but est l’anéantissement des nations, de la religion et des stock options !
-       La Satrapie ! Chuchota Al-Didi, laissant tomber un loukoum sur le tapis épais.
-       Exactement, colonel-san.
-       Et qu’attendez vous de moi ?
-       A nous trois, nous possédons le moyen de contenir les forces de la Noire Assemblée. Plus exactement, nous possédons chacun une partie de ce moyen. Je vous propose de mettre nos ressources en commun.
-       Expliquez vous, 日本語  黄色小びと !
-       Voilà. Je suis en possession du samovar des Romanov. Killick sait ce qu’il contient et comment s’en servir et vous seuls avez la capacité de l’ouvrir sans en détruire le contenu.
 
Al-Didi se leva. Il réfléchissait.

-       Je suppose, messieurs, que vous savez à quoi sert l’un des deux parchemins contenus dans le samovar.
-       Oui, répondit Killick. Il permet d’anéantir le Blop.
-       Bien. Et que m’offrez vous si j’accepte d’ouvrir votre théière ?
-       Notre considération, répondit l’écossais, toujours pingre comme ceux de son engeance.
-       Tu sais ce que j’en fais de ta considération, espèce de pirate ?
-       Messieurs, messieurs, un peu de calme s’il vous plait, intervint le japonais. J’ai une proposition à vous faire.
-       Parle, nippon !
-       Voilà. J’envisage de fonder à Paris un comité secret. Je vous y offre un poste de membre à vie.
-       Et quel seront les buts de ce comité, demanda Al-Didi, dont l’intérêt s’éveillait soudain ?
-       Je ne peux encore vous le dire mais sachez qu’il s’agit d’un objectif extraordinaire.
-       Combien serons nous ?
-       Vous, le capitaine Killick-san et moi, bien sûr.
 
Cette conversation, dont les effets bouleverseraient bientôt la face du monde, se tenait dans le somptueux salon de la suite occupée par Al-Didi et les portes-fenêtres largement ouvertes sur l’avenue Istiklal ne parvenaient pas à atténuer la lourde chaleur du kémël, le fameux été turc. Par contre, un mystérieux bossu vêtu d’une cape noire les considérait comme une aubaine. Parvenu sur le balcon après avoir escaladé la façade du Pera, il tenait une boite d’allumettes entre les dents. Son visage couturé d’horribles cicatrices s’anima en un terrifiant rictus. Il se cacha derrière une persienne et ricana. Sous sa cape, il tenait un lourd globe noir duquel sortait une mèche. Il craqua une allumette.

- Tu vas voir, Al-Didi ! Tu vas voir ce qu’il en coûte de trahir le pauvre Kimse !
 
 
 
 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Dernière édition par hms titanic le Mar 13 Sep - 01:35 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 10:31 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

hms titanic a écrit:

Pardon, une faim cruelle me tenaillait et j'ai tout de même pris le temps d'un léger en-cas.

Ah, oui, la suite....
Ce gars-là est un chat ! Il dort, il mange et il persécute les autres.

Revenir en haut
Tanguy
Administrateur


Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 8 865
Localisation: Paris-La Défense

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 16:20 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

J'avoue que Le Seigneur des Anneaux et La Très Sainte Bible n'ont qu'à bien se tenir pour ce qui concerne le nombre d'intervenant et leurs pseudos, surnoms, sobriquets, codes, etc.

Le premier qui dit qu'il commence à s'y perdre et devoir prendre des notes sera un frère !

Cela ne retire évidemment rien à mon hilarité et au talent de Môssieur Titanic - maudit soit son, pardon ses noms - mais Môssieur Titanic n'a pas fait dans le facile.  Et après ça viendra se plaindre qu'il ne sait plus où il en est...

Je sens que je vais établir un lexique des personnages, avec leurs pseudos. Comme en préface des pièces classiques.


Revenir en haut
abc



Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 4 767
Localisation: chalon sur saone

MessagePosté le: Lun 12 Sep - 16:37 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Tanguy a écrit:
J'avoue que Le Seigneur des Anneaux et La Très Sainte Bible n'ont qu'à bien se tenir pour ce qui concerne le nombre d'intervenant et leurs pseudos, surnoms, sobriquets, codes, etc. Le premier qui dit qu'il commence à s'y perdre et devoir prendre des notes sera un frère !

Cela ne retire évidemment rien à mon hilarité et au talent de Môssieur Titanic - maudit soit son, pardon ses noms - mais Môssieur Titanic n'a pas fait dans le facile.  Et après ça viendra se plaindre qu'il ne sait plus où il en est...

Je sens que je vais établir un lexique des personnages, avec leurs pseudos. Comme en préface des pièces classiques.





oui, pi moi je dis qu'al didi, s'il avait un peu de savoir vivre, vous donnerait du monsieur le contremaitre dans la belle narration de monsieur tanic.

parce que, si c'est pour animer une bande de  malpolis, ca va pas etre la peine.
_________________
la fière burgonde


Revenir en haut
hms titanic
Modérateur


Inscrit le: 27 Jan 2011
Messages: 6 110
Localisation: Atlantique Nord

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 01:32 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Je rappelle à l'auguste assemblée qu'elle ne peut légitimement se stupéfier du nombre d'avatars des personnages dans une histoire dont le titre est, justement, l'Affaire du pseudo. Ben oui.


Et quand vous saurez ce que contient la partie inférieure du samovar des Romanov, hein....

_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Revenir en haut
Le Nain Jaune



Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 2 871
Localisation: outlanda

MessagePosté le: Mer 14 Sep - 02:51 (2011)    Sujet du message: L'affaire du pseudo Répondre en citant

Hms prend des risques.

Mais il est déjà allé trop loin.
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:38 (2018)    Sujet du message: L'affaire du pseudo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Index du Forum -> black cat -> Outness Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 5 sur 9

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com