Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Musique classique
Goto page: <  1, 2, 324, 25, 2646, 47, 48  >
 
Post new topic   Reply to topic    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index -> black cat -> Musique
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,923
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Thu 19 Feb - 13:11 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Suite à une conversation que nous avons eu à propos de Jonas Kaufmann, je propose à mon ami Titanic un très court extrait de Rigoletto de Verdi dans lequel on voit Kaufmann interpréter La Donna e Mobile.

Kaufmann est un immense ténor à l'incroyable talent.

Môôôssieur Titanic notera que j'ai évité de lui soumettre Lohengrin afin de ne pas fausser son jugement et de ne pas tenter le diable...



Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 19 Feb - 13:11 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,923
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Fri 27 Feb - 08:19 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Consternation.

Il y a maintenant environ un mois, je reçois un appel téléphonique de la part d'un membre du GMC qui me dit: "Allô, Tanguy ? Dis-moi, tu ne serais pas intéressé par les Chorégies d'Orange, cet été ? Il y a ton idole, Jonas Kaufmann !"

Inutile de dire que j'accepte, enthousiaste. Sans même chercher à en savoir davantage. Tant il est vrai que j'adore Kaufmann, immense ténor Allemand, que je rêve de voir un jour à Bayreuth dans Lohengrin. C'est donc le coeur joyeux et l'âme légère que je me dis que, pour une fois, le 14 juillet ne sera pas une date funeste !

Et, c'est hier soir que, par hasard, je me dis "Au fait, je ne sais même pas de quel opéra il s'agit". Je me connecte, je regarde et... je tombe à la renverse. Jonas Kaufmann joue le rôle de Don José dans Carmen...



Je ne donnerai pas d'explications complémentaires. Adressez-vous à Titanic...


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,510
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sat 28 Mar - 08:00 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

N'étant pas abonné aux Echos, je n'ai pas pu lire l'article auquel vous faites allusion. Mais il est vrai que la situation des orchestres français est épouvantable. Et, comme beaucoup, j'ai les mains liées pour en parler librement puisque dire véritablement les choses conduirait à condamner ce qui pourrait - peut-être - être préservé. 
Le monde de la musique n'a rien à envier aux lâchetés et aux escroqueries du monde de l'art. Mais si ce dernier ne dépend, finalement, que de fonds plus ou moins privés et échappe ainsi pour l'instant aux épreuves du réel, le monde de la musique, lui, est et a toujours été dans la main de la puissance publique qui hésite aujourd'hui à continuer de l'alimenter en caviar, en langoustes et en Pétrus. 


Tout autant gangrèné que la politique par les fonctionnaires blasés, les carrièristes sans scrupules et les rapaces invétérés, le monde de la musique est aujourd'hui exsangue. Beaucoup de Cassandre l'avaient annoncé et cette prédiction qui n'avait rien d'un oracle se fondait sur la simple observation du réel : rentes de situation incompréhensibles, syndicalisme irresponsable d'enfants gâtés, cachets à faire pâlir un footballer, programmations d'idéologues et gestion de saltimbanque. Le paraître, la frime avec, en prime, un académisme forcené allié à une modernité mensongère. Oui, je sais, en parlant de modernité mensongère, je frise le pléonasme. 


En cette époque où le concept veut dominer le réel, la Musique a payé un prix exorbitant, tout particulièrement en France car nul homme d'état d'une certaine consistance n'a daigné s'y intéresser. Et c'est une autoroute qui fut ouverte aux parasites. Maintenant que le gâteau a été dévoré et que les pâtissiers rechignent, les souris se désolent et réalisent qu'il ne reste plus que l'assiette et que celle-ci n'est pas comestible. 


Ce qu'il convient de pleurer, ce sont les destins périlleux de milliers d'anonymes talentueux, de ces contrebassistes sincères et généreux, de ces cornistes intrépides, de ces hautboïstes virtuoses que de véritables gangsters entrainent dans leur chute. Ces musiciens qui sont la grandeur des orchestres vont payer l'addition laissée par des gens dont la moralité n'a rien à envier aux pires barons des cartels colombiens. 


Pour en revenir à la façon dont on gère la musique en France, je vous cite cet exemple. Il y a quelques années, on donnait en Europe deux productions  prestigieuses de la Flûte enchantée. L'une par l'Opéra de Vienne et l'autre par l'Opéra de Paris. A vienne, on a joué tant que le public s'est présenté (plusieurs dizaines de fois). A Paris, un con décida dans son bureau qu'il y aurait cinq représentations (il aurait aussi bien pu en décider quatre ou bien six), sans le moindre égard pour les spectateurs qui faisaient la queue pendant toute la nuit pour espérer obtenir une place, sans le moindre respect pour sa mission, sans la moindre angoisse pour la pérennité de la magnifique institution qu'il fragilisait. 


Et, contre tout bon sens, on persiste, en France, à vénérer Landowsky, Libermann, Bergé, Barenboim, Dutilleux, Boulez, Messiaen, et bien d'autres encore. La liste est d'une longueur effrayante. Certains, bien sûr, ont eu du talent (ce qui est la moindre des choses) mais tous auront la mort de quelques orchestres français sur la conscience. 



_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Le Nain Jaune



Joined: 31 Jan 2011
Posts: 3,550
Localisation: outlanda

PostPosted: Sat 28 Mar - 08:01 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Pourquoi Messiaen?
_________________
En toute chose, on ne sort de l'ambiguïté qu'à ses dépens.


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,510
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sat 28 Mar - 08:02 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Ah! Comment vous dire.... C'est si compliqué... Mais, bon, il se trouve que je travaille à faire travailler mon ordinateur et que j'ai donc du temps. Mais vous, cher Jacques le Nain Jaune(c), en aurez-vous assez pour me lire?

Autant vous prévenir, répondre à votre question si claire et apparemment si simple et limpide, m'oblige à partir d'assez loin; en quelque sorte, à prendre de l'élan (ce qui est plus sportif et utile que de prendre du caribou).

Il y a au moins deux compréhensions de l'humanisme. L'une, sans doute d'origine chrétienne, définit l'humanisme comme une prise en compte bienveillante de l'autre en s'identifiant à lui. Plus simplement, il s'agit de penser : finalement, l'autre, c'est moi. Je ne développe pas (pire! je caricature) car c'est l'autre définition de l'humanisme qui nous intéresse ici. Cette autre compréhension de ce mot veut nous dire que l'homme peut et doit être à l'origine, au centre et à la destination de tout. Dieu, la Nature, le Naturel ne sont plus que des hypothèses finalement égales entre elles et que l'on peut opposer à d'autres comme la culture, l'ordre social, le Beau, le Laid, le Bien, le Mal, etc. L'important, finalement, étant que cela puisse profiter à l'idée que l'on se fait du destin humain. Le Communiste, le Nazi, le Khmer Rouge peuvent ainsi avancer qu'une société humaine convenablement éduquée par les soins de l'Etat pourra bâtir une morale neuve et forger des esprits pensant dans telle ou telle direction. Vous savez tout ça aussi bien que moi. Mais développons un peu en grattant ici ou là quelques conséquences.

Prenons la compassion. Pour la plupart des esprits simples dans mon genre, elle fait partie d'une sorte d'ordre naturel puisque l'homme a compris depuis la nuit des temps qu'elle était nécessaire à la survie de l'espèce ou/et de la Société (prendre soin du blessé, du vieux parent, de celui qui a faim ou soif, rebâtir la grange communale qui a brûlé, etc. On peut étirer ce sentiment indéfiniment).

D'autres nous disent : Mais pas du tout! vous pensez cela parce que des philosophes et des religions vous l'ont enseigné! Vous avez été programmés par votre culture!  Et voilà mes humanistes de deuxième génération qui pointent le bout de leur nez : rien n'est naturel, tout est culturel, nous assènent-ils. Et, forts de cette certitude, ils peuvent donc modeler l'esprit et les valeurs de l'homme. Pour peu que l'on soit nazi, communiste, khmer rouge ou libéral, on apprendra à l'enfant que cette compassion n'est que faiblesse condamnable et mortifère et que le Faible, le Malade, le Juif, le Bourgeois, celui qui porte des lunettes ou celui qui ne sait pas gagner de pognon doivent être éliminés pour le bien de la fourmilière société. 
Pour ma part, et vous vous en doutez, je ne partage pas ce point de vue. Hum, je ne parle pas des horreurs que je viens de décrire mais de la démarche intellectuelle. Je veux dire qu'il me semble fort heureusement impossible de programmer ainsi le cerveau humain.
Parmi les gosses des Jeunes Hitlériennes, parmi les jeunes Gardes Rouges, parmi les enfants tortionnaires de Pol-Pot et les étudiants d'HEC, il s'en est toujours trouvé qui - allez savoir pourquoi! - sans pour autant renier consciemment ce qui leur avait été enseigné, ne pressèrent pas sur la détente ou, un beau jour, ne manièrent pas le gourdin dont on les avait armés ou se refusèrent à ruiner quelques milliers de petits porteurs. On finit toujours par trouver des gens accessibles au doute et, donc, à la pensée libre. Ces gens à l'esprit plus agile finissent toujours, tôt ou tard, par l'emporter. Oui, elle est presque darwinienne, mon histoire.
Tous ces régimes affreux étaient condamnés. Et si la plupart d'entre-eux disparut sous des assauts extérieurs, je suis prêt à parier qu'ils auraient implosé un jour ou l'autre. Conclusion? Vous aurez beau formater les esprits, certaines constantes reviendront parce qu'elles sont nécessaires à la survie. Les baleines ne respirent qu'à l'air libre mais ne peuvent survivre naturellement que dans les océans. Voilà pourquoi elles ne gambadent pas dans les prairies. Vous le constatez, c'est par la qualité des exemples que l'on démontre le sérieux et la pertinence d'une démarche intellectuelle.

Et Messiaen dans tout ça? Un peu de patience car je vais prendre mon temps (mon logiciel d'édition est en train de ramer lamentablement, ce qui me donne au moins une dizaine d'heures).

D'autres humanistes dévoyés ont également pensé, par exemple, que la douleur était elle aussi culturelle et, en conséquence, qu'elle pouvait être vaincue (je n'ai pas dit "dominée") et niée par l'esprit humain. On a ainsi vu - sans doute bien avant Sparte! - des gens se frapper les tibias à coups de marteau, un peu chaque jour, persuadés qu'habitués à la douleur, ils se libèreraient de la souffrance. Après tout, ils y sont peut-être parvenus mais ils ont tous fini culs de jatte, ce qui a dû quelque peu les décevoir et ce qui explique pourquoi on utilise toujours autant d'aspirine et de morphine de nos jours.

Vous êtes encore là? C'est bien. Alors je continue.

Bien évidemment, nos humanistes ne se sont pas contenté d'explorer l'ordre social et la physiologie. La Culture s'offrait, nue et avenante, sans pudeur, elle tendait ses Beaux-Arts à la concupiscence des Conceptuels. Et puis, puisque tout est culturel, ben, occupons-nous de la culture! Ah ah ah! A table!

Et ils se ruèrent. Alors, je ne vais pas m'appesantir sur la peinture au jet, la sculpture plane, le nouveau roman, ou la danse statique, je vais me contenter de la musique. Pardon, de la Musique.

Qu'est-ce donc, pour les compositeurs en herbe, que cette musique qu'ils découvrent au Conservatoire à la fin du XIXe siècle et à l'aube du XXe? Un rythme, une harmonie et une mélodie. Les trois dimensions qui permettent l'émergence de la quatrième (celle qui prend possession de votre écran), l'émotion. Le rythme? Il se doit - un peu comme en poésie classique - de répondre à certaines carrures, toutes répertoriées. L'harmonie? Ah! D'innombrables traités l'enseignent. La mélodie? Plus instinctive, elle répond néanmoins elle aussi à certaines règles (quand un truc monte, il y a fort à parier qu'il va redescendre (comme Au clair de la lune par exemple) et puis il y a la règle de l'antécédent et du conséquent, etc. Je ne veux pas vous lasser). Nos jeunes, pétris de cette forme d'humanisme à laquelle je n'adhère absolument pas, ont très vite considéré ces règles comme des spéculations culturelles que l'on pouvait, après tout, changer ou remplacer par d'autres. Et puis, reconnaissons-le, l'académisme était étouffant et la confusion très bourgeoise entre Art et art décoratif devait être insupportable - à juste titre - pour ces esprits aussi rebelles que majoritaires. La démarche fut grégaire mais elle ne manquait ni de légitimité, ni d'excuses... ni de gens d'immense talent.

Certains firent de la provocation en tordant les règles sans surtout les abandonner. Poulenc est l'un de ces dandies rigolards. D'autres expérimentèrent en revenant très régulièrement s'abreuver aux règles d'antan. Je pense à Milhaud. D'autres encore, avec un génie époustouflant, firent de l'argent et de la rente en dosant avec exactitude ce qu'il convenait de faire pour épouvanter le bourgeois tout en s'attachant sa bourse. Ah! Les Russes! Strawinsky (avec un w), Prokofiev, Chosta, Khatcha... et puis Ravel. Tous ceux-là, on les joue encore et on ne cessera jamais de le faire. Ils n'ont finalement rien renié. Ils ont conservé tout en taquinant, ils ont fait avancer des règles (je devrais parler d'habitudes) qui n'avaient jamais été véritablement statiques.

Et puis, il y a ceux qui ont franchi le Rubi sans s'apercevoir qu'il était un peu con, ceux qui se sont laissés persuader que l'harmonie tonale n'était agréable que par habitude (par culture) et qu'il était non seulement possible mais souhaitable de l'abandonner afin de passer à autre chose pour que la Musique continue d'avancer. Mmmmmm.... je devrais dire - pour être plus précis - "pour que l'esthétique de la musique" continue d'avancer. Pourquoi cette lourde insistance de ma part? Parce que ces gens, non content de s'être trompés, ont démontré qu'ils n'étaient à la Musique que ce que sont les grammairiens à la Littérature. Et Messiaen, certes moins radicalement que ces fous depressifs de Viennois ou que Boulez et ses complices, a pris délibérément cette direction. Je ne nie rien du talent - et peut-être même du génie - qu'il met dans son art, mais il n'en reste pas moins que sa musique ne peut que procurer un épouvantable ennui. Ah! Je vous entend déjà, cher Jacques le Nain Jaune(c)! Vous me dites : "mais enfin, Hms, je connais bien des gens qui l'apprécient et, moi-même, il m'arrive de ....". Certes, certes, je ne peux le nier. Mais qu'appréciez-vous sinon une esthétique? L'art, ce n'est pas une esthétique, c'est une émotion. Et quelle émotion avez vous reçue puisque vous vous êtes endormi avant même la fin du premier acte de son interminable Saint François d'Assise (encore heureux qu'il ne reste pas debout tout ce temps!)? Sa Turangalîla symphonie? Mais bon sang, à part ceux qui s'étaient retrouvés piégés dans une salle de concert, qui osera prétendre avec le lyrisme de Cahuzac,  en avoir écouté (avec joie) les dix interminables mouvements en une seule fois et sans faire autre chose en même temps? Cette musique, on peut l'admirer et la travailler. C'est même mon cas. Mais elle n'est pas faite pour être écoutée. Avouez que c'est étonnant pour un art qui s'était voulu sonore pendant si longtemps.

Cher Jacques le Nain Jaune, je vous tiens un deuxième pari, très comparable au premier : avant 2050, son œuvre sera oubliée. Oui, car la Musique a cet avantage sur la peinture qu'elle coute plus qu'elle ne rapporte. En musique, il n'y a pas ce "marché de l'art" qui permet à bien des toiles de bénéficier d'une admiration et d'un amour ne se fondant que sur l'artifice et le virtuel. Si l'on interdisait le commerce des tableaux, les Basquiat (je parle des œuvres), vous le savez aussi bien que les marchands d'art, finiraient dans les poubelles où elles sont nées.

Pourquoi m'en suis-je pris à ce malheureux Messiaen? Tout d'abord pour énerver le bourgeois qui sommeille en chacun de nous; je ne le conteste pas. Mais surtout parce que cette "musique", devenue académique et subventionnée, a vidé les caisses aussi rapidement que les salles de concert. Pire! elle a irrémédiablement condamné au mépris, à l'anonymat et parfois à la mort (je pense au triste destin d'André Mathieu, par exemple) tous ceux qui ne pouvaient résister aux attraits de la tonalité parce que tout leur être leur hurlait à l'âme qu'il existe un ordre naturel. Cet ordre naturel, on peut très honorablement le modérer afin de l'adoucir (on appelle même ça "la civilisation"). Mais on ne peut ni le nier ni l'ignorer. Si ces gens n'avaient pas créé le vide autour d'eux, je crois très sincèrement - comme,  secrètement, la plupart des musiciens - que la situation de nos pauvres orchestres serait bien meilleure.

Mon cher Jacques, je vous ai répondu et vous savez maintenant pourquoi votre fille est muette (c).
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,510
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sat 28 Mar - 08:04 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Pour Jacques le Nain jaune(c) :



Pour Tanguy :



Pour Margaux :





Pour Tonton :


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,923
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Sat 28 Mar - 08:08 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Concernant "l'improvisation" qui m'est dédiée, d'emblée, un type qui est capable de traduire Gloria in excelsis Deo par "Gloire à Dieu dans les hauteurs", qui plus est avec cette morgue de surveillant d'école catholique moderniste, ça n'augure rien de bon pour la suite. Et effectivement...

Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,510
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sat 28 Mar - 15:23 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

En effet. Mais qu'il n'y ait aucun malentendu : Olivier Messiaen, ce n'est pas rien et c'est même beaucoup! Le problème est que, dans la Querelle des bouffons (la seule qui vaille), il appartient au camp de Rameau, celui qui a gagné la bataille du XXe siècle et qui a tout accaparé. Nous, les rousseauistes, nous avons été laminés.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
tonton Kristobal



Joined: 02 May 2014
Posts: 1,587

PostPosted: Sat 28 Mar - 18:13 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Tanguy wrote:
Concernant "l'improvisation" qui m'est dédiée, d'emblée, un type qui est capable de traduire Gloria in excelsis Deo par "Gloire à Dieu dans les hauteurs", qui plus est avec cette morgue de surveillant d'école catholique moderniste, ça n'augure rien de bon pour la suite. Et effectivement...

Ca vient peut-être de la traduction anglo-saxonne qui utilise 'in the highest" pour   "in excelsis";

Mais il y a plus fin comme origine. Lisez cela, ça ouvre certaines perspectives  y compris pour le second verset de la prière de louange  : http://www.radio-silence.org/Arch/FPO/pdf/fpo_art011.pdf


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,923
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Sun 29 Mar - 13:50 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

tonton Kristobal wrote:

Tanguy wrote:

Concernant "l'improvisation" qui m'est dédiée, d'emblée, un type qui est capable de traduire Gloria in excelsis Deo par "Gloire à Dieu dans les hauteurs", qui plus est avec cette morgue de surveillant d'école catholique moderniste, ça n'augure rien de bon pour la suite. Et effectivement...



Ca vient peut-être de la traduction anglo-saxonne qui utilise 'in the highest" pour   "in excelsis";

Mais il y a plus fin comme origine. Lisez cela, ça ouvre certaines perspectives  y compris pour le second verset de la prière de louange  : http://www.radio-silence.org/Arch/FPO/pdf/fpo_art011.pdf


Je me suis permis de vous répondre dans le forum Religion, sous forum Catholicisme.


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,510
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sun 29 Mar - 22:45 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Merci, Ô Tanguy!

Excellente nouvelle : La Seine-Maritime vient de passer à Droite! Et c'est à dessein que je m'en réjouis dans le forum Musique classique et non pas dans celui consacré à la politique.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,923
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Mon 30 Mar - 13:19 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

hms titanic wrote:

Merci, Ô Tanguy!

Excellente nouvelle : La Seine-Maritime vient de passer à Droite! Et c'est à dessein que je m'en réjouis dans le forum Musique classique et non pas dans celui consacré à la politique.

grenouille


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,510
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Mon 30 Mar - 14:55 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Merci, Ô Tanguy. Ta joie fraternelle me touche infiniment.


Il faut dire que la politique culturelle instaurée en Seine-Maritime par la majorité socialiste a été calamiteuse pour tous les ensembles et compagnies artistiques. Cela n'a rien à voir avec un positionnement à Gauche mais, tout simplement, parce que ces gens ont eu un jour une exécrable idée et qu'ils l'ont, bien sûr, appliquée sans la moindre concertation.

Pour faire fonctionner le spectacle culturel, vous avez deux acteurs principaux : les zartistes et les structures qui les accueillent (les théâtres, les saisons culturelles, les festivals, etc.). En général, un Conseil général départemental soutient l'un ou l'autre et, le plus souvent les deux. Mais en Seine-Maritime - allez savoir pourquoi - un génie a eu l'idée de ne plus soutenir les troupes mais uniquement les structures d'accueil. Pas grave, me direz-vous, puisque la somme d'argent peut rester la même et qu'après tout, une telle organisation est plus simple, plus claire et évite les financements croisés. Bon.

Mais mettez-vous une minute à la place d'un directeur de festival qui vient de recevoir sa subvention. Pour bâtir sa saison, il regarde les offres artistiques et que constate t-il? Tout simplement que les compagnies, les ensembles et les orchestres du reste de la France (et qui sont subventionnés) lui coûteront infiniment moins cher que les artistes de Seine-Maritime qui, eux, sont obligés de facturer le prix coutant et réel de leurs prestations. Le choix est clair puisqu'une troupe bretonne ou picarde proposera un prix pouvant être deux ou trois fois inférieur à celui avancé par les saltimbanques locaux.

Fort heureusement, cette majorité incompétente (au moins sur le plan culturel) a été renvoyée avant d'avoir réussi à assécher complètement les interprètes et les créateurs du département mais je peux vous dire que bien des comédiens, danseurs et musiciens ont eu à souffrir - et pour certains ce fut dramatique - d'une politique aussi imbécile.

Bien évidemment, le président socialiste du Conseil Départemental n'en a certainement rien su. depuis les inaccessibles sommets où il régnait sur son bas peuple, il n'avait pas le temps - le pauvre! -de se préoccuper d'aussi misérables broutilles. En matière culturelle et, plus particulièrement concernant la Musique, on délègue et on confie les dossiers à des experts qui sont en la matière, le plus souvent et par force, des saltimbanques ratés dont les compétences sont douteuses et les passions artistiques et spirituelles inexistantes. Ben oui, s'ils avaient pu faire une carrière de bassoniste, ils seraient sur scène et non pas assis tristement dans leur petit bureau envahi de gros dossiers poussiéreux. Je caricature, mais vous avez compris l'esprit.

Rien ne promet que la nouvelle majorité de Droite sera plus éclairée mais rien ne pouvant être pire que des montants de subventions réduits au zéro, il est permis d'espérer. Un peu. Un chouïa.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,923
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Mon 30 Mar - 15:26 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

"Le choix est clair puisqu'une troupe bretonne (...) proposera un prix pouvant être deux ou trois fois inférieur à celui avancé par les saltimbanques locaux".

Heureusement qu'un tel cas n'est que théorique, car jamais aucun Breton n'est venu s'aventurer dans des contrées aussi inhospitalières, fut-il armé de sa harpe celtique. Moi-même, jamais il ne me viendrait à l'esprit de venir promener un Marshall et une Gibson au Havre.


Alors, en désespoir de cause et afin d'illustrer la fable Le Héron de La Fontaine, il reste Little Bob Story... Quand on pense qu'ils sont "deux à trois fois plus cher", ça fait peur.



grenouille
"Le désir peut loger chez une précieuse.
Celle-ci fit un choix qu'on n'aurait jamais cru,
Se trouvant à la fin tout aise et tout heureuse
De rencontrer un malotru".


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,510
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Mon 30 Mar - 15:52 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Je signale au Sapajou du Grand Ouest que je causais de Musique et non de ces formes tribales de transe bruyante qui se jouent en frappant en cadence sur des bidons et en hurlant des onomatopées.
Ces manifestations physiologiques n'ont pas besoin de subventions culturelles.

Il faudrait voir du côté du social. Ou peut-être la Sécu. Je ne sais pas trop....


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,923
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Mon 30 Mar - 15:55 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Ah oui, c'est vrai.

Lui, il est du Nord. Mais je ne sais pas s'il est deux à trois fois plus cher...



Uhuhuh !! C'est inécoutable, hein... 


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,510
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Mon 30 Mar - 16:42 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

J'men vais te transférer ça en forum Outness, moi, que ça va pas faire ni une ni deux!


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,510
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Mon 30 Mar - 18:37 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Ah, puisque le Godzilla de Pin-Pon m'a mis de bonne humeur, voici quelques trucs rigolos. Enfin.... rigolos. C'est ce qu'on appelle de la "musique légère". Style qui peut se définir par sa constante lourdeur mais qui, au premier degré comme au deuxième, vous procure un je ne sais quoi de plaisir inavouable. Bref, cette musique pénible à travailler est la plus marrante à jouer. 

Une espagnolade pour commencer. Et, à mon avis, le Chouchen de Puteaux ne va pas du tout aimer. Mais alors pas du tout du tout du tout du tout. Il n'empêche 

que la dame qui joue les castagnettes est extraordinaire. Une leçon d'énergie intérieure qui se communique à l'orchestre, au chef et au public. Epatant, j'vous dis! E-pa-tant !


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,923
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Mon 30 Mar - 18:42 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Moui...

(air dubitatif).

Euhhh... C'est très bien. Ben voui, elle joue bien des castagnettes, la dame. Ah ben oui, hein...

Si, si... Rolling Eyes


Last edited by Tanguy on Mon 30 Mar - 18:46 (2015); edited 1 time in total
Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,510
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Mon 30 Mar - 18:43 (2015)    Post subject: Musique classique Reply with quote

Et cette belgerie austro-hongroise qui vous sent le cuir, l'écurie et la cire à moustache! Ah, formidable! C'est nul mais tellement bien écrit, tellement bien composé qu'il faut du génie pour l'avoir produite! 


Et puis, comme le Sybarite de Brest adore la trompette, hein, j'vais pas m'gêner!





_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index -> black cat -> Musique All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 324, 25, 2646, 47, 48  >
Page 25 of 48

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group