Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Cinéma
Goto page: <  1, 2, 310, 11, 1247, 48, 49  >
 
Post new topic   Reply to topic    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index -> black cat -> Cinéma
Previous topic :: Next topic  
Author Message
abc



Joined: 18 Jan 2011
Posts: 4,767
Localisation: chalon sur saone

PostPosted: Mon 9 Jan - 15:36 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

l'excellente francoise chrisophe est morte hier.
http://www.dailymotion.com/video/x1vn1v_chez-maman-c-est-quoi-un-parisien_f…

Filmographie sélective : Françoise Christophe
2008 - Hello Goodbye (Acteur)
de Graham Guit 
2000 - Le Grand Patron (Acteur) Série TV
Créée par Claude-michel Rome, Christine Miller, etc. 
1996 - Le Plus Beau Métier Du Monde (Acteur)
de Gérard Lauzier 
1994 - Echec Et Mat (Acteur)
de Rachid Ferchiou 
1986 - Marie Love (Acteur)
de Jean-pierre Richard 
1982 - Le Secret Des Andrônes (Acteur)
de Sam Itzkovitch 
1981 - Les Ailes De La Colombe (Acteur)
de Benoit Jacquot 
1976 - Le Chirurgien De Saint-chad (Acteur)
de Paul Siegrist 
1969 - Borsalino (Acteur)
de Jacques Deray 
1967 - Fantômas Contre Scotland Yard (Acteur)
de André Hunebelle 
1966 - Le Roi De Coeur (Acteur)
de Philippe De Broca 
1960 - Cyrano De Bergerac (Acteur)
de Claude Barma 
1948 - Carrefour Du Crime (Acteur)
de Jean Sacha 

_________________
la fière burgonde


Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 9 Jan - 15:36 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Sun 15 Jan - 23:16 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

Et ce soir, on a perdu la comédienne Rosie Varte
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Sun 15 Jan - 23:25 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

LE PACTE


Nick Gerard est un enseignant d'anglais. La ura est violoniste. Leur vie bascule lorsque Laura est violemment agressée sans motif précis. Pendant qu'elle est dans son lit l'hôpital, un inconnu, nommé Simon, vient lui rendre visite. Il propose alors à Nick de venger sa femme en échange d'un service plus tard, plutôt que d'attendre que la police arrête le coupable. Encore sous le choc de l'accident, Nick accepte cette proposition qui, malheureusement, l'entraîne dans une suite de péripéties qui peuvent, peu à peu, prendre totalement le contrôle de sa vie.


Avec Nicolas Cage,


pas mal mais un air de déjà vu...
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Sun 15 Jan - 23:37 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

J. EDGAR


De Clint Eastwood


J. Edgar Hoover s'est imposé comme l'homme le plus puissant des États-Unis. Directeur du FBI pendant près d'un demi-siècle, il était prêt à tout pour protéger son pays. Alors qu'il a côtoyé huit présidents et traversé trois guerres, Hoover s'est insurgé contre toutes sortes de menaces, qu'elles soient réelles ou fantasmées, et n'a pas hésité à contourner les lois dans l'intérêt de ses compatriotes. Ses méthodes, à la fois brutales et héroïques, lui ont valu l'admiration du monde entier qu'il convoitait par-dessus tout. 

Hoover avait le culte du secret, particulièrement ceux des autres, et ne craignait pas d'utiliser ces informations confidentielles pour infléchir en sa faveur les rapports de force avec les dirigeants du pays. Conscient que les êtres de pouvoir maîtrisent le savoir et jouent avec la peur, il se servait des deux pour étendre son influence et se bâtir une réputation d'homme redoutable et infaillible. 

Il était aussi discret sur sa vie privée qu'il l'était en public et n'accordait sa confiance qu'à un petit cercle de privilégiés


Avec Leonardo Di Caprio dans le rôle titre.  Avouons le : je n'avais pas encore été persuadée par son talent et ne criais pas au génie depuis Titanic. Mais là...Il fallait un acteur qui ait du charisme et il en a. Il fallait que cet acteur, dans ce rôle, crève d'écran. Leonardo Di Caprio est un grand acteur.


Ce qui est extraordinaire c'est de voir la transformation de Di Caprio. Il joue Hoover depuis son jeune âge et son entrée au FBI jusqu'à sa mort.


Avec Naomie Wats
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Sun 15 Jan - 23:40 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

UNE NUIT


Paris. Simon Weiss, commandant à la Brigade mondaine, entreprend, comme chaque soir, sa tournée des établissements de nuit. Mais cette nuit est différente. Très vite Weiss comprend qu'on veut le piéger. Pris en tenaille entre la police des polices et les voyous, Weiss va se défendre, affronter flics, hommes d'affaires et malfrats...


le film est assez moyen. Ca ressemble à un mauvais Melville ou un remake de Le flic de Melville dans lequel le flic serait compromis. Même la chute est décevante parce que presque évidente. Mais vraiment, Roshdy Zem est magnifique. Comme toujours.
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,857
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Mon 16 Jan - 11:54 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

Chou wrote:

J. EDGAR


De Clint Eastwood


J. Edgar Hoover s'est imposé comme l'homme le plus puissant des États-Unis. Directeur du FBI pendant près d'un demi-siècle, il était prêt à tout pour protéger son pays. Alors qu'il a côtoyé huit présidents et traversé trois guerres, Hoover s'est insurgé contre toutes sortes de menaces, qu'elles soient réelles ou fantasmées, et n'a pas hésité à contourner les lois dans l'intérêt de ses compatriotes. Ses méthodes, à la fois brutales et héroïques, lui ont valu l'admiration du monde entier qu'il convoitait par-dessus tout. 

Hoover avait le culte du secret, particulièrement ceux des autres, et ne craignait pas d'utiliser ces informations confidentielles pour infléchir en sa faveur les rapports de force avec les dirigeants du pays. Conscient que les êtres de pouvoir maîtrisent le savoir et jouent avec la peur, il se servait des deux pour étendre son influence et se bâtir une réputation d'homme redoutable et infaillible. 

Il était aussi discret sur sa vie privée qu'il l'était en public et n'accordait sa confiance qu'à un petit cercle de privilégiés


Avec Leonardo Di Caprio dans le rôle titre.  Avouons le : je n'avais pas encore été persuadée par son talent et ne criais pas au génie depuis Titanic. Mais là...Il fallait un acteur qui ait du charisme et il en a. Il fallait que cet acteur, dans ce rôle, crève d'écran. Leonardo Di Caprio est un grand acteur.


Ce qui est extraordinaire c'est de voir la transformation de Di Caprio. Il joue Hoover depuis son jeune âge et son entrée au FBI jusqu'à sa mort.


Avec Naomie Wats

Il faut absolument, et toute affaire cessante, que j'aille voir ce film !

Depuis le temps que je me demandais qui allait bien pouvoir faire un film sur J. Edgar Hoover, la chance a voulu que ce soit l'immense Clint Eastwood qui s'y colle.

Parce qu'avec la vie de ce type, il n'est nul besoin d'imagination pour arranger et romancer les choses. Car, au-delà de la morale de ce qu'il a fait, J. Edgar Hoover est une légende et sa vie est plus intéressante que le plus brillant des romans.


Back to top
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Sun 22 Jan - 16:16 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

MILLÉNIUM : LES HOMMES QUI N'AIMAIENT PAS LES FEMMES


Mikael Blomkvist, brillant journaliste d’investigation, est engagé par un des plus puissants industriels de Suède, Henrik Vanger, pour enquêter sur la disparition de sa nièce, Harriet, survenue 40ans  auparavant. Vanger est convaincu qu’elle a été assassinée par un membre de sa propre famille. 
Lisbeth Salander, jeune femme rebelle mais enquêtrice exceptionnelle, est chargée de se renseigner sur Blomkvist, ce qui va finalement la conduire à travailler avec lui.
Entre la jeune femme perturbée qui se méfie de tout le monde et le journaliste tenace, un lien de confiance fragile va se nouer tandis qu’ils suivent la piste de plusieurs meurtres. Ils se retrouvent bientôt plongés au cœur des secrets et des haines familiales, des scandales financiers et des crimes les plus barbares…


J'ai lu le livre. J'ai vu le 1er du suédois Niels Arden Oplev. Celui de Fincher me laisse un goût étrange, comme une frustration. D'abord parce que Fincher a pris des libertés avec l'histoire à certains endroits tout en collant à d'autres. Je trouve aussi que Lisbeth fait moins déjantée.


je ne dis pas que j'ai aimé ce film mais je ne dis pas que je n'ai pas aimé.




_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,857
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Sun 22 Jan - 20:47 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

"Je ne dis pas que j'ai aimé ce film mais je ne dis pas que je n'ai pas aimé".

Hé ben comme ça, vous n'êtes pas emmerdée ! On ne pourra rien vous reprocher, quoi qu'il arrive !



Back to top
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Fri 24 Feb - 21:01 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

La liste des nominés pour les Cesars de ce soir


Voici enfin la liste des heureux sélectionnés : 
Meilleur film : 

Mon préféré est bien sur The Artist
Meilleur réalisateur : 



Mon préféré est Michel Hazanavicius. 
Meilleur film étranger : 



Je suis déçue que The Tree of Life n'en fasse pas partie mais dans cette liste, même si je pense que celui qui va avoir le César c'est Black Swan, je préfère le Discours d'Un Roi
Meilleure actrice : 



Bérénice Bejo indéniablement
Meilleur acteur : 



Je pense que Denis Podalydès a fait dans ce film un magnifique numéro d'acteur. Un autre qui était formidable c'est Sami Bouajila.
Meilleur second rôle féminin : 

Carmen Maura. Ca ne serait que justice.
Meilleur second rôle masculin : 



Je suis sure que ça sera Polisse. mais Bernard Lecoq était excellent.
Meilleur premier film 



Je ne dis rien. j'en ai vu aucun
Meilleur documentaire 

pareil. je n'en ai vu aucun
Meilleur film d'animation 
Meilleur espoir masculin 



Nicolas Breidet. Excellent.
Meilleur espoir féminin 

Je n'ai vu que Polisse et je n'ai pas accroché
Meilleur scénario original 

J'hésite entre The Artist et Intouchables
Meilleure adaptation 



Omar m'a tuer
Meilleure musique originale 



The Artist
Meilleur montage 
Meilleur son 
Meilleure photographie 



The Artist
Meilleurs costumes 



La Source des Femmes. Je regrette qu'il ne soit pas plus nominé celui là !!!
Meilleurs décors 



Les femmes du 6ème étage
Meilleur court-métrage 
  • La France qui se lève tôt d'Hugo Chesnard
  • L'Accordeur d'Olivier Treiner
  • J'aurais pu être une pute de Baya Kasmi
  • Un monde sans femmes de Guillaume Brac
  • Je pourrais être votre grand-mère de Bernard Tanguy

_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
abc



Joined: 18 Jan 2011
Posts: 4,767
Localisation: chalon sur saone

PostPosted: Sat 25 Feb - 05:49 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

bon, ben berenice bejo a eu sa chtite recompense.
c'est bien. elle etait le grande laissee pour compte du moment. enfin, a mon avis.
cette jeune femme me fait penser a nathalie wood. il y a un gros je ne sais quoi entre elles.

j'adore carmen maura.
_________________
la fière burgonde


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,857
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Sat 25 Feb - 08:54 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

Résultats des César 2011.

Meilleur film Meilleur réalisateur Meilleur acteur Meilleure actrice Meilleur acteur dans un second rôle Meilleure actrice dans un second rôle Meilleur espoir masculin Meilleur espoir féminin Meilleur scénario original Meilleure adaptation Meilleurs décors Meilleurs costumes Meilleure photographie Meilleur montage Meilleur son Meilleure musique Meilleur premier film Meilleur film d'animation Meilleur film documentaire


Back to top
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Sat 25 Feb - 11:30 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

On va dire que le bilan est globalement positif.


Plus sérieusement, je suis ravie pour The Artist parce que c'est un excellent film joué par d'excellents comédiens. Jean Dujardin crève l'écran et Bérénice Béjo est lumineuse. Dans ce film, c'était le couple parfait.


Je suis aussi très contente pour Carmen Maura. D'autant que ce film, les femmes du 6ème étage était magnifique, émouvant et plein d'humanité.


Petit bémol pour le césar du meilleur acteur. J'aurais préféré qu'il soit attribué à Jean Dujardin ou Denis Podalydès ou encore Sami Bouajila. Autant j'ai adoré le film Intouchables autant je ne suis pas sure que ça méritait le césar du meilleur acteur...


Je suis contente que Polisse n'ait pas été plus récompensé.


Ca m'a donné envie de voir l'Apolonide et l'Exercice de l'Etat. Je suis ravie pour Michel blanc que je trouve excellent.
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
Dakota



Joined: 12 Feb 2012
Posts: 20

PostPosted: Sun 26 Feb - 14:46 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

- Martha Marcy May Marlene -

Après avoir fui une secte, Martha se réfugie auprès de sa sœur aînée, et de son mari. 2 années se sont écoulées sans que celle-ci donne de nouvelles.. Incapable de se confier, Martha oscille entre realité et illusion ; les souvenirs de son ancienne vie la hantant au point de lui faire perdre pied.

Le film aurait pu tomber dans le pathos et dans l'excès, mais au contraire la réalisation est finement ciselée et se concentre sur les personnages et d'ailleurs ce n'est pas un film sur les sectes comme on pourrait le penser. Le film est ponctué de flashforwards, ce qui pourrait déranger mais finalement l'histoire nous est révélée au compte goutte. (Lost a du en inspirer certains...)

Elizabeth Olsen est belle aussi bien dans son interprétation que dans ses silences.

Très belle reprise aussi de la chanson Marcy's song par le troublant et déroutant John Hawkes... la scène du film est je trouve fascinante.

Pour conclure : C'est lent, il y a de beaux moments et c'est donc à voir :-)


Back to top
Margaux



Joined: 19 Feb 2011
Posts: 1,149
Localisation: Lamorlaye

PostPosted: Sun 26 Feb - 23:32 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

Chou wrote:
On va dire que le bilan est globalement positif.

Plus sérieusement, je suis ravie pour The Artist parce que c'est un excellent film joué par d'excellents comédiens. Jean Dujardin crève l'écran et Bérénice Béjo est lumineuse. Dans ce film, c'était le couple parfait.


Je suis aussi très contente pour Carmen Maura. D'autant que ce film, les femmes du 6ème étage était magnifique, émouvant et plein d'humanité.


Petit bémol pour le césar du meilleur acteur. J'aurais préféré qu'il soit attribué à Jean Dujardin ou Denis Podalydès ou encore Sami Bouajila. Autant j'ai adoré le film Intouchables autant je ne suis pas sure que ça méritait le césar du meilleur acteur...


Je suis contente que Polisse n'ait pas été plus récompensé.


Ca m'a donné envie de voir l'Apolonide et l'Exercice de l'Etat. Je suis ravie pour Michel blanc que je trouve excellent.

j'adore ce " j'espère que je vous dérange"...héhéhé je l'adore !

Back to top
MSN
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Mon 27 Feb - 00:57 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

LA DAME DE FER


Margaret Thatcher, première et unique femme Premier ministre du Royaume-Uni (de 1979 à 1990), autrefois capable de diriger le royaume d’une main de fer, vit désormais paisiblement sa retraite imposée à Londres. Agée de plus de 80 ans, elle est rattrapée par les souvenirs. De l’épicerie familiale à l’arrivée au 10 Downing Street, de succès en échecs politiques, de sacrifices consentis en trahisons subies, elle a exercé le pouvoir avec le soutien constant de son mari Denis aujourd’hui disparu, et a réussi à se faire respecter en abolissant toutes les barrières liées à son sexe et à son rang. Entre passé et présent, ce parcours intime est un nouveau combat pour cette femme aussi bien adulée que détestée.


Avec Meryl Streep


Je n'ai pas aimé.


D'abord, je n'ai pas aimé les aller-retour tellement fréquents et dans le désordre du coup on ne sait plus où on en est de l'histoire de la Bretagne (la Grande). Le début montrant Margaret Thatcher âgée et malade est trop long (j'ai failli m'endormir !!!)




mais bon... Meryl Streep est magnifique, égale à elle-même....
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Mon 27 Feb - 01:03 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

LA VIE D'UNE AUTRE


Marie a 41 quand elle se réveille un matin en ayant oublié 15ans de sa vie. Elle se réveille en se croyant au début d'une histoire d'amour, elle a un RV important qui devra la faire démarrer dans la vie professionnelle.
Quand elle se réveille, elle est à la tête d'une multinationale dont l'ancien PDG qui n'est autre que son beau-père lui a laissé les rennes. Son histoire d'amour tombe en lambeaux.


La fin est un peu mélo.


Mais l'histoire est belle. Et puis il y a Juliette Binoche et Mathieu Kassovitz.


Et l'appart'... Mon D-ieu cet appart !!!
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Mon 27 Feb - 17:02 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

Quelle joie!

Oui, quelle joie sans ombre ce fut d'apprendre les récompenses obtenues par The artist.

Je suis tombé littéralement amoureux de ce film dès la sortie de sa bande annonce qui tirait - déjà! - des larmes de plaisir. Ah, bon sang, l'art est de retour! Enfin! Enfin!

Oui, et il ne faut pas s'y tromper, il s'agit d'art. Le scénario est banal à force d'avoir été exploré (par les plus grands). La musique y est on ne peut plus classique dans tous les genres qu'elle explore, le jeu des acteurs, la mise en scène n'apportent rien de révolutionnaire si ce n'est l'annonce de la mort définitive et tant attendue de l'imposture Godard. Oui, rien n'est nouveau dans tout cela et pourtant tout y est neuf car - et on me pardonnera de le radoter sans cesse - l'art est par définition intemporel et se fiche bien de la nouveauté, contrairement à ce que croit - aussi dur que le fer - la pensée convenue des académiciens et des intellectuels à bon marché.
Mozart ou Beethoven n'ont rien inventé; Renoir, Balzac, Garnier pas davantage. Mais ce qu'ils ont créé était neuf, urgent et indispensable.

Il y a sans doute de meilleurs films que The artist. Peut-être même y en avait-il dans cette compétition. Mais voilà, The artist est une œuvre d'art et c'est bien cela qui fut ressenti, consciemment ou non, par ceux qui ont eu le bonheur de le voir et l'esprit de le récompenser.

On nous a dit - en France, et rien qu'en France - que les Américains avaient voulu saluer un film qui leur parlait d'eux. Ah, le beau crétinisme cartésien, incapable d'aller à l'essentiel à force de se perdre dans l'accessoire! Comme si on était touché par Bach parce que ses suites d'orchestre étaient des ouvertures "à la française"! Comme si on admirait Van Gogh parce qu'il avait peint en France! Mon Dieu! Mon Dieu! Que n'avons-nous pas brûlé Descartes avant qu'il ne commence à écrire!

Je n'ai pas la moindre idée de qui est Jean Dujardin. Je ne connais pas davantage Michel Hazaniavicius ou Ludovic Bource, le producteur, l'éclairagiste ou bien l'assistant qui préparait les cafés. Sont-ils admirables, humbles, vaniteux, bons, cupides, doux, cyniques? Je n'en n'ai pas la moindre idée. Ce qui est certain, c'est qu'ensemble, au prix d'un travail sans doute acharné, par ce mystérieux égrégore qui forge le talent et produit le génie, ils ont offert, bien au delà de ce qu'est le cinéma à lui seul, une œuvre d'art.


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,857
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Mon 27 Feb - 17:23 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

Z'avez du bol, je n'ai pas le temps d'écrire ! Mais je salue M'âme Chou et Miss Dakota. Quant à Môssieur Titanic, je lui en collerais, moi, des "égrégores", sans doute égarés entre deux loges...

Vous ne perdez rien pour attendre.



Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Mon 27 Feb - 17:32 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

Paranoïa bretonne! (hin hin hin)

L'égrégore n'a rien d'exclusivement maçonnique. Tsssss...

D'ailleurs, souvent, il règne ici cette sorte de mystérieux élément qui nous rend meilleurs collectivement que nous ne pourrions l'être séparément. L'égrégore peut naître dans les orchestres comme dans les réunions de marketing, dans une réunion d'amis, un conclave ou un autocuiseur.

Et il ne faut pas être jaloux des maçons qui savent manier cet élément mieux que les autres. C'est déjà pas terrible d'être breton, mais si, en plus, il faut être jaloux! Hein!

(pouf pouf pouf)
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,857
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Mon 27 Feb - 18:39 (2012)    Post subject: Cinéma Reply with quote

Nt, nt, nt...

Chez les gens bien-nés, se tenant légitimement à l'écart du parfum de soufre des loges et autres officines ésotériques à la gloire de celui-d'en-bas, on appelle ça la Communion des Saints.

En Bretagne, comme ailleurs.

Vade retro, navi diabolica !

 


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index -> black cat -> Cinéma All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 310, 11, 1247, 48, 49  >
Page 11 of 49

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group