Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Belles choses.
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
 
Post new topic   Reply to topic    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index -> black cat -> Cuisine
Previous topic :: Next topic  
Author Message
tonton Kristobal



Joined: 02 May 2014
Posts: 1,575

PostPosted: Mon 28 Dec - 20:45 (2015)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

hms titanic wrote:
C'était un poulet aux écrevisses et nous étions treize, comme pour la Cène puisque, comme chacun le sait, vivre Noël sans songer à Pâques relève de l'hérésie ou de la celtitude.

Imaginez un peu! Une soixantaines d'écrevisses furent châtrées puis rapidement ébouillantées comme des eunuques qui auraient fabriqué de la fausse monnaie, tout ceci avant d'être décortiquées. Alors, d'une main ferme, alors que les délicates queues étaient réservée au frais,  les carapaces, elles, furent concassées puis jetées dans une grande sauteuse et, enfin, noyées avec le contenu de quatre bouteilles de cidre extrêmement sec. Un généreux verre de Calvados, du thym, du laurier, un gros oignon, les os de poulet, une trace d'ail, un excellent poivre et quelques tomates. L'ensemble fut porté à une douce ébullition pendant quatre heures afin de faire naître un extraordinaire fumet. J'y reviendrai.

Je vous ai parlé d'os de poulet. C'est que j'avais demandé à Hanibal de me préparer une petite vingtaine de pattes de poulet (oui, ces formidables poulets des fermes normandes), les cuisses et les pilons devant être désossés en un seul ensemble. Alors, je disposai sur la chair toute vive une belle tranche de foie gras cru et trois ou quatre morilles, quelques tours de moulin à muscade, puis de moulin à poivre (je vous ai dit que le poivre était excellent, un poivre de Madagascar) et trois pincées de fleur de sel ramenée de l'Ile de Ré. Madame Titanic, qui a des doigts de fée, réalisa alors de délicates paupiettes et les ficela à la façon des oiseaux sans tête.

Une heure avant le dîner, ces oiseaux sans tête furent déposés dans deux larges poêles et mis à dorer à feu très doux. Il fut bien sûr nécessaire de les retourner régulièrement afin que la peau prenne uniformément une belle et appétissante couleur.

Ah! Mais où donc ai-je la tête (c'est à cause de ces oiseaux!)! J'ai oublié de préciser que les morilles étaient surgelées, ce que vous aviez sans doute deviné puisque Noël n'est pas, dans nos régions, la saison de ces délicats champignons printaniers. L'important est qu'en se réchauffant à la température ambiante, les sémillants ascomycètes libèrent un jus au parfum prodigieux. Et ce jus, mes amis, je l'ai bien sûr ajouté au fumet d'écrevisses qui, le dîner approchant, avait été réduit au deux tiers, ce qui était parfait. Je passai donc le fumet au chinois afin de le filtrer et ajoutai - mon Dieu! - deux grands pots de crème aussi normande qu'épaisse. La sauce se formait, encore fallut-il qu'elle bouillît (hum) afin de réduire encore et de l'état de bisque, se muer en une sauce aussi onctueuse que pouvait l'être la belle voix de Jean Tissier et prendre une couleur extraordinaire rose-rouge-beige un peu sombre afin de luire mystérieusement lorsque les bougies de la table viendraient la caresser de leur lumière vivante. Mouais.... bon, continuons, c'est presque fini.

Alors, vint le moment de dresser les plats. Madame Titanic, sans le moindre regret, défit son ouvrage en coupant une à une les ficelles qui emprisonnaient les oiseaux sans tête et disposa artistiquement les paupiettes fumantes et rissolées. Moi, pendant ce temps, je jetais les queues des écrevisses dans la sauce ainsi qu'une pluie de morilles afin que ces élément se réchauffent mais, surtout, n'aient pas le temps de cuire.

Alors, on envoya!

Sur la table, dans des sceaux à glace, quelques bouteilles de Pouilly fumé rafraîchissaient. Mais vous savez comme j'aime ce vin. Le silence fut religieux. Chacun dégusta et un fraternel et vivant bonheur nous inonda : Christ était né!

Mes amis, ce plat oublié est une leçon de France, un voyage dans le temps qui permet de vivre aujourd'hui les mêmes émotions que ressentirent nos grands parents. C'est un peu comme rouler en fiacre ou fumer du Gris, écouter Massenet ou se promener sur l'Estacade de Sainte-Adresse pour goûter ce qu'on vu Monet, Dufy ou Friesz. C'est démontrer -et avec quelle force! - que le temps ne passe pas et que rien ne peut nous amputer de ce que nous sommes.

Enfin - et les amateurs le savent! - les écrevisses donnent à la cuisine des viandes cette saveur - ah! comment dire? - une saveur à la fadeur incroyablement puissante. Non, ne riez pas de ma maladresse à vous exprimer la chose! Pensez plutôt à l'odeur prenante, forte et en même temps légère que l'on apprécie tant lorsqu'on se promène au bord d'un lac. C'est l'odeur de l'eau qui ne connait pas l'iode, la dernière odeur que sentit la malheureuse Sissi, une odeur romantique, celle du siècle romantique; l'odeur du Léman ou bien du Lac de Côme avec Marie Shelley ou bien Stendhal. Non pas un parfum, ce qui manquerait d'importance, mais comme une odeur considérable et silencieuse.

Dieu que c'était bon!
Il faudrait faire classer HMS  au Patrimoine Mondial de l'Unesco.  Le faire Chevalier de la Légion d'Honneur.
Lui décerner  les palmes académiques. Le décorer de l'Ordre du Pélican d'Or (cf. Tintin et le sceptre d'Ottokar).
Le faire entrer au Dictionnaire. L'embrasser sur la bouche. L'asseoir à la droite du Père.

Ce type est ce qui est arrivé de mieux à la civilisation française depuis le sacre de Charlemagne.


Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 28 Dec - 20:45 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Margaux



Joined: 19 Feb 2011
Posts: 1,149
Localisation: Lamorlaye

PostPosted: Mon 28 Dec - 22:06 (2015)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

sublime dédicace de Kristobal pour Hms ( il y a des talents comme ça...)

Back to top
MSN
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,863
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Tue 29 Dec - 12:14 (2015)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

"Je répugne un peu à te présenter Olympic car je redoute les coalitions de désagréables et de malveillants".

Bien entendu, un jour ou l'autre, Olympic sera mis au courant de ce genre de déclaration.  Tout en prenant bien note que je ne balance pas, je renseigne.

D'autre part, Môôôssieur Titanic se doute qu'être à la fois organiste-plombier et chasseur-assassin ne prédispose pas à obtenir ma bienveillance...


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Fri 14 Oct - 01:29 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Ce soir, sans doute parce que l'humeur était religieuse, j'ai cuisiné des coquilles Saint-Jacques (j'ajoute qu'à la question "les coquilles Saint-Jacques se compostent-elles" il faut répondre "non"!). Je n'avais pas beaucoup de temps et voulais essayer quelque chose avec les produits qui me tentaient et que j'avais sous la main. Est donc apparue cette recette - encore bien imparfaite - que des esprits aventureux de passage ici auront peut-être un jour l'envie d'améliorer.

J'ai commencé par hacher extrêmement finement un bouquet de persil (frisé) avec le zeste entier d'un beau citron en liant cet ensemble avec le tiers d'un verre de cidre (le vrai, le sec, le viril, le normand) et en le parfumant de ce poivre extraordinaire qui possède un entêtant parfum de pamplemousse. Je crois qu'il s'agit de poivre Timut (ou Timur). Il faut que je pose la question à mon marchand d'épices car, bêtement, il m'arrive souvent de sentir...et d'acheter en oubliant de demander le nom du produit).
Cette pâte verte et prodigieusement parfumée une fois réalisée, je l'ai déposée dans une petite casserole à sauce. J'ai ajouté un deux trois doigts d'excellent Calvados et un pot moyen de crème fraîche extrêmement épaisse. Et j'ai laissé cette sauce partir doucement en ébullition avant de passer à autre chose. Et cet autre chose, mes amis, constituait l'essentiel du projet qui devait être exécuté le plus rapidement possible afin que les chairs ne perdent pas leur âmes pour avoir été soumises à un feu prolongé.

Dans une poêle, sur le feu vif, j'ai versé un soupçon d'huile d'olive, une pincée de gingembre et une autre de coriandre. Alors, dès le premier grésillement, j'ai jeté une grosse poignée de queues de crevettes que j'ai, presque aussitôt, flambées au Calvados. Je ménageai alors immédiatement un espace au milieu de l'ustensile et y déposai les coquilles Saint-Jacques. Hop, dès la dernière noix mise, je retournai la première et, la dernière ayant connu le même destin, je dressai le plat.
En quelques secondes, je déglaçai la poêle avec le jus d'un demi citron puis, celui-ci une fois évaporé, je versai la sauce verte qui, aussitôt, exhala (lalère) un bouquet d'odeurs toute jubilantes. Un petit tour ou deux de moulin à poivre ( le fameux Timur), une pincée de sel.
Cette sauce, légère comme un nuage, nappa les coquilles Saint-Jacques.
La garniture était de riz blanc et, plutôt qu'un vin blanc, je servis du cidre fermier, bien sûr absolument frais et sec. Montre en main, il ne faut qu'un quart d'heure pour préparer ce plat vraiment délicieux.

Mes amis, c'était absolument délicieux. Le persil me semble vraiment approprié car son parfum sait se révéler avec discrétion. Des arômes plus vigoureux (coriandre fraîche, basilic, etc.) auraient sans doute distrait le palais et le nez de ceux, si subtils, des coquilles Saint-Jacques. Et, avouons-le, j'avais déjà utilisé bien des parfums (le Calvados, le gingembre, le poivre, le zeste et le citron). Trop, diront les puristes.

Un dernier mot à propos du riz. Je le cuis dans un très léger bouillon de poule, bien salé, que parfume un gros oignon poignardé(c) de trois clous de girofle.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Fri 14 Oct - 01:42 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Demain, le Centre du Monde a la joie de recevoir un couple d'amis merveilleux. Et Hannibal m'a promis un très beau rôti de sanglier auquel je ne ferai subir aucune marinade mais que j'embrocherai le plus simplement du monde. Une sauce aux cèpes et au foie gras, une purée de pommes de terre et de potimarron( ou de céleri) noyée de beurre et de crème et parfumée de muscade.
Il y aura du Bourgogne et puis ce dessert aux figues que j'aime tant.

La Civilisation peut bien s'écrouler et la Mondialisation mondialiser, nous, pendant ce temps, nous célèbrerons la France aimable.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
tonton Kristobal



Joined: 02 May 2014
Posts: 1,575

PostPosted: Fri 14 Oct - 03:38 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Vos coquilles Saint Jacques aux écrevisses, c'est beau  à la louche, heu... l'eau à la bouche !
Mais à l'écoute de toutes vos recettes, plus que l'art du cuisinier, j'admire la puissance digestive.


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Fri 14 Oct - 04:54 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Il suffit d'être raisonnable sur les quantités, cher Tonton, car les mauvaises choses ne sont pas plus digestes que les bonnes. Considérez - par exemple - nos tristes bretons. Ne doivent-ils pas leur teint gris et leur humeur maussade aux brulures que causent à leurs estomacs endoloris ces choux fleurs puants, ces galettes farcies d'andouille chaude et ces farines un peu douteuses qu'ils font cuire dans du beurre sucré? 
Considérez aussi M'âme Chou(c) que l'ingestion abusive de courgettes à la vapeur a conduit à voter pour Hollande en 2012! Et Jacques le Nain Jaune(c) qui ne se nourrit plus que de petits enfants qu'il dévore tout crus et encore palpitants! 


Leurs souffrances gastriques ne trouvent un peu de répit que dans le bicarbonate et, car il faut bien le dire, je sais que ces malheureux amis cherchent l'oubli dans les eaux pétillantes. Parfois même dans les tisanes! Avouez que c'est triste, tout de même. 


Au moins leur reste t-il Bob Dylan. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,863
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Fri 14 Oct - 15:55 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Moi, le seul sanglier que je trouve sympa, c'est celui qu'un con de chasseur vient de louper et qui vient demander quelques explications au connard de chasseur en question, qui ne sait pas grimper à l'arbre et ne possède qu'un fusil déchargé pour tout argument.

Là, j'aime bien.


Last edited by Tanguy on Sat 15 Oct - 09:55 (2016); edited 1 time in total
Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Fri 14 Oct - 17:34 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Admettons, admettons... Mais enfin, Ô Tanguy mon ami, Ô toi, mon frère en goinfrerie, reconnais tout de même que ton sanglier est bien plus à sa place dans l'assiette qu'au pied de l'arbre!

Je sais que ta sensibilité ne souffre pas que l'on tue des bêtes par plaisir. Mais vas-tu maintenant reprocher à de braves gens d'aimer leur métier?

Saint Hubert épargna certes le cerf, mais rien ne dit qu'il ne trucida pas un sanglier sur le chemin du retour. Histoire de ne pas s'être déplacé en vain.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,863
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Fri 14 Oct - 18:05 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Je suis conscient de vivre dans une incohérence totale. Car, évidemment, je ne suis pas végétarien. Et pourtant, je ne supporte pas la chasse et les chasseurs. De même que, si je ne devais compter que sur moi, je serais bien obligé d'être végétarien. Je suis incapable de tuer ne serait-ce qu'une araignée - même Normande ! - c'est dire...

Et puis, un pourri de talopard (c) de sagouin m'a dernièrement transmis l'épouvantable photo d'un boucher, maculé de sang dont la légende disait: "Arrêtez de manger, j’arrêterai de tuer".

J'en culpabilise encore, tellement c'est vrai.


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sat 15 Oct - 03:29 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Ahahah! En effet!

Mais - pour une fois - je vais essayer de parler sérieusement de ce sujet. Tu le sais, il me tient à cœur.

Pour commencer, il faut évacuer le problème posé par ceux qui tuent avec cruauté, avec insensibilité ou avec une désinvolte indifférence. Ces gens sont indignes du métier ou de l'activité sportive/culturelle/traditionnelle/patrimoniale qu'ils pratiquent. Je ne mets pas ces aspects de côté parce qu'ils dérangent ma démonstration mais parce que je suis en plein accord avec toi.

1. Les animaux ont un rôle dans la nature. Ils sont proie ou prédateur, parfois les deux. C'est ainsi et ça le serait même si l'homme disparaissait. C'est pourquoi il serait absurde de les considérer du point de vue humain et donc de leur attribuer une valeur spirituelle (puisque celle-ci ne peut venir que d'un point de vue humain).

2. Je ne sais pas si les hommes ont un rôle dans la nature. Leur intelligence et leur capacité à fonder des systèmes, des cultures et des civilisations brouillent la simplicité naturelle de leur aspect animal. Mais, si l'on ne peut affirmer que l'homme a un rôle, il est évident qu'il a une place.... ne serait-ce que parce qu'il est là. On me pardonnera cette lapalissade mais il me semble que cette évidence est systématiquement oubliée.

3. Je ne crois pas me tromper en affirmant qu'être omnivore ne signifie pas que l'on peut se nourrir d'animaux ou de végétaux mais que l'on se nourrit naturellement des deux. Il en va de même de tous les animaux omnivores (l'ours, le canard, le hérisson, etc.). Et l'équilibre alimentaire se retrouve dans cet opportunisme : l'omnivore mange ce qu'il trouve et sa santé comme son développement seront meilleurs s'il trouve de tout car son organisme est conçu à cet effet, l'Évolution ayant fait disparaitre ses cousins non-omnivores. Qu'on me pardonne cette nouvelle lapalissade : ces animaux n'existeraient pas s'ils n'étaient pas omnivores. Prétendre donc qu'ils pourraient exister en n'étant que carnivores ou herbivores est un non-sens.

4. On peut décider d'être végétarien et il va de soi que la chose ne pose aucun problème. Par contre, ceux qui éprouvent le besoin d'argumenter en ce sens au nom d'une philosophie militante écologique (le respect ou l'amour de la nature) commettent un nouveau contresens car ne plus manger de viande afin que les bêtes ne soient plus tuées (c.a.d. qu'elles puissent vivre librement leur existence) est une escroquerie sémantique.

A. Il a été largement démontré que si l'on ne pratique plus l'élevage, il n'y a plus ni produits laitiers (lait, fromage, beurre, etc) ni laine, ni cuir. Pour la simple raison que ces produits ne sont rentables qu'à la condition que l'animal soit également abattu (heu, pour le cuir, la chose est, pouf pouf, évidente).
B. Si, donc, on ne pratique plus l'élevage, les bêtes disparaissent. Ne serait-ce que parce que ces animaux modernes issus de croisements millénaires sont incapables de vivre par eux-mêmes. C'est parce qu'ils sont consommés qu'ils existent.
D. Si l'on ne pratique plus la chasse, c'est la forêt qui meurt. Et, par conséquence, le gibier lui-même au bout d'un certain temps. A moins, bien sûr, que l'on ne réintroduise les prédateurs afin d'équilibrer les populations animales. Mais alors, pour le cerf ou le sanglier, qu'elle est la différence?

5. Maintenant, il y a le point de vue humain, c'est à dire moral. Le sort de l'animal n'est pas en question, c'est l'acte "criminel" de l'homme qui est considéré. La mort violente du chevreuil est "juste" si un ours la provoque et devient atroce lorsque Bitru la donne. Pourquoi pas, après tout (on verra plus loin l'aspect moral)? Mais qu'il me soit permis de rappeler que le chevreuil - dont le rôle ultime est de procurer des protéines à ses prédateurs - s'en fiche complètement.

A. Si l'homme prétend faire de la morale militante (ce qui n'est pas ton cas, Ô Tanguy mon ami), qu'il soit cohérent ou bien qu'il se taise. A ce titre, les végétariens sont manifestement soit abrutis soit hypocrites puisqu'ils consomment des œufs et des laitages qui n'existent que grâce aux mangeurs de poules et de tournedos. Les végétaliens paraissent plus cohérents mais, comme ils n'hésitent pas à porter du cuir ou de la laine, leur posture est aussi mensongère que celle des végétariens. Alors, il y a les "vegan" (existe t-il un terme français pour ce salafisme étasunien?). Là, je m'incline. Ils sont cohérents, comme le sont les fondamentalistes de tout poil, les nazis, les pol-potistes ou les barbus de Daesh. Il faut simplement se demander si l'on aimerait vivre dans le monde qu'il nous promettent et qui ne saurait en aucun cas se limiter à une législation alimentaire.

B. Mais l'homme peut aussi faire preuve d'humilité écologique. Il peut accepter sa propre condition animale qui l'a fait naturellement omnivore et, à se titre, admettre cette part carnivore de lui-même qui le conduit à donner la mort à l'animal afin de se nourrir le plus agréablement et le plus efficacement possible lorsque la courgette se fait rare... ou triste.

C. L'homme peut alors également revendiquer son statut supérieur au monde animal et sa spiritualité en respectant l'animal auquel il donne la mort. Je peux assurer que lorsque je cuisine, je traite toujours une viande ou un poisson avec le même respect que j'ai pour le pain. Il y a une part évidente de sacré dans cette nourriture qui provient d'une vie que l'on a ôtée. Et je ne suis pas le seul - loin de là! - à vivre cette relation avec la nourriture. Une relation faite de plaisir - bien sûr! - mais tout autant de respect et de gratitude. Et ce sont ces trois paramètres qui font de moi un cuisinier (amateur) passionné et un ami des chasseurs (pas des viandards, nous sommes d'accord) et de ces artisans qui pratiquent les métiers de bouche en respectant et en aimant les produits qu'ils travaillent.

Maintenant, il y a le cas Tanguy (que je ne veux pas gendarmer!). Se sentir mal à l'aise face à sa contradiction. Ne change rien, Ô mon ami! N'est-ce pas justement cela, être un humain : prendre conscience du tragique, penser, réfléchir, être ému et connaître des états d'âme? Et, à ce titre, apporter la moindre réponse propre à effacer tout dilemme en se décidant à tuer sans émotion ou bien à ne plus jamais tuer, reviendrait précisément à devenir inhumain. Tant que nous vivons, acceptons ce que nous sommes. Après, on verrat, comme le disent les cochons qui ont conservé leurs attributs.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sat 15 Oct - 03:57 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Et je tiens à rappeler que je ne tue jamais une araignée!
A tous ceux qui sont soucieux de préserver la vie lorsqu'il est inutile de donner la mort, je conseille l'attrape-bestioles, un épatant petit objet commercialisé par La Hulotte (dont Tonton et moi sommes d'assidus lecteurs) permettant de se débarrasser des insectes sans les tuer. On les attrape, on ouvre la porte ou la fenêtre, et on les libère dans la nature (où un oiseau de passage ne manquera pas de les dévorer).


_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sat 15 Oct - 03:59 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Ah, j'oubliais!
Le sanglier, embroché, parfumé et rosé, fut somptueux. Le Volnay aussi, d'ailleurs.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,863
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Sat 15 Oct - 16:10 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Je reconnais que ce qu'écrit l'autre enténébré de Normand me convient. Et, en tout état de cause, sans mettre en place une mauvaise foi Normande, je ne peux pas argumenter factuellement et raisonnablement, eu égard à une position que je reconnais volontiers comme incohérente et ambivalente.

Toutefois, je confirme bien que je méprise avec la dernière énergie, les chasseurs. Tout ce qu'ils sont, ce qu'ils font, ce qu'ils représentent me fait vomir. Et mon mépris vise aussi bien les chasseurs pseudo mondains, allant tirer à bout portant sur des faisans d'élevage en Sologne, que les pécores nauséabonds et avinés faisant l'ouverture de la chasse à Autruy-sur-Juine (ne rigolez pas, ça existe) qui fait, en comparaison, de la Fête de Bière de Munich un épicentre du bon goût.

Et j'ajoute à ce propos qu'un type qui est capable d'épauler, de viser, de tirer et de tuer une biche dans un sous-bois, par une aube d'automne ensoleillée, ne vaut pas plus à mes yeux que Josef Mengele. Et que si d'aventure, j'en connaissais un qui se soit livré à cette infamie, c'est très volontiers que je lui mettrais son fusil dans le cul.


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Sat 15 Oct - 18:49 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Et Genevoix?
Il y a tout ce que tu dis.... et aussi ce que je dis (du moins, si notre Tonton le confirme).

En fait, je crois mettre un peu de religieux et de sacrificiel dans tout ça. Il faudra que j'y réfléchisse.... ce qui risque de ne pas être si facile.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,863
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Tue 18 Oct - 11:26 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Genevoix ? Je vais être tout à fait honnête, je n'ai quasiment rien lu de Genevoix, si ce n'est La Mort de Près et de Ceux de 14.

Ainsi je n'ai pas lu, si ce n'est quelques passages, du triptyque composé de Raboliot, La Dernière Harde et La Forêt Perdue, auquel tu dois faire référence à propos de la chasse.


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Wed 19 Oct - 23:57 (2016)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Il me semble qu'il révèle avec talent ce que je n'arrive bien sûr pas à exprimer. Cette paradoxale rencontre entre la mort et le sacré, entre l'acte de tuer et la célébration de la vie. Et il fait, comprendre sans argumenter lourdement comme moi, à quel point il est inhumain et présomptueux de se vouloir libéré de ce paradoxe.
Mais seul notre cher Tonton pourrait confirmer ce que je n'avance qu'avec la plus extrême prudence.
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Wed 26 Sep - 14:11 (2018)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Ce soir, je cuisine des homards. Sept homards dont je vais faire des médaillons flambés, sept homards dont les carapaces parfumeront le fumet que je diluerai dans une crème suave et sensuelle. 
C'est tout dire que j'envisage la soirée avec le sourire. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
tonton Kristobal



Joined: 02 May 2014
Posts: 1,575

PostPosted: Thu 27 Sep - 18:42 (2018)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Vous n'avez pas honte, Amiral ! Le homard est un animal de compagnie !


Gérard de Nerval le promenait en laisse dans les rues de Paris...


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Thu 27 Sep - 19:08 (2018)    Post subject: Belles choses. Reply with quote

Précisément. J'aime cuisiner les animaux de compagnie. Ne serait-ce que pour emmernuyer les cœurs sensibles.
Maintenant, votre Gérard de Nerval était un zazou. Alors, inutile de vouloir nous en faire un exemple! 
Peuh!
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index -> black cat -> Cuisine All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 of 5

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group