Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Recettes de cuisine
Goto page: <  1, 2, 39, 10, 11, 12, 13  >
 
Post new topic   Reply to topic    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index -> black cat -> Cuisine
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Tue 10 Mar - 12:23 (2015)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Tanguy wrote:
Et c'est moi le méchant...

Moi qui disais simplement que la campagne, c'était plein de poutres apparentes et de coqs vindicatifs. Et je ne parle pas des araignées...

Dans mon minaret de béton (c), c'est plutôt calme côté poutres apparentes, coqs et araignées. Encore que suis quasiment certain que parmi les copropriétaires du minaret en question, il doit bien y en avoir au moins un qui a cru nécessaire de mettre des poutres au plafond !

Que voulez-vous, on trouve des pervers partout !


Dans votre minaret en béton, vous avez des chats dégénérés qui n'ont même jamais vu une souris !!!
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
Publicité






PostPosted: Tue 10 Mar - 12:23 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,857
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Tue 10 Mar - 13:21 (2015)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Mais... Evidemment qu'il n'y a pas de souris chez moi ! Quelle horreur ! Pourquoi pas un coq aussi ?

Ni souris, ni rien qui viendrait mettre en péril la merveilleuse harmonie qui règne dans le minaret. Et ce pour le plus grand bonheur du très joli Pépère et de moi-même.

Autres choses ?


Back to top
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Tue 10 Mar - 14:44 (2015)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Normal que Pèpère n'aie jamais vu une souris !!! Il est comme l'était ma grand-mère : il ne sort jamais de chez lui et fait la yachtné en regardant ce qu'il se passe par la fenêtre !!!
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Wed 11 Mar - 19:15 (2015)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Ah, ils sont beaux, les émigrés bretons! Ca vous fait tout un machin à propos de la corrida et de la chasse, du gavage des oies et de l'étranglement des canards et puis ça vous emprisonne à pépertuité de pauvres chats entre quatre murs de béton. 


Tanguy, mon ami, si tu aimes vraiment les animaux, il faut offrir une laisse à Pépère et aller le promener chaque jour. Tu peux même l'emmener lorsque tu travailles (même si c'est assez rare). 


Mais non, tu n'auras absolument pas l'air ridicule. Les gens seront émus par l'amour sincère que tu portes aux animaux. 


Et puis, Pépère va retrouver du muscle et un poil magnifique. Ce dont tu te féliciteras lorsque tu le mitonneras en civet et que tu te feras un joli bonnet avec sa fourrure. 



_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Wed 11 Mar - 23:06 (2015)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Avec sa fourrure, M'sieu Tanguy se fera un Streimel, un beau Streimel !!!
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Thu 12 Mar - 03:12 (2015)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Ca se mange? 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Thu 12 Mar - 08:31 (2015)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

La fourrure non, bien sur... c'est pour ça qu'il s'en fera un beau streimel
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Thu 12 Mar - 08:31 (2015)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Dans le chat, c'est comme dans le cochon : tout est bon
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Thu 12 Mar - 14:51 (2015)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Bon alors, le sczwhcztrreimelle, ça ne se mange pas. C'est ça? 


Aucun intérêt. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Thu 12 Mar - 16:09 (2015)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Sauf si tu veux manger ton chapeau !!!



_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
tonton Kristobal



Joined: 02 May 2014
Posts: 1,575

PostPosted: Thu 12 Mar - 17:52 (2015)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Je reviens vers vous Monsieur l'Amiral, à propos de  ce que vous nous dites des choses d'avant, de ces choses qui avaient du goût et  de l'esprit -   c'est à dire  un peu de cette grande profondeur qui fait de nous des hommes intelligents. Car  il ne suffit pas de  goûter aux choses, de savoir les préparer, de les mettre ensemble, il faut aussi savoir les dire -  leur faire dire ce qu'elles ne peuvent exprimer seules, fût-ce par le goût ou le savoir faire qui les rappelle à nous. N'y a -t-il pas dans le langage des hommes quelque chose qui les fait exister bien au-delà d'elles-mêmes. Ou plutôt qui leur rend la vraie justice de ce qu'elles voulaient nous dire, avaient à nous dire du Monde?  Il faut vous féliciter pour cela, vous qui savez  goûter, préparer, mais aussi faire chanter ces choses,  leur rendre grâce, les mener d'un Paradis perdu jusque vers Dieu...
Pour vous remercier de tout cela, je voudrais vous offrir la recette de la liqueur de fenouil.
C'est dans Giono.  Quatre personnages sont assis autour d'une table et goûtent une liqueur.
C'est un peu comme la scène des Tontons Flingueurs dans la cuisine, la métaphysique en plus.

—  Qu’est-ce que c’est ? demanda Jourdan
— Ah ! ça, dit Honorine, c’est ma liqueur. Un secret. Malin qui devine."
Bobi goûta lentement.
"Il y a du fenouil, dit il.
— Ca c’est facile," dit Honorine.
Bobi but une gorgée.
"Du serpolet, un peu de genièvre, et attendez..."
Il avait à ce moment-là son sourire. Jourdan se dit : "Ca commence."
Bobi se lécha les lèvres.
"Vous avez, dit il, ouvert une galle d’yeuse. Au milieu est une petite boue noire. Vous avez pris ça du bout du couteau, et, peut être deux, pas plus de trois.
— Deux et demi, dit Honorine dans un souffle. Ca alors ! ...
— Comme cousin, dit Randoulet, celui là ! .... "
Jourdan avait pris un petit air heureux qui voulait dire : " Hé oui, c’est comme ça que nous sommes."
Remarquez, dit Bobi, que ça n’est pas difficile. Il suffit d’avoir goûté une fois la galle d’yeuse pour la reconnaître toute sa vie. Mais, votre grande découverte, madame Honorine, c’est de l’avoir mariée avec le serpolet, le fenouil et le genièvre. Ca, c’est des plantes joyeuses qui font soleil, nuage et joie de mai. La galle d’yeuse, surtout le cœur, c’est noir comme le sommeil de la terre."
Il y eut un silence et Randoulet demanda : "Pardon ?
— Oui, dit Bobi, je dis qu’il y a des choses qui par leur goût ou leur couleur, quand on les a sur la langue ou dans les yeux, font joie et d’autres qui font deuil. Trois choses de joie, une de deuil, ça fait vivant."


Giono - Que la Joie Demeure


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sat 6 Feb - 05:25 (2016)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Bon sang de bonsoir, cher et admirable Tonton, je n'avais pas lu votre intervention qui date de l'année dernière! Et quel plaisir de vous lire tous les deux, Giono et vous! Merci pour cette joie. Merci! Merci! 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sat 6 Feb - 06:29 (2016)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

J'étais venu réparer une injustice pour causer de la façon la plus simple de préparer les lentilles. Les lentilles! Prodigieuses et délicieuses légumineuses que le vulgaire croit prolétaires alors que la Bible elle-même nous enseigne leur incomparable valeur en même temps que la très lucide gourmandise d'Esaü, le premier des gastronomes (et qu'on vienne donc contester ma lecture des Ecritures)! 


On choisira tout d'abord d'excellentes lentilles du Puy, toujours vertes comme Henri IV et toujours fermes comme Mont-Saint-Jean. Si l'on veut, on les fera tremper une heure ou deux dans l'eau froide mais, je vous l'assure, cette démarche n'est en rien obligatoire. Certains, même, condamnent cette pratique au motif qu'elle amollirait la lentille alors que celle-ci, après cuisson, ne sera appréciée par ses adeptes qu'à la condition d'opposer une virginale et douce résistance à la dent de l'affamé. 


Dans une cocotte - qui ne sera jamais "minute" -, le cuisinier avisé fera fondre une belle cuillère de graisse d'oie (ou de canard, ou de cochon, ou de breton) sur un feu vigoureux. Alors, on jette les lentilles dans ce bain déjà chaud que le temps, bientôt, aura rendu brûlant. Ainsi, les lentilles vont-elles supplier et gémir pour qu'on abreuve la soif ardente qui les gagne et, sans attendre, on les submerge alors et d'abondance (comme la chapelle ou bien la corne, c'est selon) afin de taire leur plainte agaçante. Puis, sans demander leur avis - pourquoi le ferait-on après tout? - on noie avec elles un oignon poignardé comme César mais, plus modestement, de trois clous de girofle. On complète avec une ou deux gousses d'ail grossièrement écrasées et deux ou trois belles poignées de morceaux de lard fumé. Croyez moi, ainsi bouilli, le lard partagera avec le plat bien plus de son aimable goût de cheminée que s'il avait été préalablement coloré dans la graisse brûlante. Il est temps d'ajouter quelques belles feuilles de laurier, des brins de thym, des herbes de Provence, de la muscade et puis du poivre. On ne salera pas, puisque le lard l'aura fait de sa propre initiative. 
On baisse le feu dès l'ébullition atteinte, on couvre et on laisse faire les choses pendant un généreux quart d'heure, pause qui me permet de parler saucisse avec vous. 


Mes amis, il faut que vous le sachiez, la lentille, qui a ses têtes et ses habitudes, exige une certaine sorte de saucisses et en refuse une autre. Oui, c'est ainsi. La Toulouse, pourtant aimée du Cassoulet, est bien trop crue. La Strasbourg et la Francfort désespèreraient et, de toutes façons, restent fidèles à l'Alsace qu'elles ne sauraient ainsi trahir en quittant leur lit de choucroute. Non mes amis, ces saucisses - aussi délicieuses qu'elles sont dans d'autres circonstances - n'ont rien à faire avec les lentilles et je ne peux que vous engager, partout dans le monde, à en interdire ou faire interdire un usage à ce point immoral. Les saucisses seront fumées et de trois sortes, ce qui fera tenir le plat à la fois du bûcher catholique et de la loge maçonnique. 
Ma proposition, qui ne saurait en exclure d'autres aussi délicieuses, est de réunir des Gendarmes (ravissantes choses aplaties et croquantes parfumées de cumin; on ne les trouve qu'allant par paires, comme les pandores), des Montbéliard et des Morteau. 


Mais voici notre quart d'heure atteint. On jette les gendarmes et les Montbéliard au milieu des lentilles et on plonge les Morteau dans une casserole séparée toute pleine d'eau bouillante et doublement brûlante puisqu'elle aura été préalablement poivrée. Et, parce que nous sommes civilisés et que nous ne craignons pas le bourgeois embonpoint, nous nous interdirons de transpercer les saucisses. Elle garderont ainsi leur graisses en ne pourront nous accuser de cruauté. 


Il faudra maintenant attendre une bonne vingtaine de minutes. On goûtera tout de même afin de vérifier mais, ce délai atteint, les lentilles devraient être à la fois très légèrement craquantes à leur surface et sensuellement fondantes dans leur intimité. 


Si l'on veut, on pourra par prudence mettre les saucisses en début de cuisson puis leur faire attendre au chaud que les lentilles veuillent bien finir de s'apprêter. Il serait en effet bien dommage de condamner les lentilles à l'insipide mollesse due à une cuisson excessive au motif que les saucisses n'auraient pas achevé leur cuisson! Mais, lorsque vous connaîtrez bien vos lentilles  - oui, leur sensibilité à la cuisson peut varier selon leur fournisseur - il n'y aura plus lieu de prendre de telles précautions. 


Les Morteau, roses de bonheur, seront tranchées et présentées à la manière d'un saucisson de Lyon; les Montbéliard séparées en tronçons et, enfin, les gendarmes présentés entiers. 


Un Bourgogne rustique complétera le plaisir de ce plat intemporel qui vous sent la notabilité de province et la catholicité paysanne. Et puis, si le cœur vous en dit, ajoutez donc des morceaux d'échine en cours de cuisson ou bien servez les à part après les avoir fait compoter puis colorer longuement dans un jus d'ail et d'oignons. Vous verrez, c'est somptueux. 


Bon, Jacques le Nain Jaune (c) me pardonnera : il ne s'agit pas d'un plat à déguster près de l'Equateur. Il y fait bien trop chaud et, de plus, il ne conviendrait pas de l'agrémenter de piment ou de toutes ces épices qui, là-bas, décidément, trop piquent. 


Mouais... bon... c'est la fin de la semaine....
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,857
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Sat 6 Feb - 16:27 (2016)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Ah, quand même !

En effet, ça faisait longtemps que L'Ogre de Saint-Adresse n'avait pas transformé l'ordinaire en excellence !

J'adore lire les commentaires gastronomiques de cet horrible barbare qui cautionne l'assassinat de Bambi.

On en mangerait !!


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sat 6 Feb - 19:26 (2016)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Moi, la nuit, j'ai faim. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,424
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Sun 7 Feb - 00:35 (2016)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Je crois que je vais en faire cette semaine
Je vais tester la recette de notre Titanic
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,857
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Sun 7 Feb - 14:00 (2016)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

hms titanic wrote:

Moi, la nuit, j'ai faim. 
Oh pas que la nuit...

C'est d'ailleurs ce qui caractérise l'Ogre: il a toujours faim.

Alors, forcément, Bambi et sa mère ne sont pas fiers...


Back to top
Margaux



Joined: 19 Feb 2011
Posts: 1,149
Localisation: Lamorlaye

PostPosted: Sun 7 Feb - 22:52 (2016)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Je ne cuisine plus ( enfin là je viens de faire une soupe chinoise comme celles qu'on trouve chez Picard) mais j'ai perdu le goût à la vie ( depuis que j'ai eu ma bagnole au garage 8 jours ou 9, et qu'on m'a volé mon portable ( des collègues )je n'ai même pas faim c'est dire...par contre le café, ça carbure à mort !pourtant l'hiver il y a de quoi faire...on va essayer le poisson cette semaine...

Back to top
MSN
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,857
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Sun 7 Feb - 23:43 (2016)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

La bagnole et le portable, ça fait beaucoup à digérer. D'où le manque d’appétit. Okay

La bagnole est réparée ? Et le portable changé ?


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Mon 8 Feb - 03:51 (2016)    Post subject: Recettes de cuisine Reply with quote

Margaux wrote:
Je ne cuisine plus ( enfin là je viens de faire une soupe chinoise comme celles qu'on trouve chez Picard) mais j'ai perdu le goût à la vie ( depuis que j'ai eu ma bagnole au garage 8 jours ou 9, et qu'on m'a volé mon portable ( des collègues )je n'ai même pas faim c'est dire...par contre le café, ça carbure à mort !pourtant l'hiver il y a de quoi faire...on va essayer le poisson cette semaine...





Une petite gousse d'ail et un morceau de gingembre de même taille que l'on coupe en minuscules morceaux. Tu les jettes sur un fond très mince d'huile d'olive déposé à la surface de la poêle. Lorsque ce lit très épars commence à sentir merveilleusement bon et qu'il roudillonne de plaisir, tu déposes des gambas décortiquées mais qui ont gardé têtes et queues. Juste quelques secondes et tu les retournes. Ah! elles sont écarlates maintenant! Tu les réserves et tu ajoutes un fond de jus de citron, un fond de verre de fine et une petite pluie de zest de citron et de persil haché. Trente secondes ont passé et il ne subsiste plus la moindre odeur d'alcool. Un bon morceau de beurre salé tu fais fondre hors du feu, jeune padawanesse et la sauce admirable sur les gambas tu peux maintenant verser. Une pincée de sel et le tour est joué! 


De l'épluchage de la première gousse d'ail à la découverte du bonheur d'exister, à peine sept minutes se seront écoulées. 


Un verre de Pouilly, quelques grains de riz. Et alors tu t'esclaffes :


- Le garagiste? Le portable? AH AH AH! Laissez-moi rire! Je m'en fiche! 



Il y avait aussi les coquilles Saint-Jacques, les filets de sole à la crème (avec des queues de langoustines, ah! bon sang!) ou la sole entière mais meunière.... je suis allé au plus rapide! Quant au filet de cabillaud au court-bouillon, ça, je ne sais pas faire et puis, même si ça se consomme, ça n'a jamais fait rigoler personne. Un peu comme les sardines. Même bonnes, même excellentes, elles te donnent l'envie de chanter le Fado. 


Mais, suis-je étourdi! Il y a encore plus simple et tout aussi joyeux : le saumon fumé! Des blinis, de la crème (avec un peu de coriandre moulue, une trace d'échalote et une cuillère de yaourt ou mille autres choses), de la Zubrowka sortie de la glace. Bon, avec ça, le fou rire et l'oubli des médiocrités sociales sont assurés. D'autant que le saumon fumé, ça donne soif et que la vodka, ça désaltère. 
Les roll-mops, ça aussi, c'est formidable. En plus, tu verses quelques cuillères de la marinade dans la crème (voir plus haut) et là encore, blinis et vodka. 


Ah, la vodka! On ne la célèbrera jamais assez! Pense donc, chère Margaux, que cette eau de vie est le seul breuvage qui peut contenter aussi bien le seigneur que le prolétaire : pour le premier, elle accompagne le caviar à la perfection et, pour le second, elle fait oublier, dès le troisième verre, qu'il n'y a pas de caviar, qu'il n'y en a jamais eu et qu'il n'y en aura jamais. Une vraie boisson communiste. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index -> black cat -> Cuisine All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 39, 10, 11, 12, 13  >
Page 10 of 13

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group