Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index

Chroniques du Chat Noir - Black Cat
Un espace pour tous ceux qui ont quelque chose à dire.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Jazz
Goto page: <  1, 2, 3 … , 9, 10, 11  >
 
Post new topic   Reply to topic    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index -> black cat -> Musique
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,895
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Tue 16 Oct - 12:02 (2018)    Post subject: Jazz Reply with quote

hms titanic wrote:

"*Pour l'anecdote, le morceau avait été originellement composé en Lab. Mais les guitaristes ont unanimement décidé que la tonalité de Lab était une tonalité de merde - je confirme - et désormais tout le monde la joue en Sol et c'est très bien ainsi ! Ah mais" !


Escroc!



Nan ! Pas escroc ! Ces tonalités à la con sont simplement faites pour complaire à ces handicapés de soufflants qui nous emmerdent avec leur tonalité du genre Lab, Sib ou Mib. Tonalités qui fontsomptueusement suer les guitaristes qui sont naturellement accordé en Mi. En revanche, si on veut emmerder un soufflant, hé ben on joue un morceau en Mi. Et l'asthmatique de service se retrouve avec 4 dièses à la clé et devient fou ! Bien fait !


Last edited by Tanguy on Tue 16 Oct - 13:22 (2018); edited 1 time in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 16 Oct - 12:02 (2018)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Tue 16 Oct - 12:59 (2018)    Post subject: Jazz Reply with quote

Ne viens pas te plaindre! 
Chez nous, pires que tes soufflants, il y a les harpistes qui se moquent des tonalités comme (toi) de l'An 40! 
Ah, bon sang! Le Konzertstück de Pierné (son concerto pour harpe) est en..... Solb majeur. Six bémols à la clef. 
Mais il est vrai que ça sonne bigrement bien ainsi. 
Alors... 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Tue 16 Oct - 13:03 (2018)    Post subject: Jazz Reply with quote

Tu connais forcément cette blague idiote : la différence entre un musicien classique et un musicien de jazz? Pour faire taire un musicien classique, on lui enlève sa partition. Pour faire taire un musicien de Jazz, hum, ben on lui met une partition. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,895
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Tue 16 Oct - 13:44 (2018)    Post subject: Jazz Reply with quote

hms titanic wrote:

Ne viens pas te plaindre! 
Chez nous, pires que tes soufflants, il y a les harpistes qui se moquent des tonalités comme (toi) de l'An 40! 
Ah, bon sang! Le Konzertstück de Pierné (son concerto pour harpe) est en..... Solb majeur. Six bémols à la clef. 
Mais il est vrai que ça sonne bigrement bien ainsi. 
Alors... 

Effectivement ! Et puis à propos de transpositions, j'ai encore le souvenir ému des acrobaties de cornistes dans ce domaine. C'est qu'en comparaison, on est bien loin de ces contingences.


Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,895
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Tue 16 Oct - 13:45 (2018)    Post subject: Jazz Reply with quote

hms titanic wrote:

Tu connais forcément cette blague idiote : la différence entre un musicien classique et un musicien de jazz? Pour faire taire un musicien classique, on lui enlève sa partition. Pour faire taire un musicien de Jazz, hum, ben on lui met une partition. 
Je connais évidemment cette blague pour la bonne raison que c'est toi qui me l'a racontée, il y a bien longtemps.

Depuis, elle a fait du chemin, puisque je ne manque jamais une occasion de la placer, tellement c'est vrai !


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Tue 16 Oct - 20:28 (2018)    Post subject: Jazz Reply with quote

Ah, si quelqu'un le demande, je peux expliquer de nouveau la façon qu'ont les cors de transposer.
Moi, je ne demande qu'à rendre service, hein. 


Au fait, il y a pire que les cors! La cornemuse! Elle joue en Mib et s'écrit en Ré. Du moins si j'ai bien compris.... 
Un truc pour les Celtes. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,427
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Mon 11 Mar - 22:17 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

en écoutant FIP, j'ai entendu ça...



_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,895
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Tue 12 Mar - 11:33 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

J'avoue que je ne connaissais pas Yotam Silberstein. Ce qu'il fait est vraiment très bien. C'est très Fusion et c'est un style que j'adore. On n'est même pas très loin de John McLaughlin. Et compte tenu de l'admiration féroce que je porte à McLaughlin, il va sans dire que c'est un sacré compliment !

Back to top
Chou
Modérateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 3,427
Localisation: Les Lilas

PostPosted: Tue 12 Mar - 21:02 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

Pour info


https://www.parisjazzclub.net/fr/60868/concert/2019/03/20/yotam-silberstein-quartet
_________________
J'espère que je vous dérange !!!!


Back to top
Skype
tonton Kristobal



Joined: 02 May 2014
Posts: 1,579

PostPosted: Wed 20 Mar - 16:09 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

Tanguy va sans doute nous commenter ce petit papier, mais il va hésiter entre applaudissements et sifflets :


https://culturalgangbang.blogspot.com/2019/03/pentatoniques-mentales.html#m…


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Thu 21 Mar - 01:50 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

L'article ne serait-il pas plus séduisant qu'il ne le mérite? Qu'un commentateur plus ou moins journaliste et expert du Grand-Tout (c'est à dire de rien) puisse aborder n'importe quel sujet à l' aide d'une grille de compréhension construite à partir de ses propres convictions ne me parait en rien condamnable sur le principe. Et n'aurait-il que cinq opinions  générales - restons pentatoniques - pour lui servir de principe politique me semble acceptable. Non?
Le tout est d'avoir ou non envie d'écouter Christophe Barbier, Eric Zemmour, Nicolas Domenach ou Yves Thréard (etc.) commenter l'actualité ou de leur préférer des professionnels des sujets abordés. 
Quoi qu'il en soit, les gens, dans leur immense majorité, n'applaudiront que les commentaires qui flattent leurs propres opinions et affects. Le commentateur n'a donc pour fonction que d'apporter des arguments à ceux qui en manquent. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Thu 21 Mar - 01:51 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

Je note tout de même que les Jazzeux se contentent de cinq notes qu'ils nous servent dans n'importe quel ordre. Hin hin hin hin.... 
C'est combien pour le Rock? 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Thu 21 Mar - 02:01 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

Plus sérieusement, il me faut saluer cette magie du Jazz, le fameux bœuf qui rend jaloux les musiciens classiques. 
Pardon si j'ai déjà posté cette vidéo.... 
Des musiciens de rue à Milan. Ils jouent du Jazz Manouche en vieux pros blasés. Ils ne sont pas là pour le plaisir mais pour ramasser quelques euros. Et puis arrive un touriste - un Coréen? - qui demande à jouer avec eux de la contrebasse. Bah, pourquoi pas, hein, se dit certainement le violoniste, tant que les gens jettent des pièces. 


Et puis, ça commence et les Manouches découvrent le talent du contrebassiste. Regardez attentivement le violoniste, d'abord aussi aimable qu'un marchand de falafels au Caire, qui se met à sourire, l'âme réveillée par le jeune coréen. Le plaisir naît (renaît) avec l'estime, le respect, la joie... On croit que c'est terminé? Mais non, le violoniste veut continuer, mais dans "son" tempo, plus rapide. Et qu'importe cette touriste si laide qui se fait photographier avec les musiciens. Ce n'est pas elle qui pourra les déconcentrer. Ils sont entre-eux, seuls et protégés dans leur Centre du monde. 


Alors, hein, vive le Jazz, cet art véritable que notre ami Tanguy a bien raison d'aimer et de servir! 



_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
tonton Kristobal



Joined: 02 May 2014
Posts: 1,579

PostPosted: Thu 21 Mar - 02:29 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

Amiral, j'ai du mal à y croire, c'est trop bien en place, et la prise de son est bien trop bonne, pour que tout ça soit une simple  impro de rue.

Qu'en pense, Tanguy ?


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Thu 21 Mar - 05:05 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

Mmmmmmm.. je crois que l'authenticité de la scène reste possible. Le contrebassiste est en effet et à l'évidence un jazzman professionnel mais rien ne dit qu'il ne passait pas ses vacances à Milan. Pour la qualité du son, je ne suis pas spécialiste mais les musiciens sont peu nombreux et le mur permet une réverbération qui me semble naturelle. Un Iphone, et le tour peut être joué.


Quant à la mise en place impeccable, je rappelle que les Jazzeux se contentent de cinq notes et qu'ils jouent sur des rythmiques aussi strictes que celles des musiques militaires. hin hin hin, non, ne lisez pas ceci qui n'est écrit que pour emmenuyer(c) notre ami Tanguy. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
tonton Kristobal



Joined: 02 May 2014
Posts: 1,579

PostPosted: Thu 21 Mar - 08:15 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

Le Jazz, le Jazz, vous n'avez tous que ce mollah à la  bouche!  Sachez donc petits ayatollah , que quand le Jazz est là, la Java s'en va !





On a perdu la partition de ce Miserere du XVIIe siècle.  Il était soutenu et orné de merveilleux et savants contrepoints qui étaient d'une beauté toute céleste. On ne jouait cette pièce qu'à la semaine Sainte et uniquement dans la Chapelle Sixtine.  Il était  interdit de la  transcrire ou de la diffuser,  comme pour une icône sacrée. Parce que toute icône sacrée se doit d'être unique, puisque c'est Dieu qui parle à travers elle.



Mozart adolescent  qui était une sorte de pirate retranscrit d'oreille, dit-on, cette pièce, mais sans ses ornements.
D'autres procédèrent de la même manière.  Voici la pièce telle qu'elle nous est parvenue, sans sa perfection divine, mais toute auréolée de beauté, puisque tout est Grâce et que rien ne nous sera retiré.




Back to top
Tanguy
Administrateur


Joined: 18 Jan 2011
Posts: 9,895
Localisation: Paris-La Défense

PostPosted: Thu 21 Mar - 11:30 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

tonton Kristobal wrote:

Tanguy va sans doute nous commenter ce petit papier, mais il va hésiter entre applaudissements et sifflets :


https://culturalgangbang.blogspot.com/2019/03/pentatoniques-mentales.html#m…


Je ne me prononcerai que sur la gamme pentatonique. Gamme possédant, comme son nom l'indique, 5 notes. Elle est utilisée par les escrocs du Blues - pour le jazz, c'est plus compliqué - qui se servent principalement de la gamme pentatonique mineure. Ce qui leur permet, à peu de frais et devant un public non averti, de passer pour ce qui ne sont évidemment pas.

En revanche, on peut - et on doit ! - l'utiliser pour un Blues standard, genre Do, Fa, Sol sur 16 mesures, mais ça se complique drastiquement lorsque les accords du blues deviennent enrichis (6e, 7e ou 9e) ou que les accords dérogent aux standards habituels du style.

Toutefois, Tonton a tout à fait raison, cette gamme représente l'imposture parfaite et d'un particularisme lié au Blues, les escrocs en ont fait un standard.
 


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Thu 21 Mar - 13:28 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

tonton Kristobal wrote:
Le Jazz, le Jazz, vous n'avez tous que ce mollah à la  bouche!  Sachez donc petits ayatollah , que quand le Jazz est là, la Java s'en va !





On a perdu la partition de ce Miserere du XVIIe siècle.  Il était soutenu et orné de merveilleux et savants contrepoints qui étaient d'une beauté toute céleste. On ne jouait cette pièce qu'à la semaine Sainte et uniquement dans la Chapelle Sixtine.  Il était  interdit de la  transcrire ou de la diffuser,  comme pour une icône sacrée. Parce que toute icône sacrée se doit d'être unique, puisque c'est Dieu qui parle à travers elle.



Mozart adolescent  qui était une sorte de pirate retranscrit d'oreille, dit-on, cette pièce, mais sans ses ornements.
D'autres procédèrent de la même manière.  Voici la pièce telle qu'elle nous est parvenue, sans sa perfection divine, mais toute auréolée de beauté, puisque tout est Grâce et que rien ne nous sera retiré.









Je ne suis ni musicologue ni historien.... mais, bon. En fait, les ornements baroques n'ont pas été perdus puisque, improvisés, on ne les notait pas. C'est le principe. La tradition, la transmission, voilà ce qui remplaçait l'édition. Allegri, comme ses collègues compositeurs, écrivait une partition déjà élaborée en sachant qu'elle serait enrichie par des improvisations nées de l'inspiration ou des possibilités vocales de ses interprètes du moment. Je crois qu'il en est ainsi d'à peu près toutes les œuvres, instrumentales ou vocales, sacrées ou profanes, de cette époque. Bien plus tard, principalement aux XIXe et XXe siècles, les compositeurs imposeront aux artistes de se conformer strictement à leurs écrits, sans rien y ajouter ou retirer. J'ajoute à ce propos que la fameuse phrase en sur-aigu du Miserere d'Allegri n'apparait pas sur la partition (je viens de vérifier) dans les éditions antérieures au XXe siècle. La tradition et la transmission auraient donc plutôt bien fait leur ouvrage. 
Mozart lui-même, paraît-il, agrémentait ses concertos de piano de fioritures et d'improvisations particulièrement fournies lorsqu'il les jouait. J'ai vu une partition du 2e mouvement du concerto 21 retranscrite de mémoire par je ne sais plus quel pianiste de l'époque qui avait entendu Mozart jouer cette œuvre. Alors que nous connaissons cette pièce sublime, pure et presque dépouillée de tout effet virtuose, la partition en question révèle des fusées, des gammes aussi rapides que des glissendos et nombre d'autres scintillements joyeux que l'on jugerait aujourd'hui épouvantables si un pianiste fou avait l'idée de les jouer . Certains avancent que l'on tient aujourd'hui pour authentiques des partitions qui ne le sont donc pas exactement. Un peu comme pour ces ruines antiques à Athènes ou à Rome, ou pour ces cathédrales dont nous adorons la sévère grisaille et qui étaient originellement peintes de couleurs vives et parfois aussi criardes que celles des décorations des restaurants chinois. 
Chaque époque a sa propre sensibilité. Il est toutefois extraordinaire que ce que nous disent les œuvres d'art semble indépendant de cette contingence finalement secondaire puisqu'essentiellement esthétique. 
Du gendarme, cela va sans dire. 
_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
tonton Kristobal



Joined: 02 May 2014
Posts: 1,579

PostPosted: Thu 21 Mar - 17:38 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

Merci pour votre riche et si intelligent commentaire, Monsieur l'Amiral.  Vous nous dites que vous n'êtes pas musicologue, mais on le serait à moins. J'ai bien entendu tout ce que vous nous dites, mais que voulez-vous, je m'obstine à penser comme Saint Thomas d'Aquin que Dieu est dans les détails.  Il faut dire que je suis catholique et non protestant.  Même si je proteste contre beaucoup de choses.



Mais nous avions déjà  parlé de cette chose, vous me sembliez alors d'accord avec ce que je disais : la musique n'existe vraiment que quand elle est jouée. Et sans doute ne trouve-t-elle à exulter dans la totalité de ce qu'elle est qu'à ce moment précis. De même que l'esprit vivifie et souffle où il veut, l'essence, la véritable essence , celle qui est mouvante , inattendue et irrésistible  réside-t-elle dans  ces enluminures, ces contrepoints, ces ornements,  cet ineffable, ce presque rien, où vient s'incarner je ne sais quel miracle, quel génie, qui fait de la musique, la Musique.


Back to top
hms titanic
Modérateur


Joined: 27 Jan 2011
Posts: 7,511
Localisation: Atlantique Nord

PostPosted: Thu 21 Mar - 19:57 (2019)    Post subject: Jazz Reply with quote

En effet, la Musique n'existe que lorsqu'elle est jouée mais je n'en tire pas toutes vos conclusions car, sans doute parce que je le suis moi-même, il me semble que le rôle de l'interprète vient bien après l'œuvre qu'il transmet. Il est interprète, bien sûr, mais au sens d'un traducteur et non d'un arrangeur libre de ses inspirations. Mieux, il doit s'effacer, ne plus exister pour, justement, laisser le compositeur face aux auditeurs. C'est à ce moment qu'il réussit et que le bonheur peut le gagner. 
Inutile de vous dire, mon bon Tonton, à quel point cette ascèse est difficile. Elle l'est tellement qu'elle ressemble à un idéal que l'on atteint jamais. Pensez! Devenir les doigts de Mozart sur un clavier, sa voix dans un opéra, son esprit dans une symphonie. Ne plus exister afin que la partition revive, seule et sans notre grossière intervention. 
S'il existe donc des musiques qu'il faut servir, d'autres, moins adroites ou moins inspirées, implorent qu'on les aide quelque peu ou, même, qu'on les sauve. J'aurai la charité de ne pas donner d'exemple... à moins que je ne parle de mes propres compositions qui, peut-être, font partie de ce lot. Mais, encore une fois, les grandes œuvres, si elles ne vivent que lorsqu'elles sont jouées, demandent à vivre par elles-mêmes, servies avec une discrétion pointilleuse. Je crois ainsi que les grands interprètes sont bien trop concentrés pour avoir l'idée de briller. Ils font le beau avant et après, bien sûr, mais lorsqu'ils jouent, ils n'existent plus. C'est là que réside la plus noble part de leur génie. 


Et puis, il y a ces musiques qui exigent qu'on les orne. Rassurez-vous, mon bon Tonton, des traditions ont pu en conserver le souvenir et des chercheurs vont les traquer pour mieux nous les réapprendre. Quoi qu'il en soit, s'ils n'étaient pas écrits à l'époque, les ornements n'en étaient pas libres pour autant. Au contraire, puisque tout était codifié afin de les permettre tout en évitant la moindre erreur. Des signes, des indications et des traditions les indiquaient finalement aussi précisément que s'ils avaient été écrits. 
J'ai la chance, vous le savez, de diriger un orchestre dont l'existence remonte au moins à 1750. Nous possédons donc quelques archives précieuses dont des partitions d'époque. Nous savons qu'elles furent jouées par nos prédécesseurs et, pourtant, elles ne comportent aucune indication de la main des interprètes d'alors. Aucun coup d'archet, aucun doigté, aucune nuance ajoutée, aucune articulation. Rien. Et il y a une raison à cela : les musiciens d'autrefois ne jouaient que la musique de leur temps. Leur culture était donc restreinte mais diablement spécialisée. Il y avait une façon de jouer - celle de l'époque - et aucune autre alternative n'était envisagée. Telle note se jouait avec tel doigté, telle dynamique avec tel coup d'archet. Il n'y avait pas (ou très peu) de choix et, donc, rien de complémentaire à ajouter à la partition qu'on avait sous le nez. Réalisez qu'un violoniste professionnel de 1800 n'avait certainement jamais joué ou entendu la moindre œuvre de Bach! Aujourd'hui, pour aborder une partition, mille choix surgissent de notre trop vaste champ des possibles. Quelle position d'archet, quel phrasé, quelle couleur, quelles inflexions? 


Au XXe siècle, on pouvait jouer Bach dans le style de Brahms (si, si, je pense au grand Karl Richter, par exemple). Les Baroqueux ont dû tout réapprendre et transmettre pour que Vivaldi redevienne Rock n'roll, les suite de Bach dansantes (alors qu'on en faisait des statues de bronze) et les opéras de Rameau bouleversants et chatoyants. 


Un dernier point vous attristera mais nous fera revenir au Jazz. Les publics des siècles passés étaient incroyablement plus cultivés qu'aujourd'hui ou, plus exactement, ils étaient eux-aussi des spécialistes des styles qu'ils écoutaient que pouvaient l'être les artistes sur la scène. Et les compositeurs qui le savaient jouaient avec cette complicité. C'est cet ethnologue si célèbre dont j'ai oublié le nom qui citait un auditeur de Rameau expliquant qu'à un moment précis, le compositeur avait effectué une modulation particulièrement hardie en faisant taire tout l'orchestre à l'exception d'une seule note jouées aux basses. Le public, enchanté, avait applaudi à tout rompre pendant la musique afin de saluer la prouesse du compositeur. Un peu à la manière des auditeurs du Jazz qui manifestent leur plaisir en applaudissant les solos car ils savent en suivre les déroulements qu'ils comprennent à la perfection. Notre ami Tanguy, qui est l'un d'entre-eux, pourrait nous en dire davantage à ce sujet. 
Le public du symphonique est devenu un peu passif, comme écrasé par la distance qui le sépare de la scène. Il accepte tout sans rien oser manifester. Son inculture  - dont il n'est en rien responsable - l'oblige à une terne modestie. Les œuvres se déroulent dans un silence oppressant et si, par malheur, un heureux béotien applaudit avant la fin, on le fusille du regard. Un de mes amis, pour taquiner, s'était un jour levé (il était dans le public) et s'était adressé ainsi aux auditeurs : "Entre les mouvements, on n'applaudit pas, on tousse"! Mon Dieu, nous jouons maintenant dans des cimetières les œuvres de compositeurs morts. Brrrrrr... 


Mais ai-je seulement répondu à votre remarque? 

_________________
(TÔÔôôôôôôttttt)


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Chroniques du Chat Noir - Black Cat Forum Index -> black cat -> Musique All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3 … , 9, 10, 11  >
Page 10 of 11

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group